Kia, une mission blogueurs réussie
Au sommaire :
  1. « Votre mission, si vous l’acceptez »
  2. Une approche des blogueurs plus "sociale" que "social"

Les relations blogueurs sont, depuis quelques temps déjà, lobsession des marques, qui veulent à tout prix faire parler d’elles et « buzzer ». Mais combien s’y prennent correctement et y parviennent réellement ? Sur la (trop courte) liste des réussites, nous pourrons y ajouter l’opération du constructeur automobile Kia baptisée #mamission et orchestrée par l’agence Influence Digitale, dans le but de promouvoir la nouvelle Kia Cee’d. Une mission intelligemment pensée puisqu’elle dépassait la barrière virtuelle des réseaux sociaux et permettait une vraie interactivité aux blogueurs contactés, avec pour mot d’ordre : l’Expérience !

« Votre mission, si vous l’acceptez »

Kia, une mission blogueurs accomplie

Kia, une mission blogueurs accomplie

Pour marquer le coup, 50 blogueurs avaient été sélectionnés et ont chacun reçu un dictaphone sur lequel la voix française de Bruce Willis les invitait à remplir une mission classée secrète, avec pour seul teasing le hashtag #mamission.

En l’espace de quelques heures, ce sont plus de 350 tweets laissés par la communauté, intriguée et impatiente de connaître la suite de cette aventure. Plus tard, les blogueurs avaient reçu un kit complet qui révélait la mission et leur donnait les armes pour la relever: se rendre le 15 avril au square Montholon du 9ème arrondissement de Paris et trouver, parmi les 60 voitures décorées d’un trompe l’œil dans tout l’arrondissement, la seule vraie Kia Cee’d.

Rapport positif pour cette mission : 30 blogueurs présents parmi les 300 participants, plus de 140 tweets le jour J (qui viennent compléter les quelques 350 tweets lors de la phase de teasing), de belles retombées sur les blogs des participants et sur les médias online Marcomm les plus influents qui répondent donc à des objectifs d’awareness et de sympathie pour la marque et son nouveau véhicule.

 

Opération blogueur marque kia
Opération blogueur marque kiaPaolo Margari / Foter

Une approche des blogueurs plus “sociale” que “social”

Mais au fond, à quoi est dû ce succès ? Car en soi, le concept n’a rien de très innovant, comme l’explique Cyril Attias, fondateur de l’agence Influence Digitale, dans son pour Petit Web : « On a été volontairement simples dans le concept, on ne voulait pas rendre l’opération difficile, il y a eu tellement de chasses au trésor trop compliquées ». Ce qui a permis le succès de cette opération donc, c’est sa simplicité et sa volonté d’être « sociale » avant d’être « social ». Parce qu’aujourd’hui, à force de vouloir être si digitalement présentes, les marques finissent par faire compliqué (avec une volonté d’être présente sur un maximum de réseaux sociaux et de tous les combiner) et négligent parfois l’atout fondamental des réseaux sociaux : placer l’humain au centre des expériences.

Cyril Attias le dit d’ailleurs lui-même dans son interview : « Les blogueurs sont de plus en plus difficiles à toucher. Ils en ont assez d’être mal activés. Aujourd’hui, il faut surprendre. » C’est une des raisons pour lesquelles, selon moi, Kia a réussi sa dernière opération blogueurs, en comprenant qu’à force d’entretenir les barrières du virtuel, les principaux intéressés se lassent de ce manque d’interaction. Car finalement, les E-PR, c’est principalement du digital mais c’est aussi une part d’Expérience, adressée à des personnes qui ne cessent d’interagir virtuellement.

Alors quel est votre avis sur la question ? Comment avez-vous trouvé la campagne de Kia ? Et comment pensez-vous que les marques devraient s’y prendre avec les blogueurs ? L’obsession qu’ont les marques pour les réseaux sociaux ne va-t-elle pas finir par délaisser la part d’interactivité, inspiration première des médias sociaux?

Source : Petit Web


Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

5 commentaires

  1. Pingback: c3m

  2. Pingback: Benjamin Descamps

  3. Pingback: c3m

  4. Pingback: Clélia Edouard

  5. Pingback: Damien Alliau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *