Digipolis, le numérique au service des élus et des citoyens
Au sommaire :
  1. Aménagement du territoire
  2. Vieillissement : maintien à domicile. Les nouvelles technologies au service des plus âgés
  3. Le développement économique et social par les réseaux
  4. Système d'informations des collectivités au service des citoyens

Dans une étude récente réalisée par IBM et le magazine The Economist, « Digital Economy Rankings », on constate que la France est à la traine en terme de développement numérique. En effet, elle arrive à la 20ème place sur 70 et 10è au niveau Européen. Un retard que les différents gouvernements essaient de rattraper, les NTIC devenant un outil nécessaire pour le développement économique des états et des collectivités. C’est pour cette raison que celles-ci mettent en avant leur volonté de développer de nouvelles technologies au sein de leur territoire. Et pour répondre au mieux à leurs attentes, la SEM Numérica organise, dans le cadre de la semaine des Entreprises Publiques Locales (EPL), le salon Digipolis, forum sur les solutions numériques au service du territoire, les 29 et 30 Mai 2013. Zoom sur l’intérêt de ce forum au travers de quatre sujets impliquant les nouvelles technologies.

DigiPolis forum numérique

DigiPolis forum numérique

 

Aménagement du territoire

Les nouvelles technologies permettent aux villes de se développer en termes d’urbanisme et de gestion du territoire. En outre, elles permettent une gestion des risques (météo, incendie) plus aisée et d’établir des cartographies plus précises et de développer les portails géo-locatifs. On entend par là les sites et cartes permettant de localiser les différents lieux d’une ville. La ville de Montbéliard et la région du Limousin se sont déjà lancés dans ces projets.

Conférence à découvrir lors du salon pour en savoir plus : Mercredi 29 Mai (16h30 – 17h30) : « Le portail géo-collaboratif » avec Jean-Luc Desgrandchamps, directeur du pôle SIG et Utilities GFI Informatique

Vieillissement : maintien à domicile. Les nouvelles technologies au service des plus âgés

Le maintien à domicile des personnes à mobilité réduite (DR)

Le maintien à domicile des personnes à mobilité réduite (DR)

A l’heure où la population est vieillissante et où l’offre en établissement spécialisé n’est pas toujours adaptée, le maintien des seniors à domicile représente une bonne alternative, de plus en plus appréciée. Il est vrai que les personnes âgées préfèrent rester chez elles et ne pas changer leur quotidien ; une solution qui revient également moins chère à mettre en place.

Afin de faciliter le suivi à domicile et la vie des personnes âgées, différents outils sont développés à l’aide des nouvelles technologies. La domotique, la télésanté ou le télésuivi, autant de techniques permettant de l’améliorer.

Par ailleurs, des expériences sont déjà lancées dans ce domaine : depuis quelques mois, la Dordogne réalise des tests avec des tablettes numériques pour faciliter le maintien à domicile. En outre, depuis 2010, la société Legrand a lancé ICARE, un projet unique de démonstrateur industriel, visant à évaluer à grande échelle pendant 24 mois, l’impact de solutions technologiques, organisationnelles et médico-sociales innovantes pour le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie. L’opération a été lancée sur plus de 2000 foyers du Limousin et du Loir-et-Cher.

Conférence à découvrir lors du salon pour en savoir plus : Mercredi 29 Mai (16h30 – 17h30) : « Le maintien à domicile », avec Marie-Paule Belot, directrice générale de l’ASSAD Besancon-Pontarlier et Elisabeth Bildstein, secrétaire générale du Conseil général du Bas-Rhin

Le développement économique et social par les réseaux

L’open data représente un enjeu de taille pour la gouvernance des élus en France. Il consiste à partager aux citoyens les données des villes, des régions ou d’un pays, à entendre leurs retours par rapport aux prises de décisions et aménagement, et donc à resserrer le lien entre élus et population. Les données sont regroupées sur des plateformes, accessibles pour tous, et qui créent des communautés de partage. Par exemple, l’une d’entre elles a été lancée par le gouvernement, et est accessible sur ce site.

digipolis_reseaux_sociaux

digipolis_reseaux_sociaux

Pour diffuser l’information, l’un des outils majeurs est le réseau social, tel que Twitter ou Facebook.

Attirez vos clients ou votre futur employeur sur votre profil linkedin livre gratuit pour booster votre présence sur linkedin en 7 jours.

Une partie de l’édition 2013 du salon Digipolis leur sera consacrée. Les réseaux sociaux ont pour avantage d’être instantanés, c’est-à-dire que les citoyens peuvent donner leur avis directement, comme si une entreprise recevait des critiques de ses clients. Grâce à cela, il est possible d’adapter les actions en fonction de la demande et des besoins. Par exemple, Etalab de data.gouv.fr a une page facebook où les internautes font des demandes et donnent leur avis.

Mur de la page facebook de Etalab, data.gouv.fr

Mur de la page facebook de Etalab, data.gouv.fr

Conférence à découvrir lors du salon pour en savoir plus : Mercredi 29 Mai (15h00 – 16h00) : « Réseaux sociaux et dialogue démocratique », avec Benjamin Teitgen, direction de la communication ville de Besancon et Pascal Minguet, directeur TMHC, conseil en communication 2.0

Conférence à découvrir lors du salon pour en savoir plus : Mercredi 29 Mai (15h00 – 16h00) : « Réseaux sociaux et attractivité du territoire », avec Mustapha Seksaoui, responsable de l’innovation et de l’emploi Communauté d’agglomération de Saint-Quentin ainsi que la direction commerciale salesforce.com

Système d’informations des collectivités au service des citoyens

Les systèmes d’informations permettent à une organisation ou une entreprise de gérer son activité.

Pour être concret, prenons l’exemple du CNRS, le centre de recherche français. Ils disposent d’une direction des systèmes d’information, car ils ont besoin de mener à bien leurs projets de recherche grâce à des moyens de communication, de gestion, de logistique ou de planification.

D’autre part, en termes de gouvernance, les citoyens disposent de système d’informations tels que les transactions en ligne, l’e-administration et les télé-déclarations.

Digipolis, qui se tiendra les 29 et 30 mai 2013, propose à chacun, férus de NTIC ou simple curieux, de débattre autour des enjeux du numérique et de partager ses expériences. De nombreux acteurs tels que Christophe Cachera, directeur de la communication de la ville d’Arles ou Jean-Guillaume Despres, directeur de la communication de Vectuel, viendront témoigner sur les différents sujets évoqués précédemment. Pour toute information complémentaire sur le forum, n’hésitez pas à visiter le site dédié à cet événement.

A bientôt sur le salon !


Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *