Découvrez #Calaméo l outil de publication pour tous

Nous vous proposons de découvrir la solution aussi bien pratique que nécessaire CalaméoNous avons interviewé cette startup qui nous livre aujourd’hui tous les détails de sa solution, l’équipe qui compose la startup et les ambitions de celle-ci.

  • Pouvez-vous présenter votre équipe et présenter Calaméo ?

Une dizaine de salariés travaille au quotidien pour faire de Calaméo la meilleure plateforme de publication et de partage de documents en ligne. Nous avons plus de1,5

fondateurs calaméo

fondateurs calaméo

millions d’utilisateurs, qui se servent de notre plateforme pour télécharger leurs documents et les transformer en flip book interactif avec du son, de la vidéo, des animations Flash, etc…. Ensuite, rien de plus simple pour l’utilisateur que d’intégrer son catalogue ou sa brochure sur son site internet ou sur sa page Facebook.

  • Comment vous est venue cette idée ?

En 2008, Mathieu Quisefit et moi-même avons fait le constat qu’il y avait une tendance de fond vers la dématérialisation des documents… À l’ère du tout numérique, les professionnels ont besoin de s’affranchir du papier dans leur stratégie de communication, et les particuliers sont à la recherche d’un moyen pour partager efficacement leurs documents. C’est dans cette optique que nous avons créé Calaméo et que nous orientons depuis nos nouvelles évolutions produit.

  • Pouvez-vous nous raconter une journée type chez Calaméo ?

La journée commence par le traitement des demandes clients. Avec des utilisateurs répartis sur les cinq continents, il ne faut pas perdre de temps au risque de se laisser submerger par la correspondance. Nous devons être réactifs dès les premières heures pour ne pas faire attendre nos utilisateurs américains, russes ou asiatiques ! En parallèle, nos programmateurs travaillent sans discontinuer à l’amélioration de notre solution pour proposer une interface toujours plus intuitive et performante. Actuellement, leurs efforts se concentrent sur notre nouvelle liseuse, qui est sortie le mois dernier en version beta. De son côté, notre équipe de télévendeurs démarche nos clients potentiels tout au long de la journée, pour leur faire découvrir la solution et assurer un suivi commercial.

  • Quel est votre business model ?

Nous fonctionnons sur un modèle Freemium : la création de compte et la publication sont gratuites, mais limitées. Pour les professionnels qui souhaitent obtenir plus de

Calaméo partage de document en ligne

Calaméo partage de document en ligne

fonctionnalités et s’affranchir de la publicité, nous proposons deux abonnements au choix : le PREMIUM (12€ HT/ mois) et le PLATINUM (49€ HT / mois, en marque blanche complète).

  • Quels sont vos clients cibles ?

Nos utilisateurs sont aussi bien des particuliers que des professionnels, mais ceux qui souscrivent à nos abonnements sont généralement des professionnels. Il peut s’agir d’institutions publiques qui partagent leur revue mensuelle, de maisons d’édition qui proposent des extraits d’ouvrages, d’agences de communication qui produisent des catalogues et des brochures pour leurs clients, de sociétés qui publient leurs derniers rapports d’activité… Les profils sont très hétéroclites et nous découvrons de nouveaux usages de notre solution tous les jours !

  • Quels sont vos concurrents et en quoi vous différenciez-vous ?

Notre concurrent principal est la plateforme danoise Issuu, qui a attaqué plus rapidement que nous les marchés anglo-saxons, mais dont le produit est moins complet. Il ne propose pas de marque blanche, ni d’insertion multimédia par exemple. Nous nous battons surtout sur le plan de la technologie, où nous sommes nettement meilleurs, pour proposer un produit plus performant. C’est ce qui nous permet de faire la différence et d’agrandir nos parts de marché rapidement.

  • Quelle est votre stratégie de marketing/communication ?

Notre produit est fondamentalement viral : lorsqu’un utilisateur publie un document sur Calaméo, il cherche à le partager et à le faire connaître autour de lui. Du coup, les lecteurs deviennent autant de publicateurs potentiels, qui véhiculent à leur tour notre outil. C’est ce qui explique que notre progression ait été fulgurante dès les premières années. Nous sommes passés de 700 000 visiteurs uniques annuels en 2008 à 100 millions en 2011. Nous entourons cette dynamique virale d’actions marketing plus classiques comme des campagnes AdWords ou Facebook pour conquérir des niches plus spécifiques.

  • Comment intégrez-vous les réseaux sociaux dans votre stratégie, quels rôles jouent-ils ?

Les réseaux sociaux font partie intégrante de notre stratégie de communication. Nous alimentons notre blog régulièrement avec les dernières nouveautés de la plateforme, nous dialoguons avec nos utilisateurs sur Facebook et Twitter, et nous utilisons un forum de support pour répondre rapidement à toutes leurs questions. Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont de formidables outils de communication pour les marques. Ils permettent de réduire la distance avec nos utilisateurs et de réagir rapidement à leurs problématiques. Pour une société qui cherche à se faire connaître, ce serait de la folie de s’en passer ! Par ailleurs, notre plateforme intègre des liens de partage à différents niveaux pour permettre à nos utilisateurs de partager leurs publications sur leur blog, Facebook, Twitter, Pinterest, etc…

  • Quels sont vos besoins actuels (recrutement, communication, financier, …) ?

Nous travaillons actuellement sur deux axes de développement majeur. Le premier est une refonte totale de la plateforme pour améliorer la navigation de nos utilisateurs et la rendre plus ergonomique. C’est un travail de fond qui demande une remise en question permanente et une analyse des multiples nouvelles technologies du marché. Notre stratégie de télévente prend également de l’ampleur. Nous l’avons mise en place sur la France l’année dernière et nous tentons aujourd’hui de la dupliquer au reste de l’Europe. Nous agrandissons donc notre équipe de télévendeurs et recherchons pour cela des candidats créatifs et motivés. A bon entendeur…

Hachette - livre en ligne calaméo

Hachette – livre en ligne calaméo

  • Pouvez-vous nous donner quelques chiffres  (Statistiques, nombre de ventes, progression, trafic, …) sur Calaméo ?

Nous avons connu une croissance fulgurante depuis notre création, passant de 1,5 millions de visites annuelles en 2008 à 240 millions en 2011. Et ces sans action marketing de grandes ampleurs… C’est dire si notre solution parle d’elle-même !

  • Selon vous, quelles sont les clés de votre succès ?

Je pense que notre succès tient surtout au fait que Calaméo se place avant tout du point de vue de l’internaute qu’il soit lecteur ou publicateur. Qu’est-ce que le lecteur cherche ? Une manière ludique de lire son magazine, quel que soit le support qu’il utilise : smartphone, tablette…. Qu’est-ce que le publicateur cherche ? Une solution bon marché pour partager rapidement son document avec le maximum de personnes, sans avoir besoin de connaissances techniques particulières. C’est pour cela que nos utilisateurs se tournent vers notre solution : nous répondons à des problématiques quotidiennes avec un outil performant et simple à manier.

  • Quels sont vos objectifs pour cette année ? Et pour dans 3 ans ? 

Notre nouvelle liseuse représente le chantier principal de l’année. Nous l’avons lancé en version Beta le mois dernier et les premiers retours sont très positifs. Nous espérons l’ouvrir à l’ensemble de nos utilisateurs au début de l’automne. Et puis, comme je l’évoquais, nous cherchons à développer notre approche commerciale en France et en Europe grâce à notre équipe de télévendeurs. C’est sans doute ce qui va nous occuper dans les temps qui viennent.

  • Une petite phrase “historique” pour la fin ?

L’écrit subit une transformation aussi forte que le son et l’audiovisuel dans les années 90. Calaméo participe en tant qu’acteur majeur à cette formidable dynamique.


Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

18 commentaires

  1. Pingback: Charles - PressMyWeb

  2. Pingback: Acemis

  3. Pingback: Charles - PressMyWeb

  4. Pingback: Louise André

  5. Pingback: Calaméo

  6. Pingback: Jérémy Cruz

  7. Pingback: joumbou

  8. Pingback: Mathieu Quisefit

  9. Pingback: Charles - PressMyWeb

  10. Pingback: Charles - PressMyWeb

  11. Calaméo est é-nor-mé-ment bien mais si je peux donner un conseil : il faudrait rajouter les BD et les mangas. (et ne pas oublier Chocola et Vanilla si c’est possible car il y avait un livre sur les mangas où il y avait n’importe quelle photo de manga mais je ne l’ai meme pas vu :/ c’est dommage…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *