Doctipharma appartient à Doctissimo, filiale de Lagardère Active. Lancé en 2014, Doctipharma est une solution technique permettant à des pharmaciens d’officine d’éditer et d’exploiter un site internet de commerce électronique de produits de parapharmacie. Les services proposés par Doctipharma sont exclusivement réservés aux pharmaciens d’officines. Doctipharma offre ainsi à ces professionnels de santé un service de conception, d’hébergement et de maintenance technique des sites internet destinés à la vente en ligne de leurs produits de parapharmacie.

 

  • Pouvez-vous vous présenter, votre équipe et présenter Doctipharma ?

Je suis Stéphanie Barré, directrice générale de Doctipharma. L’équipe est constituée d’une quinzaine de personnes entre Technique, Marketing, Relations Pharmaciens, Contenu. Doctipharma a vu le jour en 2014 à l’initiative de Doctissimo qui a souhaité diversifier son activité vers les services en rapprochant les patients des professionnels de santé. L’idée de départ était d’accompagner les pharmaciens dans le cadre de l’évolution législative autorisant la vente de médicaments en ligne. Au vu des contraintes très spécifiques à ce marché, Doctipharma a choisi de faire évoluer son modèle en concentrant sa plateforme E-Commerce sur la parapharmacie et permet ainsi aux patients d’accéder à une très large offre de produits de parapharmacie. Doctipharma propose par ailleurs une palette de services digitaux aux pharmaciens pour leur permettre de développer leur présence en ligne : le site vitrine afin d’être présent sur internet et de présenter son offre et ses services, le site Click&Collect, le site E-Commerce Parapharmacie et/ou Médicament sans ordonnance. Nous avons également lancé une nouvelle application, Envoi Ordonnance, sur laquelle toutes les pharmacies françaises peuvent se référencer gratuitement et qui permet aux patients de photographier leur ordonnance avec leur smartphone et de l’envoyer via un hébergement de données de santé entièrement sécurisé à la pharmacie de leur choix pour que leur prescription soit préparée et être prévenu quand tout est disponible.

 

http://www.lesoleilseleve.fr/DOCTIPHARMA/visuels/Capture-bandeau.JPG

 

  • Quelle est votre vision du e-commerce santé en France et en Europe ?

Avec une réglementation extrêmement contraignante sur les médicaments, le e-commerce santé se développe d’abord autour de la parapharmacie et des dispositifs médicaux. Le développement du ECommerce permet une égalité d’accès aux produits à tous les patients sur le territoire. Les sites doivent intégrer la notion de conseil au cœur de leur activité afin de répondre au mieux aux besoins des patients qui souhaitent bénéficier d’une expérience digitale aussi qualitative que dans le monde physique. La France doit faire attention à ne pas prendre trop de retard par rapport à ses homologues européens à la législation plus souple car de plus en plus d’acteurs étrangers investissent le marché français, les pharmaciens français ne doivent pas se laisser dépasser. L’évolution est inéluctable car le e-commerce santé va suivre l’évolution des usages constatée dans tous les secteurs, avec une expérience mobile qui prend une part de plus en plus significative de ces usages.

 

  • Quel est la règlementation ecommerce pour les médicaments en France ?

Les seuls médicaments autorisés à la vente en ligne en France sont les médicaments à prescription médicale facultative. Leur commercialisation sur internet est réservée aux pharmacies d’officine, chaque pharmacie devant disposer de son propre site internet ayant reçu l’autorisation de l’autorité régionale de santé dont elle dépend. Cette autorisation dépend du respect des règles définies par l’arrêté de bonnes pratiques encadrant l’activité de vente en ligne de médicaments. Cet arrêté précise par exemple la nécessité d’un hébergement Données de Santé, l’exigence d’un questionnaire de santé etc..

 

  • Quel est votre business model ?

Doctipharma se rémunère par un abonnement mensuel des pharmacies pour la réalisation de leur site internet et par une rémunération variable sur les ventes de parapharmacie réalisées via doctipharma.fr.

http://www.lesoleilseleve.fr/DOCTIPHARMA/visuels/appli-envoi-ordo-2.PNG

 

  • Quelles sont vos cibles clients ?

Nous avons 2 clients : en B2B les pharmaciens qui souhaitent digitaliser leur officine, en B2C des patients à la recherche de choix au meilleur prix et d’une solution pratique pour acheter leurs produits de parapharmacie. Les clients de la plateforme Doctipharma sont majoritairement des femmes, celles-ci prenant en main la santé de leur famille, et notamment des jeunes femmes qui vont vers les produits de parapharmacie notamment au moment de leur grossesse et pour leur bébé.

 

  • Pouvez-vous nous donner quelques chiffres  (Statistiques, nombre de ventes, progression…) sur Doctipharma?

L’audience réalisée sur la plateforme s’élève à +600 KVU en progression régulière de mois en mois.

 

  • Sur quelle plateforme a été conçue Doctipharma ?

Doctipharma est une plateforme propriétaire développée sous symfony et conçue sur la base de la solution Mirakl.

 

  • Quels sont vos concurrents et en quoi vous différenciez vous ?

Nos concurrents sont à la fois des sites pure-players de parapharmacie et des plateformes marchandes, mais également les fournisseurs de services digitaux (sites internet, applis) aux pharmaciens. Notre spécificité pour les patients est d’offrir une offre très large grâce à l’agrégation des offres des pharmacies et la sécurisation des données liée à un hébergement « données de santé ». Pour les pharmaciens, nous leur offrons une solution clé en main performante qui est avantageuse en terme de prix et qui permet de bénéficier d’un flux de commandes en parapharmacie grâce à la plateforme.

 

  • Quelle est votre stratégie de marketing/communication ?

Nous nous appuyons sur les actifs médias du groupe Lagardère, et notamment sur Doctissimo mais on utilise également tous les leviers classiques du E-Commerce en commençant par le référencement naturel. Notre stratégie est autant BtoC que BtoB car nous nous adressons aux pharmaciens et aux patients-internautes.

 

  • Comment intégrez-vous les réseaux sociaux dans votre stratégie, quels rôles jouent-ils ?

Les réseaux sociaux sont pour nous un terrain d’expression pour travailler notre notoriété via une approche de contenu. Nous avons développé des Conseils des Pharmaciens, rédigés par notre Pharmacien ambassadeur, qui correspondent aux réponses qu’un patient peut aller chercher au comptoir de son officine. Cette dimension Conseil est clé pour nous et semble l’être aussi pour les internautes au vue de la part non négligeable que représente le trafic de ses pages.

En Social Media nous avons également lancé des Facebook Live, via notre pharmacien Conseil qui, pendant 30 minutes, est là pour répondre à toutes les interrogations des internautes dans un cadre plus convivial et discret qu’une officine. Ce format permet plus d’interactions et d’engagement avec les internautes, et un dialogue direct avec notre cible.

 

  • Quels sont vos besoins actuellement (recrutement, communication, financier, …) ?

La chance de Doctipharma est d’être soutenu par Doctissimo et le Groupe Lagardère dont nous sommes filiale  et qui accompagnent notre croissance.

 

  • Selon vous, quelles sont les clés du succès ?

Qualité de service, richesse de l’offre, alliance de l’expertise digitale à l’expertise métier des pharmaciens. Notre vocation est vraiment d’être le prolongement des officines physiques françaises avec une partie conseil importante dans l’expérience client Doctipharma, une offre riche avec l’accès aux rayons de centaines http://www.lesoleilseleve.fr/DOCTIPHARMA/visuels/St%c3%a9phanieBarr%c3%a9.jpgde pharmacies.

 

  • Quels sont vos objectifs pour cette année ? Et pour dans 3 ans ? 

On prévoit cette année de doubler notre audience et notre volume d’affaires et avons pour objectif de garder ce trend de croissance d’ici à 2019.

 

  • Une petite phrase “historique” pour la fin ?

Le développement du E-Commerce doit s’appuyer sur les acteurs du monde physique : la transition numérique de la pharmacie commence par la digitalisation de l’accès aux produits et services des officines de quartier.


VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Pin It
 

ABONNEZ-VOUS