Prévisions #ecommerce

Rakuten (groupe qui possède Priceminister notamment) dévoile ses prévisions pour le-commerce en 2013. Les détaillants vont devoir stimuler l’engagement au travers des réseaux sociaux et développer des offres mobiles ciblées, adaptées aux différents types de terminaux.

Si 2012 a été une année difficile pour les commerçants, partout dans le monde, avec beaucoup de fermetures de boutiques, l’e-commerce continue d’afficher une croissance constante.

Le phénomène s’explique notamment par la sophistication des offres des e-commerçants ces 12 derniers mois. Plus que de simples transactions commerciales, ils proposent désormais une véritable expérience de shopping, dont la plupart des consommateurs peuvent profiter partout, à toute heure, grâce à leur tablette numérique ou autre terminal mobile. En 2013, l’enjeu des détaillants du Web sera de se démarquer de la concurrence, en concentrant leurs efforts sur lafidélisation de leurs clients et le développement d’expériences de shopping novatrices. 

Rakuten e-commerce priceminister

Rakuten e-commerce priceminister

Rakuten, le troisième groupe mondial en e-commerce, qui détient la place de marché PriceMinister en France, fait le point des six grandes tendances qui stimuleront la croissance de l’e-commerce en 2013 :

1)     Les programmes de fidélité personnalisés

Certains principes du commerce perdurent : la recette du succès consistera toujours à séduire et convaincre les clients pour qu’ils reviennent et recommandent l’enseigne à leurs proches. Les réseaux sociaux permettent aux détaillants d’établir un dialogue avec leurs fans, et même de prospecter les amis des amis. En 2013, plus que le nombre de fans, c’est le degré d’engagement qui primera pour rentabiliser les programmes de fidélité, autrement dit la contribution du consommateur à la promotion d’une enseigne ou d’un produit auprès de son réseau de connaissances.

 2)     La curation commerciale

Certains consommateurs ont besoin d’un avis extérieur avant de se décider à acheter. Jusque-là, rien de nouveau. Aujourd’hui, outre l’avis de leurs proches, ils peuvent demander conseil à des communautés entières sur les réseaux sociaux. Les sites de type Pinterest et The Fancy rencontrent un succès grandissant. Leurs utilisateurs peuvent organiser leurs coups de cœur par thématique pour les partager avec leurs amis. Ainsi, les consommateurs expriment leurs choix personnels sur tel ou tel produit et ceux en quête de conseils y trouvent des informations pour orienter leurs achats. Les commerçants feraient bien de s’y préparer !

3)     Les nouvelles méthodes de paiement

Les méthodes de paiement en ligne évoluent sans cesse et s’avèrent souvent déterminantes dans la décision d’achat. Les transactions mobiles, NFC (Near Field Communication) et sans contact se généralisent et révolutionnent progressivement la manière dont les consommateurs paient leurs achats. Après les systèmes de paiement centralisé sur mobile comme PayPal et iTunes viendront les services de type Square, qui proposent aux vendeurs de traiter les paiements par carte avec leur smartphone simplement raccordé à un appareil. Cette liberté de choix des méthodes de paiement en ligne et en magasin sera déterminante pour l’avenir des commerces de toute envergure.

4)     Le commerce spécialisé

Depuis quelques années, tous secteurs confondus (habillement, équipements photographiques, bijouterie, etc.), la tendance revient aux sites marchands et commerces de proximité spécialisés. Lassés des enseignes de la grande distribution, les consommateurs se tournent à nouveau vers les spécialistes pour bénéficier de conseils souvent plus avisés et personnalisés. Le e-commerce alors perçu comme une menace pour le commerce de proximité il y a 3 ou 4 ans est désormais perçu comme une opportunité. Si la recherche du meilleur prix sur Internet en période de crise économique reste un argument de choc pour passer à l’acte d’achat, les acheteurs en ligne sont prêts à dépenser un petit peu plus ou à ne plus comparer les prix lorsque le service est humain, personnalisé et empreint d’une relation de confiance plus affective. Une certaine forme de prise de conscience,  se met en place, celle de la personnalisation, de la petite attention, en un mot du service est en marche.

5)     L’utilisation de la vidéo

Jusqu’ici, les sites d’e-commerce exploitaient encore peu la vidéo par souci de fluidité et de rapidité de navigation. Mais avec la généralisation, partout dans le monde, de l’Internet haut débit, les contenus “rich media” devraient se multiplier dans les vitrines en ligne en 2013, avec des vidéos de présentation, démonstration et critique de produits notamment.

6)     L’intégration mobile

La plupart des détaillants se mettent à la vente sur smartphone ou tablette, via une application dédiée ou un site optimisé pour les terminaux mobiles. En 2013, les magasins vont s’ouvrir davantage à la mobilité, par le biais d’applis, de codes QR ou encore de technologies de réalité augmentée, mais aussi via les nouveaux outils de paiement, comme NFC et l’appli Passbook d’Apple.

Voici ce que Olivier Mathiot, Cofondateur de PriceMinister et Directeur marketing et communication de PriceMinister / Rakuten, entrevoit pour le secteur de l’e-commerce en 2013 : « La relation client est la clé de la réussite de tout commerce de détail, quel que soit le domaine d’activité. La popularité des technologies mobiles et sociales leur offre justement l’opportunité de se rapprocher de leurs clients. L’année prochaine, les détaillants devront ouvrir leurs programmes de fidélisation à un maximum de canaux et miser sur des plates-formes les plus intuitives possible. Toute notre industrie va devoir se mobiliser pour améliorer la qualité de l’expérience de shopping en ligne, imaginer des campagnes et offres plus ciblées et encourager les consommateurs à avoir davantage confiance dans les transactions mobiles. A nous aussi de les inciter à utiliser les plates-formes de shopping sociales pour joindre l’utile et l’agréable et bénéficier de recommandations. »

A propos de Rakuten

Rakuten en France

PriceMinister est le leader européen de l’Achat-Vente Garanti sur Internet avec http://www.priceminister.com  PriceMinister développe aujourd’hui sa plateforme d’intermédiation commerciale fixe et mobile à destination des vendeurs professionnels, avec la galerie des SuperBoutiques et le programme de fidélisation SuperPoints.

Et vous qu’en pensez vous ?


Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *