Au sommaire :
  1. Les Etats-Unis en forte progression - L'Europe reste leader
  2. Pour la première fois, le volume de transactions sur tablette est supérieur à celui sur ordinateur
  3. Une plus forte progression sur smartphone que sur tablette
  4. iOS versus Android

Adyen, le spécialiste des solutions de paiement internationales et cross canal, communique aujourdhui les résultats de son dernier Index des paiements mobiles (MPI). L’index révèle que la part des paiements réalisés sur terminaux mobiles poursuit sa  forte progression dans tous les pays du monde. Au premier trimestre 2015, elle représente ainsi 27,2% du total des paiements en ligne soit une progression de plus 39% par rapport à la même période l’an dernier. En France, la part des paiements mobiles fait un bond par rapport à l’an dernier : elle atteint les 22,9% des paiements en ligne en mars 2015 contre 16,2% en mars 2014. Enfin, pour la première fois depuis la publication du premier Index Adyen en juin 2013, la valeur moyenne des transactions pour les biens numériques achetés sur tablettes dépasse celui des achats réalisés sur ordinateur.

Les Etats-Unis en forte progression – L’Europe reste leader

Smartphone tendance achat shopping mondialLe marché américain connait la plus forte croissance à l’échelle internationale en réalisant une progression de près de 5 points sur les 6 derniers mois pour atteindre une part de 26,7% au premier trimestre. En comparaison, en Europe, la part des paiements mobiles a gagné 2 points sur la même période. L’Europe reste cependant la région du monde la plus dynamique en matière de paiements mobiles : ils représentent 28,6 % des paiements en ligne. L’Asie passe, elle, pour la première fois la barre des 20%. Au sein de l’Europe, le Royaume-Uni dépasse de très loin les autres pays. Au premier trimestre, 44,4% des paiements en ligne ont été réalisés sur mobile contre 36,4% sur la même période en 2014 (66% sur smartphone contre 64,9% en 2014).

Pour la première fois, le volume de transactions sur tablette est supérieur à celui sur ordinateur

L’Index Adyen montre que la valeur moyenne des transactions pour l’industrie des biens numériques n’a cessé de croître durant les 12 derniers mois : de 28 % via ordinateur fixe ou portable et de 30 % via tablette. Pour les terminaux mobiles, l’écart est particulièrement impressionnant : la valeur des transactions fait un saut de 37 % en un an pour atteindre 28,27€. La plus forte progression revient au volume de transactions sur smartphones. Pour la première fois, la valeur moyenne des transactions sur tablettes, soit 32,66€, dépasse celle sur ordinateur 31,19€.

Une plus forte progression sur smartphone que sur tablette

L’écart entre l’évolution du volume de transactions sur smartphones et celui sur tablettes s’est creusé très sensiblement en 1 an (de plus de 300%). En volume, les transactions sur smartphones sont maintenant bien supérieures à celles sur tablettes. Si en mars 2014, le poids des paiements mobiles sur smartphones comptait pour 10,9% des transactions en ligne contre 9,3% sur tablettes. En 2015, il s’agit de 16% des paiements mobiles contre 11,5% sur tablettes. Sur la même période, la part des transactions sur ordinateur quant à elle, a chuté de 79,8% à 72,5%. “Le marché des tablettes semble saturer, cependant grâce aux efforts des commerçants pour optimiser les processus de paiement sur ce canal de vente, les consommateurs sont de plus en plus à l’aise pour payer en ligne et augmentent la valeur de leurs dépenses”, déclare Roelant Prins, Directeur commercial d’Adyen. “Une véritable onde sismique s’est produite dans la façon dont les consommateurs dépensent. Ces 12 derniers mois, tous les canaux mobiles ont fait un bond remarquable.

iOS versus Android

Au cœur de la guerre des systèmes d’exploitation, Apple se place toujours en leader mais la concurrence menée par Google se rapproche. iOS termine ainsi le premier trimestre en remportant 65% des parts du marché des paiements mobiles, moins que les 69,5% l’an dernier. Dans le même temps, la part d’Android augmente à 34,9% contre 30,3% sur le T1 en 2014. Bien que gagnant du terrain sur Apple, Android ne met pourtant pas en péril sa suprématie. L’Index montre que la répartition des paiements d’Apple sur les différents terminaux  est, en outre, mieux équilibrée que pour son challenger. Au T1 en 2015, les iPads représentaient 47,2% des paiements mobiles iOS contre 52,8% pour les iPhones alors que pour Android, la part des paiements sur smartphone représente à elle seule 78,2% du total des paiements Android. Bien entendu tout ceci n’est possible que si votre forfait mobile fonctionne parfaitement et que la réception est bonne. Suite à notre article sur Sosh ou bouygues vous avez peut être décidé de changer d’opérateur (exit free par exemple) vous pouvez toujours renforcer le signal de votre mobile via un amplificateur gsm (dans le cas d’un partage de connexion à la campagne par exemple). L’amplificateur réseau mobile pour portable est destiné de renforcer la réception faible et de garder le signal fort pour assurer l’usage confortable de votre téléphone mobile. C’est un équipement spécial qui amplifie le signal passant de la station mobile locale à votre portable et vice versa. Autrement dit, l’appareil génère la copie du signal et la transmet au portable. La distance entre la station mobile et le portable ne doit pas être plus que 35 km.

Plus de 27% des transactions en ligne sont réalisées sur des smartphones ou tablettes, 5.0 out of 5 based on 1 rating

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Pin It
 

ABONNEZ-VOUS