Au sommaire :
  1. Osez !
  2. Une première expérience
  3. Timelapse favorable
  4. L’écosystème, aussi
  5. Jamais mieux servi que par soi-même

Co-fondateur de la startup Mon Petit Cuistot, jai 22 ans et je viens tout juste de terminer mes études en école de « commerce ». Pourtant durant mes 5 années d’études je n’ai jamais entendu le mot « entreprendre ». Il n’en a pas fallu plus pour attirer ma curiosité…Voici pourquoi j’ai choisi de me lancer.

Osez !

Même si le challenge parait insurmontable à première vue, il faut se lancer. Certes, personnes n’a jamais été formé pour « créer une entreprise » à proprement parler mais à partir du moment où l’on a une bonne idée, pourquoi ne pas tenter le coup ? Vous passerez certes par des moments de galère et de solitude au moment, par exemple, de devoir rédiger les statuts de votre entreprise ou de doute, avant de commencer a réaliser vos premières ventes, mais l’expérience in fine en vaut la peine.

Une première expérience

Structurer des élémentsQuoi de mieux que le sentiment de créer quelque chose de ses propres mains ? En lançant votre startup vous aurez non seulement un sentiment de fierté de porter votre projet, votre « bébé », mais vous allez également en apprendre des tonnes ! Création du business plan, campagnes marketing, relations presse, recrutement, comptabilité vous allez en voir de toutes les couleurs. Cependant, vous acquerrez une compétence d’une valeur inestimable : la débrouille. En effet, vous serez confrontés à bon nombre de situations que vous seuls pourrez résoudre. En somme, la création d’une entreprise est un formidable terrain d’apprentissage et sera une force au moment de vous orienter vers d’autres projets.

Timelapse favorable

Fraichement diplômés, vous sortez de plusieurs années de découvertes et d’ouverture d’esprit : vous avez des idées plein la tête ! C’est le moment de les exploiter : Vous avez de l’énergie à revendre et vous n’êtes pas encore complètement prisonnier d’un grand groupe presse-citron, alors foncez. De plus, vos études supérieures ont favorisé le « réseautage » ; cherchez bien autour de vous, je suis sûr que vous connaissez quelqu’un (qui connait quelqu’un) qui peut vous aider à monter votre business plan, vous filer un coup de main sur le plan légal, créer un logo, etc. Bref c’est le moment d’y aller, vous n’avez d’engagements nulle part, et même s’il est probable que vous n’ayez pas un sous en poche, votre motivation sera le fil conducteur qui vous guidera dans le lancement de votre projet.

L’écosystème, aussi

Même si l’atmosphère économique reste quelque peu morose et est souvent décrite comme défavorable à la création d’entreprise, il existe, mine de rien, en France, bons nombre de solutions pour lancer un projet. Des organismes comme Bpi France sont là pour informer les jeunes créateurs de demain quand d’autres structures telles que les incubateurs de startup permettent de se faire accompagner techniquement et financièrement. Enfin, en ce qui concerne le développement du projet en lui-même, il existe énormément d’outils (lancés par d’autres jeunes startup, justement) qui permettent d’orchestrer ce développement de façon cohérente : comptabilité, réseaux sociaux, gestion de projet, développement de site web. Créer sa startup est maintenant à portée de click.

Jamais mieux servi que par soi-même

Les créateurs de demain c’est vous ! Dans une société ou les jeunes diplômés tendent de plus en plus à se diriger vers la sécurité que peut offrir un grand groupe (salaire, carrière..), il ne tient qu’à vous d’inverser la tendance. Qui sait, ce sera peut-être vous un jour, à la tête de ce grand groupe !

En attendant, même si votre startup ne devient jamais une multinationale, que vous ne dépassez jamais le million de chiffre d’affaires, ou tout simplement que cela ne fonctionne pas comme prévu, vous aurez appris un nombre incalculable de choses et disposerez d’une expérience unique.

 

Jeunes diplômés : Pourquoi se lancer ?, 5.0 out of 5 based on 1 rating

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Pin It
 

ABONNEZ-VOUS