Magasins #connectés : la révolution est en marche !
Au sommaire :
  1. De quoi s'agit-il ?
  2. Des marques « leaders » porteuses de cette innovation
  3. Une évolution numérique obligée

La révolution « copernicienne » qua suscitée Internet dans les modes de consommation et qui a si bien réussi à des mastodontes tels qu’Ebay, Amazon, PriceMinister et autres pouvait à terme sonner le glas pour les commerces de détail. Il fallait donc trouver la parade et certaines enseignes, prenant la mesure du danger, ont trouvé la meilleure solution : le concept du magasin connecté.

De quoi s’agit-il ?

Au lieu de considérer Internet comme l’ennemi dans un combat perdu d’avance, ces nouveaux commerçants ont eu l’intelligence d’utiliser son formidable potentiel en l’intégrant dans leurs boutiques, dans un modèle de vente classique de détail en magasin associé à Internet. Ce mixte conjugue ce que les clients recherchent : la souplesse du commerce en ligne avec les rapports humains des achats en boutique. La vente s’y trouve valorisée, avec un critère de confiance, ce qui n’est pas l’apanage d’Internet.

Des marques « leaders » porteuses de cette innovation

allobebe magasin connectéCitons en premier lieu « allobébé » le n°1 de la puériculture en ligne, qui a su construire un réseau de magasins connectés avec des bornes tactiles destinées à ses clients pouvant ainsi avoir immédiatement des informations sur ses produits de puériculture, la gamme complète des articles disponibles en magasins et sur son site, des démonstrations, des animations et même un comparateur de prix… Dans un magasin, que la disponibilité d’un article soit en rayon ou sur le site, le client a toutes les capacités de choisir, de comparer (en lui évitant d’aller chez un concurrent) et donc d’acheter en toute connaissance de cause.

 

On peut évoquer le réseau Séphora (produits de beauté et parfums) qui a construit un modèle différent axé sur les habitudes de consommation en fournissant à ses vendeurs un iPod Touch permettant de connaître l’historique des achats de ses clients titulaires d’une carte de fidélité et donc de les orienter sur des produits plus spécifiques en leur faisant profiter de remises.

D’autres boutiques, dans le domaine de la mode pour homme, ont misé sur le « sur mesures numériques » grâce à une « scanneuse » qui permet au client, après avoir intégré ses mensurations, de choisir directement le tissu, la couleur et de composer lui-même son costume.

bandeau magasin connecte

bandeau magasin connecte

En revanche on connaît les difficultés et même les défaillances de grandes enseignes dans le domaine de produits culturels qui n’ont pas opté à temps pour cette intégration du numérique dans leur offre aux clients.

Une évolution numérique obligée

Ce concept de magasin connecté est un critère de quasi survie à terme du commerce de détail et cette évolution commence à s’intégrer dans la grande distribution. Ceci étant, cela nécessite aussi une gestion intelligente et automatisée des ventes sans défaillance dans la mesure où ce modèle mettant le client au cœur d’une interface magasin-internet, alors tiers de confiance, ne peut admettre aucun raté, en particulier sur les disponibilités de produits et leur livraison.

 

En savoir plus sur les magasins connectés : http://www.connected-store.com/


Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

10 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *