PressMyWeb aime vous faire découvrir de nouvelles startups et nouveaux entrepreneurs. Nous avons décidé aujourd’hui de vous parler de Fabrily (Teespring UK) en interviewant Allison qui aide les Internet Marketers à naviguer sur le site, à trouver de nouvelles niches, à se lancer dans le t-shirt marketing.

Comment êtes-vous arrivé chez Fabrily (Teespring UK) ?
Vente t-shirts fabrilyJ’étais freelancer en Digital Marketing et lors d’un voyage à Londres, un ami m’a présenté à Adil Mohammed, le fondateur de Fabrily et maintenant VP de Teespring UK. Il avait l’idée de regrouper le crowdfunding et l’e-commerce en une seule plateforme. Il cherchait quelqu’un pour l’aider, j’ai donc accepté et on a commencé à travailler sur le projet. Il a ensuite recruté une stagiaire, Irene Vozzi, tout juste sortie d’école, actuellement la Directrice des Opérations chez Fabrily (Teespring UK).

Quels étaient les premiers steps de la création ?
Adil était très actif dans la communauté tech de Londres et il a, avec l’aide d’un de ses amis, codé le site internet. De notre côté, Irene et moi avons commencé à contacter des associations caritatives, des associations étudiantes pour voir s’ils voulaient lancer des campagnes sur Fabrily (Teespring UK). Ca ne nous rapportait pas grand chose, les campagnes ne se vendaient pas bien.

Le pivot
Un de mes amis avait créé le groupe connu Interesting Engineering et je lui ai proposé de lancer une campagne sur sa page Facebook avec un t-shirt disant “Trust Me I’m An Engineer”. Le t-shirt s’est vendu à 1500 exemplaires. Donc on savait qu’on tenait le bon bout. On s’est mis à contacter les administrateurs de pages Facebook et à les convaincre de poster une campagne sur leur page en rapport avec leur audience pour monétiser leur public. C’est là que nous sommes entrés dans les sphères de l’internet marketing. On a commencé à échanger avec des internet marketers, ils trouvaient notre modèle ludique et surtout ont commencé à faire des profits considérables avec Fabrily (Teespring UK). Du coup, ils sont revenus pour vendre toujours plus. Enfin l’acquisition par Teespring a été un événement majeur. Nous avons la même culture d’entreprise et nous travaillons ensemble pour faciliter l’intégration des deux startups.

Le petit mot de la fin
J’ai cru au projet dès le début mais que ça explose à ce point, je pense que personne ne s’attend à un tel succès. Les startups c’est un univers très intéressant, mais tellement instable. Etre entrepreneur, c’est pas facile tous les jours. Mais quand le travail paye, la satisfaction est sans comparaison. Je suis maintenant Manager des Affiliés et j’adore ce que je fais. Je parle à des vendeurs du monde entier et j’apprends beaucoup chaque jour. Je pense qu’il faut aussi passer beaucoup de temps à rencontrer des gens dans les sphères des startups, à discuter/échanger. On apprend beaucoup et surtout on est toujours sur le point de rencontrer notre prochain co-founder.

L’histoire de #Fabrily par Craig Roberts, un des trois membres de la founding team, 4.0 out of 5 based on 1 rating

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.0/5 (1 vote cast)
Pin It
 

ABONNEZ-VOUS