Chaque jour, nous sommes nombreux à utiliser les transports en commun et à lutter pour trouver le bon trajet. Instant System propose une sorte de GPS pour l’ensemble des moyens de locomotion : train, métro, bus et même un accès à une communauté pour le covoiturage. Nous avons interviewé Yann HERVOUËT, cofondateur de cette startup avec beaucoup de potentiel.

Instant System equipeJ’ai cofondé Instant System avec Xavier Lecomte en 2013 avec la volonté de simplifier la mobilité urbaine. L’équipe est aujourd’hui composée de 8 personnes. 2 travaillent au développement marketing et commercial de l’entreprise. Nous avons 6 personnes en R&D et une collaboration avec l’INRIA.

 

  • Comment vous est venue cette idée ? Qu’est-ce qui vous a décidé à vous lancer ?

J’ai fait une carrière en SSII et ai mené plusieurs projets dans le monde du transport, dont plusieurs projets à la RATP ou aux TPG (Transport Public de Genève). Ces grands réseaux peuvent investir pour choyer leurs voyageurs mais ce n’est pas forcément le cas de plus petits réseaux où pourtant les voyageurs ont les mêmes besoins. De fil en aiguille, le projet a mûri avec une approche très innovante d’un covoiturage dynamique intégré dans les transports.

  • Quel est votre business model ? Quelles sont vos cibles clients ?

Nous avons aujourd’hui un business model B2B. En effet, nous vendons nos solutions aux agglomérations et aux opérateurs de transports. Nous opérons complètement le service en nous interconnectant avec les systèmes d’aide à l’exploitation des opérateurs.

  • Est-ce facile de se lancer depuis les Alpes Maritimes ?

Nous avons trouvé dans les Alpes Maritimes l’accompagnement dont nous avions besoin pour lancer notre projet. La technopole de Sophia Antipolis attire depuis de nombreuses années les meilleurs ingénieurs, nous avons constitué rapidement une équipe R&D très pointue. La richesse de l’éco-système startup, grosses entreprises, écoles et laboratoires de recherche est également un gros atout quand on innove. Nous avançons également sur un projet important avec Nice qui est une des métropoles les plus avancées sur le thème smartcity, nous bénéficions ainsi de ce dynamisme. Enfin, même si Nice est un peu enclavée en France, l’aéroport international est une bonne base pour rayonner.

  • Pouvez-vous nous donner quelques chiffres (Statistiques, nombre de ventes, progression…) sur instant-system.com ?

Nous avons aujourd’hui une douzaine de clients, et visons un CA de 500K€ pour 2015. Nous travaillons notamment avec les villes d’Aix en Provence, Aix les bains, Cergy Pontoise, Nice Métropole, Monaco, Bordeaux Métropole, Lisbonne et le département du Var.

Instant System logoDans une start-up, vous êtes à la fois commercial, marketeur, puis chef de projet et tout ça la même journée. Les journées sont donc à la fois très variées et denses, souvent en vadrouille sur les salons, chez nos clients ou prospects, donc il n’y a pas de journée type. C’est aussi ce qui rend l’aventure excitante !

Nous manipulons des données temps-réel, des données structurées, du big data, produisons des algorithmes d’optimisation, donc nous nous appuyons sur plusieurs briques logicielles. On peut citer ESRI, REDIS, elastic Search… Nous développons essentiellement en java.

  • Quels sont vos concurrents et en quoi vous différenciez-vous ?

Nos concurrents sont portés par les grands groupes du transport : Kéolis et Transdev.

Notre première différence est donc déjà notre indépendance. Les agglomérations peuvent capitaliser sur notre solution même s’ils changent d’opérateur de transport.

Nous avons une approche centrée sur l’usager et lui proposons la mobilité qui est la plus adaptée pour lui. Cette solution viendra du transport, du covoiturage ou – plus intéressant – d’une combinaison des deux.

Notre technologie est très innovante car elle nous permet de calculer en temps réel des itinéraires incluant les TER, les métros, les bus, trams mais aussi les modes doux (vélos et marche à pied) ainsi que les voitures.

Nous proposons à ces utilisateurs de se garer dans les parkings relais pour poursuivre leurs trajets en transport en commun ou de trouver le parking le plus proche en indiquant les places disponibles en temps réel. Notre application s’adresse donc à tous les citoyens.

Autre élément différenciant, nous donnons la possibilité aux conducteurs automobiles de covoiturer en temps réel durant leur parcours. En partenariat avec VISTEON et FAAR Industry, nous avons poussé cette intégration jusque dans les écrans de leur véhicule. Le but étant d’optimiser leur trajet et de désengorger nos villes. Nous concevons le covoiturage comme un outil permettant de densifier l’offre de transport là où le réseau public n’est pas suffisant ou pas efficace. Ce covoiturage fonctionne en symbiose avec les transports en commun.

Bref notre différence c’est ça : équilibrer notre approche transport et covoiturage pour assister au mieux des utilisateurs et soulager un peu les collectivités qui sont saturées de véhicules.

  • Quelle est votre stratégie de marketing/communication ?

Nous aidons les agglomérations dans la mise en place des applications. Nous fonctionnons en marque blanche. Les app sont brandées à l’image de l’agglomération ou portent le nom du réseau de transport. Les usagers peuvent ainsi la télécharger simplement sur les stores (iOS ou Android).

En termes de communication, nous participons à différents salons du transport B2B en France et à l’international. Nous renforçons les relations que nous avons avec nos clients et prospects grâce à une newsletter. Nous allons également redynamiser notre site internet.

  • Comment intégrez-vous les réseaux sociaux dans votre stratégie, quels rôles jouent-ils ?

Nous utilisons les réseaux sociaux professionnels (Twitter et LinkedIn) pour communiquer sur nos évènements et nos dernières innovations.

  • Quels sont vos besoins actuellement (recrutement, communication, financier, …) ?

Nous venons de recruter 3 personnes ces 2 derniers mois. Ce qui nous permettra d’améliorer notre produit et de créer les fonctionnalités de demain. Côté R&D c’est bon pour l’instant donc, nous allons nous renforcer côté com’ en faisant appel à des ressources externes. Enfin nous allons mener une levée de fond.

  • Quels sont vos objectifs pour cette année ? Et pour dans 3 ans ?

Pour cette fin d’année, nos objectifs sont clairement de réussir nos projets en qualité et en délai pour que nos clients qui sont engagés auprès de nous soient nos meilleurs ambassadeurs. A 3 ans, nous aimerions avoir beaucoup d’utilisateurs quotidiens de nos services en France et à l’étranger !

  • Une petite phrase “historique” pour la fin ?

Inventons la mobilité de demain !

 

Yann HERVOUËT a 15 ans d’expérience dans la direction de projets et a une forte connaissance des problématiques métier transport acquise auprès de transporteurs comme la RATP (SIRIUS et ROBUST) ou les Transports Public de Genève où il a dirigé le projet d’information voyageur temps réel. Yann accompagne actuellement le STIF dans l’innovation sur la plateforme d’information voyageur ViaNavigo.


VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Pin It
 

ABONNEZ-VOUS