Un #webdesigner doit-il savoir coder ?

Un webdesigner doit-il savoir coder ?

Aujourdhui, les métiers de webdesigner et dintégrateur front-end sont très proches, encore plus depuis l’arrivée du Css3. Ces deux parties vont- elles converger vers un seul et unique métier ?

Il y a quelques années, le binôme webdesigner et intégrateur front-end était indissociable. Chacun avait une tache distincte. Le webdesigner s’occupait de l’ergonomie et de la direction artistique, il fournissait donc une maquette à l’intégrateur. Une fois cette tâche fini, l’intégrateur rentre en jeu, il développe et intègre cette maquette pour obtenir un joli site en Html / Css.

Webdesign site web
Webdesign site web` TheDreamSky / Foter

Si l’intégrateur n’a aucune connaissance dans le webdesign, il est pour lui alors compliquer d’utiliser la moindre ombre ou d’utiliser un bord arrondi… N’importe quel effet doit être intégré en tant qu’image et nécessite donc l’intervention du webdesigner.

Si le webdesigner n’a aucune connaissance en intégration, il lui arrive de réaliser un design trop difficile à intégrer, voire même impossible dans certains cas, ce qui prendra encore  plus de temps à l’intégrateur pour rattraper toutes ces erreurs…

Depuis peu, avec l’apparition du Css3, ces effets deviennent un véritable jeu d’enfant pour l’intégrateur, qui avec quelques lignes se passera amplement du graphiste. Si la facilité d’exécution fonctionne dans ce sens, elle fonctionne aussi tout à fait dans l’autre. Maintenant, un graphiste qui souhaite intégrer ces maquettes pourra lui aussi, plus facilement ajouter ces effets.

La question qui se pose est la suivante : le webdesigner doit-il savoir coder ?

De mon point de vue, la réponse est non.
Si le webdesigner doit intégrer sa propre maquette, il risque de se limiter graphiquement afin de contourner un problème, ou pour gagner en temps, et en facilité durant la phase d’intégration, car il connaît ses propres limites / connaissances. Alors que si le webdesigner fait appel à un intégrateur, tout ces restrictions ne seront plus présentes, et le travail ne sera que meilleur ! Si le webdesigner à un très bon niveau en intégration, il se peut que tout se passe à merveille.

Par contre, je suis convaincu qu’un webdesigner digne de ce nom doit connaître les principes élémentaires d’une intégration ainsi que ces contraintes techniques, ainsi il pourra créer une maquette propre et facilement intégrable en évitant des aller-retours inutiles entre lui et l’intégrateur.

Je pense que dans le futur le métier d’intégrateur risque de disparaître, au profit de celui de webdesigner / intégrateur. Il n’y a qu’à regarder les annonces de webdesigner disponible sur le net pour s’en rendre compte, pratiquement toutes exigent une bonne connaisance du language Html / Css. Certaines souhaitent même des notions en Javascript ou Php !

Alors, n’attendez plus, tous à vos livres !

Et vous qu’en pensez vous ?
Cet article est un article invité rédigé par Florian Jamois.


Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

42 commentaires

  1. Pingback: c3m

  2. Pingback: c3m

  3. Pingback: L'ergonome

  4. Pingback: SEOMAX

  5. Pingback: Ma Veille Web

  6. Pingback: c3m

  7. Pingback: Florian Jamois

  8. Pingback: c3m

  9. Pingback: Johnny Flyer

  10. Pingback: Quentin Diot

  11. Pingback: Fouad Eddaoudi

  12. Pingback: s3m

  13. Pingback: siteer

  14. Pingback: gRaph

  15. Pingback: c3m

  16. Pingback: siteer

  17. Pingback: Marie-Eve Mouillard

  18. Pingback: Pierrard Nicolas

  19. Pingback: Huc arnaud

  20. Pingback: c3m

  21. Pingback: siteer

  22. Pingback: Florian Jamois

  23. Pingback: c3m

  24. Pingback: c3m

  25. Pingback: c3m

  26. Pingback: c3m

  27. Pingback: Ma Veille Web

  28. Pingback: mobiledigitalactu

  29. Pingback: L'ergonome

  30. Pingback: Matthieu TRAN-VAN

  31. Pingback: Charles - PressMyWeb

  32. Pingback: Charles - PressMyWeb

  33. Pingback: Charles - PressMyWeb

  34. Pingback: Charles - PressMyWeb

  35. Pingback: Florence Cann

  36. Pingback: L'ergonome

  37. Pingback: celine bensimon

  38. Pingback: L'ergonome

  39. Pingback: martinleblet

  40. Merci pour cet article!
    Cela me parrait impossible d’être webdesigner sans savoir coder aujourd’hui. Dans un monde où les sites s’adaptent à une infinité d’écrans et de format différents, comment un webdesigner peut-il réaliser sa vision si il ne peut pas la tester en direct dans différents navigateurs et sur différents appareils? C’est utopique d’imaginer designer 5x la même page à différentes tailles avant de passer au code, c’est aussi une perte de temps monstre. Selon moi, le code fait partie intégrante des outils du webdesigner. Sinon, c’est un graphiste qui a d’autres spécialités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *