Au sommaire :
  1. La légitimité:
  2. La patience:
  3. Le taux de clic:
  4. Le nombre de liens:
  5. La qualité des liens:
  6. Le maillage interne:
  7. Les mauvaises pratiques:
  8. La sur-optimisation:
  9. Conclusion:

Vous avez repéré un mot clé intéressant pour lequel vous désirez que votre site soit premier dans Google.

Vous avez créé une super page optimisée avec du texte, des images, etc.

Vous avez bien bossé et c’est sûr, vous allez passer premier surtout que les sites concurrents ne font pas le poids face à votre nouvelle page ultra optimisée.

Et pourtant ! Il reste cette satanée page pas du tout optimisée qui s’accroche à la première place.

Pourquoi ?

C’est ce que nous allons voir dans cet article.

seo-page-optimiser

La légitimité:

Nous allons voir ensuite qu’il y a tout un tas de raisons plus ou moins techniques qui expliquent pourquoi vous n’arrivez pas à dépasser votre concurrent.

Mais il y a un critère qui est rarement cité et qui, pourtant, est évident c’est la légitimité.

S’il est totalement légitime que votre concurrent soit premier il est alors illusoire de vouloir le dépasser.

Pour illustrer ce que j’avance je vais prendre mon propre exemple.

J’ai décidé il y a peu d’améliorer le référencement de ma boutique en ligne sur le mot modules Prestashop.

Au moment où je rédige cet article je suis en 15e position et mon objectif est d’atteindre la 7e position.

 

Pourquoi est-ce que je ne vise pas la 1ere place ?

Tout simplement parce que les 6 premières places sont détenues par le site officiel de Prestashop.

resultats-google

Alors évidemment, le site de Prestashop est plutôt bien optimisé en termes de référencement (quoi que pas toujours).

Mais dans tous les cas il est totalement légitime que Google place en 1ere position l’entreprise qui a inventé les “modules Prestashop”.

Donc si vous ciblez un mot clé qui correspond à un produit d’une marque, ne vous attendez pas à dépasser la marque en question. C’est son produit donc son mot clé 🙂

 

La patience:

Et oui ! Si vous avez mis votre page en ligne hier c’est normal qu’elle ne soit pas encore première.

Google doit déjà la repérer (l’indexer) et il va d’abord faire ses petits tests dans son coin avant de placer votre page en première page.

Il va dans un premier temps la placer (si elle est vraiment bonne) en seconde page pour voir si les utilisateurs cliquent dessus puis, il va la faire remonter au fur et à mesure s’il constate qu’elle plaît.

Au final, s’il considère que c’est réellement la meilleure page sur le sujet vous devriez en effet arriver premier.

 

Le taux de clic:

Je viens d’expliquer que Google faisait ses petits tests.

En réalité, lorsqu’il modifie le positionnement des sites dans ses résultats c’est, entre autres, pour mesurer le taux de clic et le taux de rebond de chaque site.

Le taux de clic c’est le nombre de fois que votre site est cliqué, divisé par le nombre de fois où il est visible dans les résultats de recherche.

Taux de clic = nombre de clics / nombre d’affichages x 100

Le taux de rebond c’est le nombre de fois où l’utilisateur revient sur Google divisé par le nombre de fois où votre site a été visité (depuis Google).

Taux de rebond = Nombre de retours sur Google / Nombre de clics * 100

Plus le taux de clic est élevé et plus le taux de rebond est faible, plus le site sera placé haut dans les résultats de Google.

Par conséquent, si la page qui est mal optimisée a un bien meilleur taux de clic et de rebond que la vôtre, elle sera mieux positionnée.

 

Le nombre de liens:

Si vous travaillez le référencement de votre site, vous savez que Google comptabilise le nombre de liens vers une page pour déterminer sa popularité.

La page de votre concurrent peut donc ne pas être optimisée du tout et se placer devant la vôtre si elle possède bien plus de liens.

Vous pouvez utiliser l’outil “Open site explorer” de Moz pour découvrir quels sont les backlinks (liens entrant) d’une page.

moz-link-profile

Indiquez l’url de la page dans l’outil puis regardez la valeur de “root Domains” et “Total links”.

Le root Domains, indique le nombre de sites différents qui font un lien vers la page.

Le Total links: indique le nombre de liens total tous sites confondus.

moz-nombre-backlink

La qualité des liens:

Même si votre concurrent n’a pas plus de liens que vous ça ne signifie pas, obligatoirement, qu’il est moins populaire.

La qualité des liens entre également en compte.

Si les liens qui pointent vers la page que vous souhaitez dépasser proviennent du site d’Apple, de Microsoft et d’Amazon, ils seront bien plus efficaces que 300 liens en provenance de sites totalement inconnus.

Pour avoir une idée de la popularité d’un site vous pouvez, là encore, utiliser l’open site explorer.

Vous devez cette fois regarder le “Domaine Authority” et le “Page Authority”.

Ces deux valeurs vous donneront un aperçu de la popularité du site et de la page au yeux de Google.

moz-popularite

Le maillage interne:

Bon, vous avez vérifié la quantité et la qualité des liens qui pointent vers la page de votre concurrent et visiblement vous avez de meilleurs résultats.

Ça ne signifie pas pour autant que votre page a une meilleure popularité.

Le maillage interne a également un rôle à jouer.

Le maillage interne fait référence à l’ensemble des liens à l’intérieur d’un même site et qui dirigent uniquement vers des pages internes. (Ces liens permettent donc de visiter d’autres pages du site mais ne mènent pas vers un autre site).

Prenons un exemple: la page d’accueil d’un site est souvent celle qui a le plus de popularité (car c’est souvent vers cette page que les liens d’autres sites pointent).

Par conséquent si vous placez un lien depuis votre page d’accueil vers une page interne de votre site, vous allez transmettre une partie de la popularité de votre page d’accueil vers cette page interne et vous boosterez donc son référencement.

Revenons-en à la page de votre concurrent.

S’il existe beaucoup de liens internes qui pointent vers cette page ou/et s’il a rajouté un lien depuis sa page d’accueil, il lui transmettra alors beaucoup plus de popularité que vous surtout si vous avez laissé votre page au fin fond de votre site et qu’il faut 15 clics pour l’atteindre.

 

Les mauvaises pratiques:

Parfois il faut aussi savoir balayer devant sa porte.

Êtes-vous sûr d’avoir respecté à la lettre les recommandations de Google ?

N’avez-vous jamais créé de liens en masse, spammé les commentaires de blogs, inscrit votre site dans des annuaires pourris, etc ?

Si c’est le cas, ; votre référencement en a sûrement “pris un coup” et vous avez alors des résultats moins bons que ce que vous devriez avoir.

Votre concurrent, bien qu’il n’ait pas optimisé sa page, a peut-être toujours suivi (consciemment ou pas) les guidelines de Google.

Il est donc normal qu’il soit devant vous.

Si vous voulez le dépasser, il va falloir “nettoyer” votre profil de liens (bon courage car c’est du travail).

 

La sur-optimisation:

Vous avez créé votre page dans le but d’être premier sur Google sur un mot clé donné et peut-être avez-vous un peu trop insisté sur l’optimisation de votre page.

Google n’est pas bête et s’il voit que vous répétez des dizaines de fois le même mot, il va trouver ça louche et risque au contraire de rétrograder votre page.

Vérifier si votre page vous semble naturelle et agréable à lire pour des utilisateurs (humains). Si ça n’est pas le cas, c’est peut-être que vous pensiez trop à Google lorsque vous l’avez rédigée.

 

Conclusion:

J’espère que cet article vous aura permis de comprendre pourquoi il est parfois difficile (voire impossible) de dépasser un concurrent même si sa page ne semble pas optimisée pour le référencement.

Si, après avoir vérifié toutes les solutions que j’ai dévoilées dans cet article, vous ne trouvez toujours aucune explication à votre problème, rappelez-vous que c’est toujours Google qui décide qui mérite d’être premier dans ses résultats et qu’il garde secrète la recette complète.

Il n’y a donc peut-être aucune explication, alors passez à un autre mot clé, vous aurez sans doute plus de chance :).

Si vous avez un site e-commerce et si vous souhaitez apprendre à le référencer pour booster significativement votre trafic, je vous invite à découvrir mon nouveau projet “réussir mon référencement”.

À bientôt !

 

Article invité par Olivier CLEMENCE: https://twitter.com/maniT4c/

conseillé pour les e-commerçants d’avenir, j’utilise mon blog et le web pour rendre le e-commerce simple et abordable à tous ceux qui veulent réussir.


Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *