Au sommaire :
  1. Comment le web peut-il devenir gratuit ?
  2. Pourquoi monétiser ses données personnelles ?

La monétisation de vos données personnelles est un business très lucratif pour les plateformes du net. Pour inciter les internautes à confier des informations très personnelles, plusieurs offres peuvent être faites dont la gratuité. Découvrez comment ce business model fonctionne.


Comment le web peut-il devenir gratuit ?

La réponse est simple : en récoltant et en exploitant vos données personnelles. En d’autres termes, lorsque vous partagez ou diffusez des photos, des vidéos, des informations d’identification vous concernant sur une plateforme, celles-ci ne vous appartiennent plus. Et selon les CGU du site utilisé, vous risquez bien par exemple de voir vos données utilisées à des fins commerciales.

Les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, YouTube ou Instagram utilisent également les données récoltées à partir des recherches spontanées effectuées par les internautes pour vendre des espaces publicitaires ciblées à des entreprises intéressées. Elles se rémunèrent donc sur l’exploitation de vos données personnelles qui peuvent être vos habitudes de connexion, l’historique de vos recherches, vos centres de recherches, vos centres d’intérêt, les pages que vous aimez, les pages que vous suivez, etc….

Avec des applications gratuites comme Waze, Tinder ou ClickAndWalk, les utilisateurs ne déboursent pas un centime et sont au contraire, rémunérés pour y consacrer du temps, de l’attention et pour accepter d’être géolocalisés. Quand vous acceptez d’être géolocalisé à l’ouverture d’un site, toutes vos informations sont directement récoltées.

Désormais, les start-ups sont de plus en plus nombreuses à développer des services gratuits en échange de données personnelles. Grâce à vos données, des sites spécialisés comme ContrôleTechniqueGratuit.com, propose de passer votre contrôle technique gratuitement (ou presque). La start-up propose aux automobilistes de payer tout ou une partie de leur contrôle technique si ceux-ci acceptent de fournir tous les renseignements nécessaires sur leur vie d’automobiliste et de donner tous les documents utiles (assurance, carte grise, carnet d’entretien, etc…). La start-up dispose ainsi d’informations qui ont une valeur ajoutée intéressante pour les entreprises partenaires comme les compagnies d’assurance ou encore les garagistes.

Pourquoi monétiser ses données personnelles ?

Ce business model est beaucoup plus rentable que le traditionnel « freemium », car le « tout gratuit » ne peut pas être une politique à long terme si l’on ne dispose pas d’un business model adapté.

Ce business model représente sans aucun doute l’avenir de nombreuses start-ups, car il répond à un véritable besoin des internautes : maîtriser et contrôler les données collectées, mais surtout exploitées par les différents acteurs concernés.

Pour gagner à nouveau la confiance des internautes, de plus en plus de sites affichent clairement leurs ambitions en communiquant sur leur mode de fonctionnement. C’est le cas par exemple lorsqu’un site vous demande de débloquer votre bloqueur de publicités, car il fonctionne essentiellement grâce aux revenus publicitaires et donc à la monétisation de son audience.

L’autre raison serait pour bénéficier parfois de services ou de produits vraiment utile, entièrement ou partiellement gratuit. L’exploitation de ses données et de son comportement en tant qu’internaute devrait également lui permettre de trouver des offres susceptibles de vraiment l’intéresser dans les emplacements publicitaires en ligne.

Il faut aussi savoir que pour fonctionner, ces start-ups ont besoin de financement. Elles doivent se rémunérer en conséquence. La collecte et l’exploitation des données par les plateformes sont devenues monnaies courantes. Certaines start-ups revendent des bases de données à d’autres entreprises, d’autres plateformes proposent des emplacements publicitaires ciblés aux enchères (Facebook). Enfin, d’autres encore exploitent des données récoltées et les analysent pour ensuite récupérer des commissions sur des actions engagées par les partenaires qui auront bénéficié de ces analyses.

Si certaines entreprises collectent les informations clients à leur insu, d’autres proposent vraiment aux utilisateurs de monétiser leurs données personnelles en échange d’un service gratuit.


VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)
Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Macromedia Flash Player 8 est nécessaire pour lire ce fichier