L’interview : José Caballero Directeur Marketing de Budget Telecom

Aujourdhui je vous propose une interview de José Caballero, Directeur Marketing de Budget Telecom Budget Telecom est l’opérateur télécom Low Cost de référence, plus transparent, plus simple, plus fiable et moins cher pour tous les consommateurs, pour tous leurs besoins en télécommunication : un véritable réducteur de factures télécoms !

Budget Telecom - opérateur mobile & ADSL low cost

Budget Telecom – opérateur mobile & ADSL low cost

Pouvez-vous vous présenter et présenter Budget Telecom ?
Je suis José Caballero, Directeur Marketing de Budget Telecom depuis août 2000. Budget Telecom existe depuis 11 ans. Créée en 2000, nous sommes rapidement devenus un acteur majeur et incontournable dans les télécoms à bas prix en capitalisant sur le concept innovant d’achat et revente via Internet des minutes de téléphones invendues des grands opérateurs internationaux.
Depuis nous avons décliné cette stratégie sur la téléphonie fixe classique (nationale), l’ADSL et bien sûr la téléphonie mobile depuis maintenant 4 ans. Nous avons désormais une volonté affirmée de devenir l’acteur majeur du mobile low cost en France.

Quel forfait téléphone avez-vous ?
J’ai un forfait Budget Mobile 2h à 13,90€/mois mais (attention spoiler/scoop !) il va bientôt baisser à 9,50 €, le 1er octobre très précisément. Je modifie parfois ce forfait depuis mon espace client en fonction de mes besoins “téléphone”, par exemple en août j’avais un No Limit 20 Numéros à 18,90€/ mois pour appeler et “texter” illimité vers 20 numéros 24/7 tout opérateur !

Combien de collaborateurs y a-t-il chez Budget Telecom ?
60.

N’est-ce pas un inconvénient d’être situé en province ?
Non, pas du tout. C’est même très intéressant d’un point de vue marketing car cela permet d’être directement confronté à d’autres problématiques, à d’autres profils conso, d’autres types de clients, différents de ceux de la région parisienne… et ce sans avoir à commanditer d’onéreuses études et sondages !
Nous avons aussi un bureau parisien.

Quelles sont pour vous les avantages des MVNO ?
Pas de réseau physique à gérer, pas d’antennes relais à installer, pas d’équipements télécoms mobiles, pas de maintenance !

Quels sont vos cibles clients ?
Les consommateurs malins qui veulent réduire leurs factures mobiles et qui ne sont pas forcément sensibles à l’internet mobile. Ils sont internautes mais séparent bien leurs usages : internet c’est à la maison tranquille (ou au bureau), le mobile c’est fait pour téléphoner (et envoyer des sms aussi).

Comment recrutez-vous vos clients ?
Par internet (mots-clés Google, référencement sur les comparateurs, partenariats sites Web, affiliation), via notre réseau de vendeurs indépendants (statut VDI) qui présentent nos offres lors de réunions type “tupperware”. Nous avons aussi mis en place une campagne de communication plus classique depuis le 1er septembre (publicité dans la presse magazine, affichage, etc.) afin de mieux faire connaître nos offres.

Que pensez-vous de l’arrivée de Free sur le marché ?
Je suis content de l’arrivée de Free, car les consommateurs vont s’apercevoir qu’il existe déjà des offres moins chères sur le marché, les nôtres !
Plus sérieusement, c’est certain que Free va être très très agressif même si ce ne sera probablement pas au niveau des rumeurs qui circulent actuellement. Et de fait, cela va à la fois ouvrir le marché, ce qui est bon pour nous, mais aussi nous subtiliser quelques clients ce faisant, ce qui est moins bon ! Mais, consolation, les gros opérateurs devraient souffrir bien davantage, surtout sur le créneau
des “early adopters” jeunes, urbains, smartphonisés, qui ne sont de toute façon pas notre cible.

Pourquoi ne misez-vous pas sur les offres data ?
Cf. ma réponse précédente ! Cela dit, nos prix d’achat de la data ne nous permettent pas à l’heure actuelle de proposer des offres concurrençant les spécialistes. Comme nous sommes pragmatiques, nous préférons nous concentrer sur les consommateurs qui sont pour ainsi dire “allergiques” à la data
mobile, il y en a beaucoup demandez-donc autour de vous ; en tout cas il y en a suffisamment pour nous satisfaire.

Que proposez à vos clients qui vous demandent un mobile ou un smartphone ?
Actuellement, il y a suréquipement en mobiles, avec une vitalité forte du marché de l’occasion ou des “fonds de tiroir”. Inutile de s’encombrer avec un nouveau terminal ! De plus demander à son opérateur un smartphone c’est la certitude de s’engager sur 2 ans en payant beaucoup plus cher mensuellement (il faut bien “subventionner” ce smartphone).
Ainsi, nous préférons proposer à nos clients de continuer à utiliser leur bon vieux mobile, c’est plus simple, moins cher et tout aussi efficace pour passer des appels et envoyer des SMS !

Samsung SGH-E1050-MAPLE-NOIR

Samsung SGH E1050 NOIR

Nous avons néanmoins un téléphone de dépannage, très basique, le Samsung E1050, à moins de 20 euros, pour ceux qui ont des petits soucis de “desimlockage” ou qui n’ont pas de téléphone (ça peut arriver).
Une info intéressante : le téléphone le plus vendu en France l’année dernière est un “basic phone” à clapet qui coûte dans les 20 à 25 euros (source : cabinet d’étude GfK, août 2011). Les Français privilégient donc le moindre coût plutôt que la frime !

Quels sont vos objectifs pour cette année ? Et pour dans 3 ans ?
30 000 clients mobiles à fin 2011, 300 000 dans 3 ans.

Quelle est pour vous la plus grande révolution de ces 10 dernières années dans le secteur des télécoms ?

L’arrivée de Budget Telecom dans ce secteur ? Blague à part, je pense que l’ouverture du marché aux MVNO, certes un peu forcée par l’ARCEP, a été le premier pas d’une baisse substantielle du prix de la téléphonie mobile qui restait jusqu’alors bien verrouillée par les 3 gros du marché.
Plus généralement, et au-delà du mobile, la VoIP a diablement changé les habitudes télécoms des gens.

Une petite phrase “historique” pour la fin ?
Venez chez Budget Mobile : un petit pas pour vous, une grande réduction pour votre facture !

Je remercie José Caballero pour cette interview.
Êtes-vous prêt à prendre un forfait chez un MVNO ou un opérateur low cost / Full web ?

 


Pin It
 

ABONNEZ-VOUS