Au sommaire :
  1. IZBERG soutient le renouveau de Pixmania

Voilà un an que le groupe e-commerce VDD SAS a racheté Pixmania et sest associé à l’éditeur de solutions IZBERG pour relancer la marketplace européenne. Douze mois plus tard, les résultats sont remarquables : la marketplace a multiplié son CA par 4 pour totaliser 30M€ sur l’année 2016. La journée du Black Friday ayant représenté à elle seule 750K€ de CA ! Présente dans 14 pays, ses coûts opérationnels ont par ailleurs été divisés par trois.

En plus de cette renaissance du spécialiste de la vente de produits électroniques, le groupe qui possède également le site de ventes privées vente-du-diable.com, compte désormais sur IZBERG pour lancer sa propre marketplace.

IZBERG soutient le renouveau de Pixmania

En 2017, Vente-du-diable.com mise sur le modèle de marketplace, cette plateforme de vente en ligne ouverte à des commerçants tiers. C’est dans ce cadre qu’il avait racheté l’an dernier Pixmania, alors en liquidation judiciaire. Son idée : relancer le pionnier du e-commerce, et accélérer la croissance de son activité de déstockage tout en développant sa propre place de marché dédiée aux produits reconditionnés. Pour ce faire, il a réalisé un appel d’offres et retenu le prestataire IZBERG, le seul offrant l’ensemble des fonctionnalités e-commerce nécessaires et capable de s’engager sur une livraison du projet en moins de six mois.

Le challenge était de taille. Premièrement, assurer la continuité d’exploitation de Pixmania qui disposait d’un système d’information devenu obsolète, comprenant quelques 43 millions de lignes de code. Deuxièmement, basculer très vite sur un nouveau système d’information, moins cher et plus flexible, sans perdre l’historique de données de Pixmania. Mission accomplie par la start-up et ses partenaires Neo9 et Be2Bill : après quatre mois de travail en mode agile, les trois pays nordiques étaient livrés, puis progressivement les 11 autres dont la France (40% du CA de Pixmania).

Pour Olivier de Tremaudan, CEO de Vente Du Diable et Pixmania, « c’était un choix stratégique et nous avons fait le bon pari en choisissant de mettre IZBERG au centre de notre SI e-commerce ». La mission est loin d’être terminée mais les résultats sont au rendez-vous puisque le chiffre d’affaires de Pixmania avoisine déjà les 30 millions d’euros en 2016. En constante progression, l’objectif est maintenant de réaliser 45 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2017, tout en réalisant des économies : grâce à la technologie IZBERG, les coûts (plateforme/hébergement/opérations…) ont d’ores et déjà été divisés par trois.

IZBERG créera la marketplace de Vente Du Diable

Clic to chat - assistance humanisée à la vente en ligne

Clic to chat – assistance humanisée à la vente en ligne

A date, Pixmania totalise déjà 279 vendeurs et ce nombre devrait continuer de s’accroître. Pixmania dispose d’une marque forte et d’une réelle expertise e-commerce, à la fois dans l’accompagnement des vendeurs mais aussi dans l’optimisation de l’expérience client. L’entreprise compte bien capitaliser sur ces atouts en s’appuyant sur une plateforme centrale performante.

IZBERG va ainsi travailler sur la marketplace de Vente Du Diable, qui sera dédiée aux produits de seconde vie et ouvrira dans l’année.

A terme, l’idée est d’unifier les systèmes d’information Vente Du Diable et Pixmania via la technologie IZBERG pour permettre un business croisé avec un seul back-office et un unique point de contact pour tous les pays. Ce qui constituera un vrai avantage pour les vendeurs qui souhaitent être référencés à l’étranger sans contraintes techniques ni gros budget. De plus, cette mutualisation générera des économies d’échelles et améliorera la rentabilité de l’entreprise.

IZBERG, fournisseur de solutions flexibles et time-to-market

Le groupe toulousain a choisi la technologie IZBERG pour mener à bien son projet car la start-up propose la technologie la plus complète et la plus récente du marché. Agissant comme une solution e-commerce multi-vendeurs et non pas comme un gestionnaire d’offres marketplace, elle a su s’adapter aux contraintes du projet, notamment en termes de timing et d’intégration. De fait, les vendeurs peuvent aujourd’hui s’enregistrer plus facilement sur la nouvelle marketplace de Pixmania et bénéficier de son audience.

Les fonctionnalités développées par IZBERG, paramétrées spécifiquement pour la structure de l’e-commerçant, permettent également au groupe de se développer à l’international tout en s’appuyant sur l’héritage de Pixmania.

« L’initiative de relancer la place de marché Pixmania en conservant ses forces (marque, expertise, vendeurs) et en éliminant ses faiblesses (technologie dépassée) est un projet auquel nous sommes ravis de participer », commente Luc Falempin, Co-fondateur et COO d’IZBERG.

Un an après son rachat, Pixmania renait en s’appuyant sur la technologie d’IZBERG, 5.0 out of 5 based on 1 rating

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Pin It
 

ABONNEZ-VOUS