Capital Koala fête son 1er anniversaire ! retour sur cette startup
Au sommaire :
  1. 1. Croissance cabotine et rentabilité bienveillante
  2. 2. Une 1ère levée de fonds sans investisseurs
  3. 3. Un business model en 4-4-2
  4. 4. La stratégie de communication présidentielle
  5. 5. Les partenaires particuliers
  6. 6. Encore quelques chiffres sympathiques :

Ce 1er anniversaire du lancement officiel de lactivité est loccasion de dresser un bilan avec quelques métriques évocatrices (en français métriques ne veut pas du tout dire metrics mais en franglais oui !), présentées dans un sommaire sous forme de partage d’expérience, avec des titres chamarrés.                                                                                                                      

[article invité] Bébé www.capitalkoala.com est né il y a un an, après presque 2 ans de mise en place des partenariats commerçants et bancaires, de développement de la plateforme technique, de tests en version beta. 

1. Croissance cabotine et rentabilité bienveillante

Commençons par les utilisateurs parce que c’est le plus important : déjà près de 20,000 familles épargnent pour leurs enfants grâce à Capital Koala ! Ce chiffre a dépassé nos prévisions les plus optimistes (nous avions raillé le pari cabotin de réunir 12,000 membres en 2012…), et a généré une croissance rapide du chiffre d’affaire qui nous a permis d’atteindre notre seuil de rentabilité en quelques mois. Le projet de levée de fonds a donc été reporté.

2. Une 1ère levée de fonds sans investisseurs

capital-koalaSur le sujet de la levée de fonds, précisons que nous (les deux associés fondateurs) avons été sollicités et avons rencontré plusieurs investisseurs potentiels, et que nous avons pu mener notre réflexion sans la pression de devoir financer notre BFR, à l’écoute des conseils que vous connaissez peut-être déjà :

  • « mieux vaut une petite part d’un gros cake qu’une grosse part d’un petit sablé »
  • « préférez-vous un gros cake ou des petits sablés ? »
  • « il faut prendre l’argent quand il se présente »
  • « quand un investisseur entre au capital de ta société, tu n’es plus chez toi »
  • « quand on crée une startup web, il faut aller vite »
  • et, plus à l’ancienne, La Fontaine dans La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Bœuf : « le monde est plein de gens qui ne sont pas plus sages » (que la Grenouille).

Bref, ce seuil de rentabilité atteint nous a permis de répondre à nos besoins de financement avec une compilation de moyens plus « no-brainer » (moins « prise de tête ») : love money, fonds propres, et endettement personnel pour 60,000€, subvention (Oseo) pour 10,000€, prêt d’honneur à 0% (Scientipôle, région Île de France) pour 40,000€ (encore un peu d’endettement perso), emprunt bancaire de 40,000€ (là il y a des intérêts mais c’est sur la société et garanti par l’Oseo). Soit 150,000€ d’apports auxquels on peut ajouter un chiffre d’affaire réel  de 150,000€ (sur les 12 derniers mois, donc avant le dernier trimestre 2012) qui pourraient finalement correspondre à une 1ère levée de fonds.

3. Un business model en 4-4-2

C’est un business model double qui a permis à Capital Koala de gagner de l’argent dès son 1er utilisateur : les frais de gestion perçus sur les commissions d’affiliation versées par les e-commerçants partenaires assurent un revenu récurrent d’une part, et les commissions d’apport d’affaires versées par nos partenaires bancaires constituent d’autre part un business model de croissance motivant.

4. La stratégie de communication présidentielle

Les bénéfices accumulés ont été immédiatement réinvestis afin de commencer à installer la marque auprès des mamans qui sont notre cœur de cible. Elles sont en effet des consommatrices en ligne averties (la moitié d’entre elles, les « digital mums », dépensent sur Internet plus de 20% du budget familial), et prescriptrices de la démarche d’épargne enfant. Si on ne pensait pas que les papas ont aussi leur rôle à jouer on pourrait presque dire que Capital Koala est « fait pour elles ».

Notre chance : les mamans ont leur propre émission suivie par les acteurs du monde de l’éducation, les bloggeuses, et autres relais d’opinion. Avec le parrainage des Maternelles et de l’émission Allo Rufo sur France 5, nous avons pu adresser plus de 300,000 téléspectateurs chaque jour du mois de mai, pour notre 1ère campagne TV : 

Précisons que la période des élections présidentielles françaises crée en général une certaine frilosité chez les annonceurs, ce qui nous a permis d’obtenir de bons tarifs d’achat d’espaces publicitaires.

5. Les partenaires particuliers

Plus de 1,200 e-commerçants sont déjà partenaires du programme Koala. Le suivi et la mise en valeur des partenariats commerçants constituent une énorme part de notre travail parce que nous essayons de proposer plus que de l’affiliation : en proposant un objectif positif et constructif, Capital Koala apporte un bénéfice d’image à ses partenaires, et leur demande aussi de s’engager dans la démarche d’épargne enfant de leurs clients. Dans cette optique, de nouveaux partenariats particuliers sont en cours de mise en place et vous assisterez bientôt au lancement du Label Koala

Les signatures des contrats avec les 2 banques partenaires (ING Direct et Monabanq du Groupe Crédit Mutuel) nous ont pris plus de temps à finaliser, parce que ce sont des banques.

6. Encore quelques chiffres sympathiques :

  • 556.44€ : c’est la somme déjà accumulée par la KOAlition familiale qui épargne le plus. L’enfant bénéficiaire est inscrit depuis le 22 février 2012, la KOAlition accumule donc près de 100€ par mois, c’est le record !
  • Intéressant aussi : les 100 plus gros épargnants ont déjà accumulé plus de 100€ en quelques mois.
  • 168 : grâce au parrainage du cabinet d’audit Deloitte et dans le cadre du programme Neuilly Nouveaux Medias, CK a installé ses bureaux dans l’immeuble Deloitte au 168 avenue Charles de Gaulle, et ce pour les 2 prochaines années. Deloitte soutient aussi Capital Koala en gérant avec amour l’expertise comptable de la société.

Merci à toute l’équipe de PressMyWeb de nous avoir donné la parole et merci aux lecteurs d’être arrivés jusqu’ici, n’hésitez pas à entrer en contact avec nous !

Jean-Yves Bernard – Co-fondateur de Capital Koala.


Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

9 commentaires

  1. Pingback: Charles - PressMyWeb

  2. Pingback: Charles - PressMyWeb

  3. Pingback: Charles - PressMyWeb

  4. Pingback: Charles - PressMyWeb

  5. Pingback: Capital Koala

  6. Pingback: C'est pas mon idée !

  7. Pingback: Charles - PressMyWeb

  8. Pingback: Lucas ☁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *