Au sommaire :
  1. 90% d'analyse + 10% d'outils = 100% de succès webanalytics
  2. Le 1er outil du webanalytics : la matière grise
  3. Le 2ème outil du webanalytics : les logiciels de mesure
  4. Le 3ème outil du webanalytics : le bon sens paysan

Dans mon dernier article, je vous expliquais que l’art de se fixer des objectifs est la première chose à faire lorsqu’on se lance dans les webanalytics. Aujourd’hui, je vous propose d’explorer les différents outils permettant de mesurer et d’analyser votre site internet.

90% d’analyse + 10% d’outils = 100% de succès webanalytics

Mes différentes expériences professionnelles en analyse web m’ont appris une chose : le cerveau gauche domine souvent le cerveau droit chez les responsables internet. On voit ainsi bon nombre de projets en entreprise où la mise en place d’une politique de webanalytics se résume à… choisir un outil : Omniture est-il mieux que WebTrends ? Faut-il prendre AT Internet, Google Analytics ou encore Piwik ? Remettons immédiatement les choses à leur place : le webanalytics n’est pas une question d’outils, mais une question de mesure et d’analyse. Si vous vous lancez dans un projet webanalytics d’envergure, choisissez un ou plusieurs outils (si possible des bons, c’est-à-dire répondant aux objectifs de mesure que vous vous êtes fixés), et n’y passez pas plus de 10% de votre temps et de votre budget. Point.

Le 1er outil du webanalytics : la matière grise

Ceci étant dit, certains rétorqueront que mesurer et analyser sont des actions plutôt rationnelles produites par le côté gauche de notre cerveau. C’est faux, du moins partiellement. Si vous voulez réussir à développer le succès de votre site internet, il vous faudra être créatif. Certes, mesurer et analyser vous permettront d’avoir une information sur l’activité de votre site (plus ou moins exacte comme nous le verrons dans un prochain article), mais le plus important n’est pas d’avoir l’information la plus précise et juste (le webanalyste n’est pas un comptable), mais une information utile que l’on va pouvoir « utiliser » pour prendre des décisions et formuler un plan d’action. Avoir un outil mesurant le nombre de visiteurs au visiteur près ne sert à rien : tirer des conclusions sur des évolutions d’audience (même si la mesure n’est pas parfaite) et corriger votre site à partir de ces conclusions est beaucoup plus important.

En résumé, ce qu’il vous faut, ce sont des bons analystes qui vous aideront dans vos décisions pour développer votre business internet. Peu importe l’outil. (mais comme je suis d’un naturel plutôt sympathique, je vous en propose une liste dans le paragraphe suivant icon wink Yahoo Web analytics webanalytics trafic analyse web ).

Le 2ème outil du webanalytics : les logiciels de mesure

Difficile de faire une liste exhaustive car ils sont nombreux. Pour faire simple, je les ai regroupés dans 4 grandes familles :

  • Les machines à clics
    Objectif : mesurer ce que font les internautes sur votre site et avant d’y arriver.
    Ex. : Google Analytics, Yahoo! Web Analytics, Piwik, Feedburner, Omniture (Adobe), AT Internet, Unica, WebTrends, CoreMetrics…
  • Les machines à tests
    Objectif : tester sur votre site plusieurs versions d’un même contenu afin de déterminer le plus efficace.
    Ex. : Google Website Optimizer, Test & Target (Adobe)…
  • Les machines à sondages
    Objectif : donner la parole aux internautes et avoir des retours « quali ».
    Ex. : 4Q iPerceptions…
  • Les machines à veille
    Objectif : comparer votre site à celui de vos concurrents.
    Ex. : Google AdPlanner, Compete, HitWise, panels Comscore ou NetRatings…
Une question qu’on me pose souvent : faut-il avoir un ou plusieurs outils webanalytics ? Ma réponse est en général la suivante : tout ce que vous voulez mon général, à la condition que ces outils mesurent bien vos objectifs.

Le 3ème outil du webanalytics : le bon sens paysan

Avoir des objectifs, des bons outils et des bons analystes ne suffit pas. Le webanalytics n’est pas une science exacte, c’est un art, une habilité à analyser une situation pour en tirer des conclusions et un plan d’action. Les outils d’analyse ont pour défaut de vous noyer sous les indicateurs, de vous faire douter et de vous poser 1000 questions. La bonne méthode est inverse : vous devez partir de vos objectifs et d’une question de départ (ex. : j’ai une baisse de trafic, y a-t-il un problème avec Google ?), chercher l’information utile dans vos outils et répondre à votre question de départ. Vous pourrez ensuite passer à l’action.

 

Quelques ressources utiles :

Avoir une culture webanalytics est un atout pour les web entrepreneurs et autres décideurs. Voici donc 2 chroniques de livres que je vous conseille :

N’hésitez pas également à partager votre expérience sur les outils webanalytics que vous utilisez dans les commentaires :-) .

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)


..................Découvrez quelques articles sur le même thème :..................

........................Articles les plus populaires de la semaine.......................

...................Mots clés recherchés...................
  • outils web analytics,
  • outils webanalytics,
  • yhs-fullyhosted_003,
  • comparatif outils web analytics,
  • liste des outils de web analitycs,
  • piwik unica^outils,
  • test & target,
  • comparer outil webanalytics,
  • les différentes catégories d\outils web analytics,
  • les différent outils d\analyse du trafic internet,
  • etude comparative des outils danalyse de trafic,
  • outils analyse trafic e commerce,
  • webanalytics outils,
  • outils analyse ecommerce,
  • outils de webanalytics,
  • outils a suivre,
  • outils web analytics comparaison,
  • outils target traffic,
  • outils analyse piwik google,
  • outils danalyse du ecommerce,
  • outils pour analyser le trafic site internet,
  • piwik e-commerce,
  • yahoo analytics comparison,
  • wikipedia analyse trafic web,
  • webanalytics méthodes outils logiciels,


Web Statistics