Tout savoir sur le #caméscope #Sony HDR-CX900E
Au sommaire :
  1. Déballage
  2. Prise en main
  3. Capteur, Objectif, Qualité d’image
  4. Ecran et Viseur
  5. Fonctionnalités
  6. Avis PressMyWeb

Après avoir testé le caméscope Sony HDR-PJ80VE lannée dernière, jai l’occasion cette année d’essayer le dernier né de chez Sony, le Sony HDR-CX900E. Ce caméscope fait partie de la gamme des semi-professionnelles voire professionnelles puisqu’il offre une qualité d’image exceptionnelle, quelques soient les conditions d’enregistrement, avec une simplicité d’utilisation déconcertante et ce pour un prix plutôt abordable.
Ce caméscope regorge de fonctionnalités intéressantes. Le listing des caractéristiques de ce caméscope font presque rêver : un objectif Carl Zeiss exceptionnel, un viseur performant, un grand écran 3,5 pouces, un zoom x12 extensible x24, une vraie bague de zoom / mise au point, une capacité à enregistrer dans le nouveau format XAVC-S en 50 Mbits/s (en plus de l’AVCHD 2.0 à 28 Mbits/s), du Wi-Fi bien sûr, mais aussi et surtout, un grand capteur (1 pouce).

Déballage

Tout d’abord, parlons du packaging. Ayant maintenant essayé plusieurs produits Sony, pas de surprise au niveau du conteneur. Un design sobre et classique, la boite n’est pas très grosse compte tenu de la taille de l’appareil et des accessoires, mais reste dans la lignée de l’ensemble des produits Sony.
Bien sur, le colis est composé du CX900E et de sa batterie, d’un câble d’alimentation permettant de recharger l’appareil tout en acceptant son utilisation, du pare soleil fourni avec la plupart des modèles de caméscopes Sony, d’un câble micro Hdmi -> Hdmi pour brancher directement la caméra sur un téléviseur ou un appareil de capture de flux vidéo. Nous avons également un câble de rallonge USB permettant d’augmenter la longueur du câble USB qui est relié à la dragonne de l’appareil. Et enfin, la petite et bien pratique télécommande.

Packaging camescope Sony CX900E Contenu Boite camescope Sony CX900E_2

Prise en main

La première impression à l’ouverture est la taille de l’appareil. Il est plutôt imposant et donne la sensation d’un appareil professionnel. On est vraiment dans une catégorie intermédiaire, entre le caméscope classique (petit, léger mais souvent d’un aspect fragile) et les caméras professionnelles, beaucoup plus imposantes et donnant une impression de robustesse.
Dimensions Sony camescope CX900ELe CX900E mesure 19,6 cm en longueur, 8,35 cm en hauteur et pèse 790g. Sa prise en main est plutôt agréable puisque malgré son aspect imposant, on est surpris par le poids plutôt faible de l’appareil. Cependant, à cause de sa taille, je pense que cet appareil n’est pas idéal pour de longues promenades en vacances, il sera alors rapidement encombrant et gênant. A l’inverse, il sera parfait pour une utilisation professionnelle tels que des reportages ou la créations de films/conférences/concerts…
Accessibilite Boutons Sony camescope CX900EUn point me paraissant vraiment intéressant, c’est l’accessibilité des boutons répartis intelligemment sur l’ensemble de la coque de l’appareil, permettant l’accès à l’ensemble des fonctionnalités. Ainsi, la plupart des réglages liés à l’objectif (la focale, l’ISO et la vitesse d’obturation) sont parfaitement placés non loin de la molette d’ajustement. Ceci permet de régler simplement l’appareil tout en continuant de filmer et donc de jouer sur des effets de luminosité, de profondeur de champ et d’effets en tout genre.

Capteur, Objectif, Qualité d’image

Ce que j’attendais le plus lors du test de ce caméscope était la qualité de l’image. L’année dernière, en testant le HDR-PJ80VE, j’étais satisfait du rendu d’image du caméscope, mais en re-visualisant les rushs capturés, j’avais quand même quelques retenus.
Objectif Karl ZEISS Sony camescope CX900E En comparant les prises de vue du HDR-PJ80VE avec celles du HDR-CX900E, mes doutes étaient bien fondés. Dans les mêmes conditions de prise de vue (même lieu, même luminosité, …) le rendu du CX900E est surprenant, proche de la perfection. L’image est nette, propre, sans artifices, on ne perçoit aucunement les dégradations dues à la compression, bref, vraiment très bien. Quand on entre dans le détail des composants, on comprend mieux le résultat. Le capteur est un CMOS Exmor R rétro-éclairé de 14,2 Mp couplé à un nouveau processeur Bionz X offrant des images plus vives et plus vraies que nature ainsi qu’un enregistrement à 120 images/s. L’objectif est un karl Zeiss, cher à Sony notamment sur leurs appareils photos haut de gamme hybrides ou Reflex. Cet objectif possède un grand angle de 29mm idéal pour capturer de beaux paysages et offre également un zoom optique de 12x.
Ce qui m’a vraiment plu, c’est que ce caméscope permet le même type d’effets que sur un appareil photo de type reflex. En effet, grâce à ses réglages précis sur la focal, la vitesse d’obturation et l’ouverture, l’appareil permet des effets vidéo exceptionnels. Obtenir un effet Bokeh est très simple à réaliser, ce qui est assez rare jusqu’à présent sur un caméscope grand public. Ces réglages ouvrent des possibilités de prise de vue que jusqu’à présent je limitais uniquement aux appareils photos.

Ecran et Viseur

Comme beaucoup de caméscopes aujourd’hui, le CX900E est équipé d’un écran tactile. Attention aux taches de doigts et aux traces sur l’écran. Celui que j’ai testé a terminé avec de grosses taches empêchant une visualisation précise et correcte en fin de rush. Le point très positif est qu’il est également équipé d’un viseur couleur de 1 cm de diagonale très pratique pour discerner précisément son sujet lors de grande luminosité.
écran viseur Sony camescope CX900E

Fonctionnalités

Pour ceux qui possèdent déjà un appareil photo numérique ou un caméscope Sony, vous ne serez pas perdu. Le menu reste sobre, intuitif, les fonctionnalités recherchées se trouvent facilement et si on ne comprend pas certaines fonctions, un commentaire intuitif s’inscrit lors de sa sélection.

Nous pouvons également parler de la fonctionnalité SteadyShot qui est le stabilisateur optique. Je le trouve un peu moins efficace que sur le Sony HDR-PJ80VE. Cependant, il fait son travail et réduit bien les mouvements brusques lors du tournage.

L’autre fonctionnalité intéressante est le WIFI permettant de transférer les photos directement vers son Smartphone ou son ordinateur, et surtout de pouvoir contrôler l’appareil et ses commandes grâce à une application Smartphone propre à Sony.

Avis PressMyWeb

Le HDR-CX900 tient toutes ses promesses concernant la qualité d’image et les réglages liés à son objectif. Nous ne sommes vraiment pas déçus et même bluffés par le rendu vidéo. Ses fonctionnalités sont complètes, accessibles à n’importe quel néophyte, mais assez aboutis pour convenir aux vidéastes avertis.

On regrettera le prix qui est encore assez élevé (entre 1300 et 1400 euros), le stabilisateur d’image qui peut être amélioré, surtout lors d’un zoom au téléobjectif,  la taille assez imposante pour un voyage et enfin une absence de GPS qui est actuellement à la mode dans les appareils photos et caméscopes.
Pour ma part, ce caméscope m’a convaincu et ferai parti de mon top One si l’envie me prenait de devenir le nouveau Spielberg !! 🙂

Et vous seriez-vous tenté par ce bijou technologique ?


Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

5 commentaires

  1. Je trouve que le stabilisateur de la CX900E n’est pas très performant ! Peut-être y a-t-il pour cela des réglages spécifiques à faire dans le menu ? Difficile de réussir un panoramique convenable ! Merci .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *