Au sommaire :
  1. Bonjour Alexandre pouvez vous présenter et présenter E-loue
  2. Quelques chiffres et données sur e-loue ?
  3. Quel est votre business model ?
  4. Quelles sont vos cibles clients ?
  5. Quelle est votre stratégie de marketing/communication ?
  6. Quelles sont les personnes qui vous ont marquées pour réussir dans les études, le sport et l’entrepreneuriat, vos trois domaines de prédilection ?
  7. Que peut on souhaiter à e-loue ?

Bonjour Alexandre pouvez vous présenter et présenter E-loue

Jai 32 ans, je suis diplômé d’HEC. Après un bref passage dans le domaine de la Finance en salle de marchés, j’ai fondé E-loue.com en 2009 avec un ami, Benoit Wojciechowski. Je suis également sportif de haut niveau en équipe nationale israélienne d’escrime, je prépare actuellement les prochains championnats du monde à Leipzig en juillet.

E-loue est une marketplace de location. Concrètement c’est un site pour tout louer (bricolage, jardinage, voiture, vélo, caméra, poussette, sono, etc.) entre particuliers et auprès de professionnels de la location. E-loue sécurise toutes les transactions de location : paiement en ligne, caution dématérialisée, contrat de location pré rempli, notations, assurance via notre partenaire Allianz en cas de casse, etc.

photo equipe eloue

Quelques chiffres et données sur e-loue ?

  • Plus de 250 000 membres actifs, 2,5 M d’inscrits et 1 000 loueurs professionnels sont référencés sur la marketplace.
  • La société a réalisé plusieurs levées de fonds (2,5 M€) et compte notamment comme actionnaire le fonds 5M Ventures.
  • La société est présente à l’international (Russie, Israël, Danemark, USA, Dom Tom).
  • 20 salariés en France et 30 avec l’international
  • E-loue a déjà réalisé plusieurs acquisitions (Sejourning, Mamanlou, TocLoc, Nautlidays, ContactNgo, UnVoisinEpatant).

Quel est votre business model ?

Notre modèle économique est double. Nous prenons une commission sur les transactions qui inclut tous les frais (paiement, assurance, etc.). De plus les professionnels de la location paient un abonnement pour être sur e-loue.

Ils peuvent également payer pour avoir de la visibilité supplémentaire, comme des bannières sur notre page principale.

site internet eloue

Quelles sont vos cibles clients ?

Nous travaillons avec des  distributeurs qui ont une activité de location (Carrefour Location, Go Sport, Gifi, Leroy Merlin, etc.). Egalement avec des petits loueurs indépendants (Travel-wifi), des réseaux régionaux (Truche location Lerat Location, Bergerat Monnoyeur, Kidelio) Egalement nous collaborons avec des réseaux nationaux (Cargo, Ucar, Loxam, Options, Regus, Intersport, etc.).

Certains de nos loueurs ont une cible grand public (Locasun) ; d’autres purement B2B (Stricher, Xerox, Aggreko), et d’autres s’adressent aux deux (RentNDrop)

Enfin nous avons des loueurs qui proposent des offres en courte (germain photographie, your selfie box), moyenne, longue durée (Alphabet, DriveForme) et leasing (Elite Auto, Fnac).

Vous l’avez compris, notre objectif est de référencer tous les loueurs, quel que soit leur secteur d’activité et leur cible.

Tout particulier ou professionnel ayant un besoin de location, doit pouvoir trouver une offre intéressante sur e-loue.

 

Quelle est votre stratégie de marketing/communication ?

Nous sommes très présents sur les réseaux sociaux (Google, Linkedin, Instagram, Facebook, Twitter). En effet nous appartenons au mouvement de l’économie collaborative et c’est très communautaire. Nous devons donc animer notre communauté.

Concernant le marketing online, nous avons une stratégie d’achats de mots clés payants, d’emailing, d’achat d’espaces publicitaires. En offline nous avons fait de l’affichage sur le réseau ClearChannel, sur le journal 20 minutes et dans les magazines du groupe Entreprendre.

Nous travaillons beaucoup notre référencement naturel.

Enfin nous faisons beaucoup de relations presse. Le développement de notre notoriété est primordial pour développer l’usage de la location et notre marque.

 

Quelles sont les personnes qui vous ont marquées pour réussir dans les études, le sport et l’entrepreneuriat, vos trois domaines de prédilection ?

Concernant les études je dirais que c’est une anecdote en troisième (j’avais 14 ans, un an d’avance) avec mon professeur principal qui enseignant le français.  Il faut dire que sa matière était une des seules dans laquelle mes résultats étaient moyens. Du coup lorsqu’il a fallu faire son dossier pour le lycée et choisir un établissement, j’ai demandé Louis Le Grand (un des tous meilleurs lycées de France). Le dernier jour pour envoyer le dossier, ce professeur est venu me voir et m’a obligé à changer mon choix en m’indiquant que c’était stupide, je ne serai jamais pris, qu’il fallait prendre un lycée du quartier. J’ai dit que j’étais désolé mais que je ne pouvais pas changer sans l’avis de mes parents et qu’ils étaient injoignables aujourd’hui. En réalité mes parents ne savaient même pas que j’avais choisi Louis Le Grand, mon choix leur était égal. Ce petit coup de bluff m’a permis de démarrer mes études dans des établissements prestigieux car tout s’est enchaîné: Louis le Grand, Saint Louis, HEC.

Concernant le sport, mes entraineurs m’ont marqué : Ohad, Didier, Jean-Hugues (qui a été le seul à me soutenir quand je me suis blessé gravement), Bidou (qui m’a formé, relation paternelle avec lui). Il y a Julien Pillet (double champion olympique) qui s’entraine encore avec moi toutes les semaines malgré ses 39 ans.

Mais il y a eu aussi Maître Auger, décédé l’année dernière. C’est lui qui le jour au je suis arrivé à 8 ans dans mon premier club, m’a donné des la première séance un cours particulier (ce qui est exceptionnel) et a dit tout de suite à mes parents que j’irai loin en escrime. C’est aussi lui qui a réussi à me convaincre de continuer quand j’étais adolescent et que je voulais arrêter.

Enfin il y a Jean-Philippe Daurelle, actuel entraineur de l’équipe de France et qui a des résultats exceptionnels. Quand j’étais encore Junior (19 ans), alors que mes résultats étaient bons mais pas exceptionnels, c’est lui qui m’a fait confiance et m’a fait intégrer l’Insep (centre d’entraînement équipe de France). Du coup j’ai progressé rapidement et un an plus tard j’avais déjà fait un 8ème de finale en grand prix, une 6ème place par équipe aux championnats du monde universitaires, un podium en circuit national et j’étais sélectionné et tant que remplaçant pour les championnats d’Europe. Evidemment je lui suis très reconnaissant car toute ma carrière de haut niveau s’est construite grâce à lui.  Et même aujourd’hui alors que je représente une nation étrangère il me donne toujours quelques conseils à chaque compétition.

Concernant le travail et donc ma vie d’entrepreneur,  les frères Blanc Restauration (Jean-Philippe et Pierre François) ont été les premiers investisseurs en 2010 à croire en E-loue et en moi et mon associé. Ils avaient précédemment investi dans le site Lafourchette. Donc leur marque de confiance m’a permis de prendre confiance en moi, en mon projet. Derrière c’était plus simple pour convaincre d’autres investisseurs. Donc c’est grâce à eux que l’aventure E-loue a vraiment démarré.

Aussi nous avons intégré rapidement l’incubateur HEC, qui était dirigé par Guilhem Bertholet. Guilhem m’a beaucoup appris sur l’entreprenariat, m’a formé, m’a aidé à construire mon premier réseau, et m’a montré qu’on peut entreprendre et réussir sans se prendre trop au sérieux.

 

Que peut on souhaiter à e-loue ?

Aujourd’hui nous collaborons avec plus de  1000 loueurs professionnels, notre objectif est de réunir toutes les offres de location. Un peu comme Booking qui réunit tous les hôtels, ou Lafourchette les restaurants, nous voulons réunir l’offre de tous les entreprises de location. Aussi nous pouvons aider tous les commerçants qui veulent se diversifier dans la location grâce à nos outils et notre visibilité.

#Startup du jour : une marketplace de location, 5.0 out of 5 based on 1 rating

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Pin It
 

ABONNEZ-VOUS