5 conseils pour réussir le lancement de sa startup
Au sommaire :
  1. 1/ Définition du business plan
  2. a) Votre business
  3. b) Vos clients
  4. c) Votre marché
  5. 2/ Tester le concept auprès du public
  6. 3/ Communiquer sur les réseaux sociaux
  7. 4/ Savoir écouter ses clients
  8. 5/ Savoir s’entourer de professionnels
  9. Conclusion

Vous avez le projet de lancer une startup sur internet ? Afin de vous aider à réussir votre lancement, voici quelques conseils tirés de mon expérience, de mes lectures et échanges avec d’autres entrepreneurs.
Je peux vous dire qu’ils fonctionnent, puisque deux mois après son lancement, la startup Cocolis (transport de colis entre particuliers ) dont je suis cofondatrice démarre bien ;)
reussir-lancement-startup-par-eliette-vincent

Difficile de tout exposer en un seul article, le principe est plutôt de partager quelques bases qui me semblent importantes. Ensuite, à vous de tester, et puis surtout de lire, discuter, et partager vos trouvailles.

1/ Définition du business plan

Vous avez une super idée et vous vous sentez prêt à lancer votre startup ? C’est bien mais ce n’est pas toujours un gage de réussite. Eh oui, rares sont les idées qui n’existent pas encore. Si d’autres ont eu la même idée avant vous, cela ne signifie pas forcément qu’il faudra l’abandonner. Au contraire, cela peut vous permettre d’enrichir votre réflexion et/ou de la réorienter.
Avant de démarrer, il vous faut avoir une vision claire de votre projet et de son marché.

a) Votre business

Au fil de la réflexion, écrivez sur le papier tout ce que vous avez en tête. Quel est le concept ? Vos valeurs ? Votre cible ? Vos facteurs clés de succès ? Quel est le potentiel de business ? De quels moyens avez-vous besoin ? Chiffrez les revenus attendus. Ce sont les principales composantes de votre business plan.

b) Vos clients

Les meilleures idées, ce sont celles qui apportent une réponse à un problème. Quel est le problème que votre idée résout pour vos clients ? Pour vous aider à bien l’identifier et tester vos solutions, le mieux c’est d’interroger vos futurs utilisateurs. Google Forms vous permet de réaliser un questionnaire gratuitement, que vous diffuserez via votre entourage (famille, amis, via Facebook…). Analysez le questionnaire et n’hésitez pas à creuser certaines questions en sollicitant les participants.

c) Votre marché

Réalisez une veille concurrentielle. Y a-t-il déjà des initiatives similaires existantes sur le territoire visé ? Dans d’autres pays ? Si non, pourquoi ? Si oui, étudiez les : quelles sont leurs spécificités ? Quand ont-elles été créées ? Combien de clients ? Quel trafic ? Quel chiffre d’affaires ? Quel est la taille du marché (en volume et en valeur) ? Faites vos recherches sur un moteur comme par exemple Google. Epluchez la presse en ligne et les blogs spécialisés.

2/ Tester le concept auprès du public

Votre concept est maintenant ébauché et votre vision un peu plus claire. C’est le moment de le tester auprès de votre cible de clientèle.
Pour ce faire, vous allez mettre en ligne une page qui décrit votre produit ou service et vous permet de mesurer son attrait auprès des visiteurs en leur faisant réaliser une action (le plus souvent, on leur propose de s’inscrire pour être tenus informés des suites du projet). C’est la “launch page” ou page de lancement.

Il existe une multitude de sites pour réaliser sa launch page. Pour Cocolis nous avions choisi Unbounce.com car le site permet de faire de l’A/B testing (mettre plusieurs pages en concurrence pour déterminer celle qui fonctionne le mieux cela permet de tester différents visuels, différents arguments…)

Vous vous demandez certainement comment faire venir les gens sur cette page ?
Comptez en premier lieu sur votre entourage. Envoyez le lien par email à vos amis, votre famille, vos collègues… Invitez-les à le transférer autour d’eux, sur Facebook, Twitter, etc.
Vous devriez obtenir ainsi un certain nombre de premiers utilisateurs potentiels pour votre produit ou service, et si vous avez bien fait les choses ils se seront en bonus inscrits à votre newsletter (pour cela, il suffit de leur demander s’ils souhaitent s’inscrire). Unbounce permet de récupérer très facilement un fichier avec les inscrits et vous pouvez même le brancher directement sur Mailchimp (outil freemium pour envoyer des emailings)

3/ Communiquer sur les réseaux sociaux

Commencez à communiquer le plus tôt possible sur les réseaux sociaux : au moins 3 à 4 mois avant le lancement. Pourquoi ? Parce qu’une communauté ça se construit, ça se soude. Et aussi pour avoir le temps de tester les messages qui marchent le mieux avant votre lancement ! ;)

Quel(s) réseau(x) choisir ? Selon votre produit ou service, et selon les supports dont vous disposerez pour animer votre communication (images, vidéos, blog, articles…), vous opterez plutôt pour des réseaux généralistes (Facebook, Twitter, Google +), d’image (Instagram, Pinterest) ou de vidéo (Vine). Pensez aussi à Linkedin et Viadéo, réseaux professionnels, pour communiquer votre projet auprès de vos contacts pros, (anciens) collègues et ex-camarades de promo.

La base, c’est que la présentation de votre startup soit efficace. Cela peut paraître bateau, mais souvent ce n’est pas le cas. Soyez clair pour la description de votre produit ou service, montrez votre logo en photo de profil et illustrez avec une image représentative de votre activité. Si on ne comprend pas ce que vous proposez, c’est la déception assurée.
Enfin, un conseil sur les réseaux sociaux : n’hésitez pas à solliciter vos “fans”, les gens adorent rendre service.

4/ Savoir écouter ses clients

Votre startup ne décollera pas sans ses clients. D’une part, il faut savoir qui ils sont et les recruter. D’autre part, il faut savoir les interroger et les écouter. Généralement, on commence une startup avec un MVP “Minimum Viable Product” qui permet de tester le concept, avant de l’améliorer. Ce sont vos utilisateurs / clients qui vont valider le concept en utilisant votre MVP (ou pas).
Dans tous les cas, l’essentiel est de leur accorder toute l’attention nécessaire. Interrogez-les par email, par chat, par les réseaux sociaux, par téléphone… rencontrez-les… Demandez-leur un feedback sur le site ou l’appli, son utilisation, leur ressenti, leurs conseils pour l’améliorer ou le faire évoluer.
Votre objectif, c’est que votre produit / service colle à leur besoin. Vos utilisateurs /clients sont votre meilleur baromètre !

5/ Savoir s’entourer de professionnels

Selon votre maturité professionnelle, votre connaissance du secteur que votre startup attaque, et selon la composition de l’équipe fondatrice, il est fort probable que vous ayez besoin de vous entourer de professionnels.
Pourquoi ? Pour obtenir des conseils, des contacts, trouver des partenaires directs ou indirects, et a minima discuter de votre projet pour avoir des avis extérieurs qui l’enrichiront. Sollicitez vos ex-collègues de bureau, vos ex-prestataires.
Privilégiez les personnes bienveillantes.
La grande question que nous nous sommes posée pour Cocolis, c’est “a-t-on besoin d’intégrer un incubateur d’entreprises ?”. La réponse est oui, car nous souhaitions que nos bureaux soient situés dans un environnement bouillonnant, enrichissant, plein d’autres entrepreneurs avec lesquels on peut échanger.
Il existe une grande diversité d’incubateurs : certains sont spécialisés dans un domaine en particulier, certains proposent un accompagnement plus poussé et idéal pour des structures jeunes et ayant besoin de conseils métier…
Si vous envisagez d’intégrer ce type de structure, déterminez vos souhaits et vos besoins, n’hésitez pas à en visiter plusieurs et à poser plein de questions avant de postuler.

Conclusion

Il y a encore tellement de choses à dire, notamment sur le référencement naturel qui est essentiel et qui n’a pas été abordé dans cet article, mais je vais m’arrêter là pour aujourd’hui 🙂
N’hésitez pas à me contacter via Linkedin ou Twitter si vous voulez discuter et je vous invite à aller jeter un oeil à ma startup Cocolis.fr qui révolutionne le transport de biens grâce à la multitude de voyageurs qui ont de la place dans leur coffre ! ( Facebook Cocolis & Twitter Cocolis )
Article rédigé par Eliette VINCENT, cofondatrice de la startup Cocolis après 10 ans d’expérience en ecommerce chez Venteunique.com et La Redoute. Cocolis est une plateforme qui permet aux particuliers d’envoyer leurs colis moins chers, en les mettant en relation avec d’autres particuliers qui voyagent et qui ont de la place dans leur coffre ou dans leurs valises.

Crédit photos : Fotolia


Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *