Vos relations publics et votre réputation pilotées par PR-Rooms

Linterview qui vous est proposée a été réalisée dans le cadre dune mise en avant des startup en France, et des nombreuses idées de nos créateurs d’entreprise. Pendant 10 jours, chaque jour vous découvrirez une nouvellestartup. Cette startup présentera son service, son idée et qui sait dans quelques années ce sera peut être encore plus connu que FacebookTwitterPixmania ou Amazon 😉

Découvrez PR-Rooms les experts en relations presse et la gestion de votre réputation.

  • Pouvez-vous vous présenter votre équipe et présenter pr-rooms ?

Je m’appelle Olivier Caussin. Dans le passé, j’ai créé deux entreprises : Léonard’s Logic, société spécialisée dans l’ETL revendue au groupe OpenText; et un éditeur de logiciels spécialisé dans l’industrialisation des relations publiques et la gestion de la réputation, présent sur le marché européen. Plus récemment, j’ai lancé PR•ROOMSpour permettre

PR rooms Olivier Caussin relations publiques et réputation

PR rooms Olivier Caussin relations publiques et réputation

aux entreprises d’apater les relations presse et relations publics au web 2.0. J’ai également exercé comme pigiste pendant 15 ans et aujourd’hui, j’enseigne l’innovation et le leadership à l’Ecole Centrale de Paris. J’accompagne quelques start-up dans leur développement technique.

PR•ROOMS est un éditeur de logiciel spécialisé dans les newsrooms socialisées, un grand mot pour indiquer des outils permettant de publier du contenu en ligne, sur une salle de presse en ligne via des communiqué enrichis, sur les médias sociaux ou sur un blog par exemple pour optimiser la visibilité en ligne d’une entreprise.  Le trafic généré est canalisé et segmenté via des landing page et des outils de gestions de la relation permettent d’unifier la communication Web et le marketing numérique.

  • Comment vous est venue cette idée ?

Disons que depuis quinze ans,  je baigne dans le milieu des médias – soit en tant que journaliste soit en tant que consultant auprès d’agences et de services de relations presse clientes de ma précédente entreprise. Depuis un an ou deux, on ne peut que constater des changements profonds des métiers de journaliste, des RP et du marketing et de la meilleure manière d’échanger de l’information entre les entreprises et leurs publics :

  1. Les diffusions de masse non sollicitées ont perdu toute leur efficacité et sont souvent vécues comme du spam
  2. Les consommateurs recherchent l’information qu’ils désirent sur les moteurs de recherche ou auprès d’amis sur les réseaux sociaux
  3. Le multimédia et le mobile ont les faveurs du public
  4. Les valeurs sociétales ont pris beaucoup d’importance dans les décisions d’achat
  5. Les RP et le marketing doivent obligatoirement collaborer très étroitement pour produire du contenu ciblé

Et parallèlement, les entreprises qui souhaitent publier de l’information riche en ligne sont le plus souvent bridées par des complexités techniques et/ou politiques interne. L’idée est donc de proposer une gamme d’outils gérant tous les aspects techniques d’hébergement, de publication, de mesure, d’optimisation (SEO) et d’intégration pour permettre aux agences et entreprises de maitriser l’image et de générer beaucoup de trafic via des stratégies de contenu sans entrave et d’utiliser ce trafic pour alimenter le marketing de l’entreprise.

  • Comment faites vous pour accroitre la visibilité de vos clients ?

Ils le font eux même ou avec leurs agences 🙂 Nous ne faisons “que” supprimer les obstacles techniques et de processus et optimiser la visibilité de leur production. Dans de très

PR rooms relations publiques et réputation

PR rooms relations publiques et réputation

nombreuses entreprises, l’accès au site Web est soumis à autorisation et / ou à une intervention du service technique. C’est absolument désastreux pour la visibilité de l’entreprise en ligne. Le bon référencement d’un site exige beaucoup de contenu riche et fréquent, ainsi que des liens entrants(de journalistes, de blogueurs et des médias sociaux) qui supposent qu’il y ait sur le site quelque chose d’assez intéressant pour écrire dessus et en recommander la visite via un lien !Nous aidons en levant ces obstacles techniques et en évangélisant les meilleures pratiques. Nous venons d’ailleurs de publier un livre blanc très détaillé sur le sujet des relations presse dans un environnement Web 2.0.

  • Quel est votre business model ?

Nous vendons des licences de logiciel en mode locatif SaaS. Le coût d’abonnement annuel inclut tous les aspects techniques, dont un hébergement extrêmement sécurisé dans le Cloud Amazon, et revient à au même budget que quelques jours de développement spécifique. En mutualisant notre dépense de R&D sur tous les clients de la plateforme, nous sommes capables de proposer des tarifs bien inférieurs à des développements spécifiques. Mais des développements sur mesure et des services comme de la suggestion de mots-clés et de link-buildingfont également partie de l’offre, sur devis.Nous travaillons également de plus en plus avec des agences et rédacteurs Websur la base d’une commission sur les contrats générés.

  • Quelles sont vos cibles clients ?

Essentiellement les agences de communication Web et de marketing de contenu, ainsi que les services communication et marketing des PME. Nous avons développé des solutions pour de très gros groupes internationaux, mais ils comportaient beaucoup plus de développement sur mesure et reflètent moins notre offre standard.

  • Quelles sont les techniques (outils, méthodes, moyens) que vous utilisez pour attirer l’attention ? 

Nous utilisons les nôtres 🙂 C’est d’ailleurs en les utilisant et avec le retour de clients existants que nous les faisons évoluer. “Eat Your Own Food” est un aphorisme très vertueux chez les éditeurs de logiciels, mais beaucoup trop souvent négligé.
Concrètement, nous avons basé notre communication et notre marketing sur la production de contenu pour évangéliser les meilleures pratiques. Nous rédigeons des billets de blog sur des sujets relatifs à la communication Web et le marketing digital, sans structure particulière, au fil de l’inspiration et de l’actualité. Nous disposons d’une newsroom sur laquelle nous publions des communiqués enrichis pour décrire nos idées, nos principes et notre actu. Nous publions régulièrement des livres blancs sur les aspects business et techniques de la communication Web (comme “#RP 2.0” dont je vous parlais plus haut) ainsi que des eBooks sur des aspects plus spécifiques, comme le petit dernier sur Pinterest.

PR rooms relations publiques et réputation

PR rooms relations publiques et réputation

  • Quels sont vos concurrents et en quoi vous différenciez vous ?

Nous avons plusieurs types de concurrents. Certaines agences Websont très intéressées par nos produits qui les soulagent de l’aspect purement technique et leur permettent de se focaliser uniquement sur l’aspect créatif. Mais d’autres aiment gérer les projets de A à Z et font donc partie de nos concurrents. Notre différence est la même qu’entre une SSII et un éditeur de logiciel. Un développement spécifique est beaucoup plus difficile et couteux à faire évoluer dans le temps, nécessairement moins testé … mais plus libre dans l’absolu. Ce sont deux approches différentes. Nos développements sur mesure se font systématiquement sur la base d’une la plateforme commune à tous. C’est donc assez différent.D’autres acteurs sont présents sur le marché de la newsroom, dont Pitchengine aux USA, et certaines agences. Notre différence fondamentale est que nos newsrooms sont chez le client. Elles portent leur nom et leur nom de domaine. Elles s’intègrent à leur site web et le dynamisent au lieu de profiter principalement à la visibilité de l’éditeur de logiciel. Aujourd’hui, disposer d’une forte visibilité en ligne est essentiel pour façonner son image, assurer sa réputation, être découvert par des journalistes, générer des leads qualifiés pour le service commercial. Toute publication qui ne contribue pas à la visibilité de l’entreprise est une perte d’argent et d’énergie.

  • Comment intégrez-vous les réseaux sociaux dans votre stratégie, quels rôles jouent-ils ?

Ils jouent un rôle dans notre développement parce que nos RP et notre marketing se font sur Twitter et sur Pinterest. C’est tellement efficace et plaisant … C’est d’ailleurs comme ça qu’on s’est connus, vous et moi, à coup de retweets et de mentions🙂 On n’a même pas eu à demander de travailler ensemble, ça s’est fait tout seul.L’autre rôle est l’impact sur l’évolution de notre offre. Ca nous force à suivre les évolutions du marché de très près. Facebook est une plateforme gigantesque et extrêmement instable, qui fait tout pour se trouver un business model plus rentable à l’approche de son introduction en bourse et qui crée autant d’opportunités que de catastrophe en un mois que notre secteur avait l’habitude d’en voir un dix ans. J’exagère un peu, mais sur le fond, c’est vrai.

  • Pouvez-vous nous donner quelques chiffres  (Statistiques, nombre de ventes, progression…) sur  ?

C’est encore difficile parce que PR Rooms est très jeune. La société émerge d’une structure plus ancienne spécialisée dans les projets entièrement sur mesure. La plateforme mutualisée et la société ont moins d’un an. Pendant plus de six mois, la priorité a été le développement technique et le marketing. Depuis le début d’année, la génération de leads suit une courbe exponentielle grâce aux livres blancs et nous en sommes à 4 projets sur le mois de mars.

  • Selon vous, quelles sont les clés du succès d’une bonne visibilité ?

Je crois qu’il est essentiel de comprendre comment fonctionnent les consommateurs. Il n’y a pas un site sur 10 qui soit visible sur un smartphone, par exemple. Or les plateformes mobiles représentent la moitié du trafic internet, avec plus d’engagement et d’achat que sur la moitié traditionnelle (navigateurs sur ordinateurs).Il y a deux clés à retenir: d’abord, la nécessité de publier du contenu intéressant, en permanence. Les consommateurs cherchent eux-mêmes des informations sur les moteurs de recherche et des recommandations d’amis sur les médias sociaux. Il faut arrêter de les saouler avec des messages qui interrompent leur navigation et les faire devenir l’objet de cette navigation. Ensuite, le dichotomie communication / marketingn’a plus lieu d’être. Elle avait un sens lorsque l’une gérait les relais d’information (et d’influence) qu’étaient les journalistes et l’autre promouvait les 4P directement à la cible. Aujourd’hui, ces deux modes de fonctionnement sont totalement cassés. La communication doit créer du contenu et véhiculer messages et valeurs au reste de l’entreprise et le marketing doit mettre à profit le (gros) trafic généré pour se focaliser sur du lead nurturing (également à base de contenu) et de la vente centrée sur le client. Deux faces d’une même pièce.

PR rooms relations publiques et réputation

PR rooms relations publiques et réputation

  • Est il possible pour une startup de se faire connaitre sur internet sans un gros budget voire sans budget ?

PR Rooms. Startup. Budget initial égal à zéro.Les stats de notre tout jeune site ne sont pas impressionnantes (1000 visiteurs uniques par mois), mais la course au trafic n’a aucun intérêt dans notre activité. Ce trafic génère 100 leads par mois !!! L’important est là. Donc, la réponse est très clairement oui 🙂 Avec les bons outils et les bonnes méthodes.  Et en comprenant que communication et marketing sont aujourd’hui la même chose avec un objectif commun: générer du business.En fait, ce sont clairement les startups qui peuvent le plus bénéficier de cette approche. D’abord, elles n’ont pas les moyens de faire autrement, ce qui est une excellente chose. La contrainte stimule la créativité. Ensuite, celles qui réussissent sont innovantes et ont beaucoup de chose à raconter. Raconter, c’est le secret de la visibilité aujourd’hui !!!

  • Quels sont vos objectifs pour cette année ? Et pour dans 3 ans ? 

D’ici un an, nous tablons sur 30 à 50 projets. La rentabilité dans 2. Nous boostrapons et n’avons ni dettes ni investisseurs. La liberté, donc.

  • Quels sont les 3 conseils que vous donneriez pour se faire connaitre rapidement sur internet ?
  1. Être passionné. Ca transparaît toujours.
  2. Raconter sa passion.
  3. Oublier les règles. Raconter, publier, échanger, discuter … Internet et ses deux plus gros acteurs (Google et Facebook) sont articulés autour de ces idées très simples. C’est tout ce qu’il faut, du moment qu’on le fait bien et de manière structurée.
  • Une petite phrase “historique” pour la fin ?

Allez, on reconnait un génie au fait que ses idées perdurent même lorsque l’environnement a changé. Alors une petite de Peter Drucker: “ The only two functions in business are marketing and innovation”.

Nous remercions Olivier Caussin d’avoir répondu à nos questions et de nous avoir présenter ses services et son expertise.

Vos relations publics et votre réputation pilotées par PR-Rooms
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

17 commentaires

  1. Pingback: c3m

  2. Pingback: c3m

  3. Pingback: Netva

  4. Pingback: Anick Delorme

  5. Pingback: Éliot Mathieu-Protea

  6. Pingback: c3m

  7. Pingback: Bogros Le Clézio

  8. Pingback: PR Rooms

  9. Pingback: SIFOUANE

  10. Pingback: SIFOUANE

  11. Pingback: c3m

  12. Pingback: s3m

  13. Pingback: Charles - PressMyWeb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *