Les jeux vidéos en bref

La présentation de latelier du multimédia mobile du mois doctobre a révélé quelques chiffres importants concernant le monde des jeux vidéo. Alors que l’ère du temps se veut être de plus en plus mobile, qu’en est-il de nos bons vieux jeux et de nos vieilles consoles vidéos ?

Nos consoles en Francejeux-video-manettes

Il existe plusieurs types de consoles :

  • Consoles de salon (Nintendo, Sony, Microsoft)
  • Consoles portables (PSP, DS..)
  • Téléphones portables (Iphone, Smartphones Android..)
  • Tablettes (Ipad, HP Touchpad..)
  • Autres (Vtech, GlimpsePark, Videojet..)

Les consoles de salon détiennent toujours la première place avec 71.8% du chiffre d’affaires capté en France. Le nombre de consoles de salon installées en France s’élève à 4 millions pour la Wii, 3 millions pour le PS3, 2 millions pour la Xbox 360.

 

Editeurs

Du coté des éditeurs, les plus importants en France sont Ubisoft, Activision Blizzard, Gameloft, Focus Home Interactive,.. en tout 57 sociétés.

Ubisoft réalise un chiffre d’affaire de 1.039 millions d’euros sur l’exercicre 2010-2010.

C’est toujours Activision Blizzard qui détrône l’ensemble des sociétés éditeurs de jeux vidéo, il réalise un C.A. de 3.330 millions d’euros en 2010. Ce chiffre d’affaire s’explique avec le jeu World of Warcraft qui comptabilise plus de 12 millions d’abonnés. Le jeu WoW, Cataclysm s’est vendu à 3.3 millions d’exemplaires dès le 1er jour. Il reste le jeu le plus rapidement vendu de tous les temps.

 

Côté business

Les jeux vidéo sont devenus aujourd’hui des licences à part entière qui sont repris au cinéma (on peut citer Tomb Raider, Prince of Persia), dans des séries d’animation (pokémon), dans du merchandising divers comme des figurines, peluches..

Ainsi, il y a un gros business derrière tout ça ! Et ce sont les banques, les institutions publiques telles que OSEO, CNC, le Ministère de la culture.. et les investisseurs qui financent initialement la création et le lancement des jeux vidéos.

 

La distribution mondiale en chiffre

  • Baisse du marché des jeux vidéo physique en 2010,
  • Baisse des ventes de jeux en grandes surfaces traditionnelles.
  • Apple empoche 30% du prix de vente d’un jeu vendu sur Apple store
  • Augmentation du marché de l’occasion qui représente 50% du C.A. des magasins spécialisés tels que la fnac..

Le marché français du jeu video en 2011 s’élevant à 3.2 milliards d’euros, on peut en conclure que le jeu vidéo a encore un bel avenir devant lui.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des chiffres à ce lien.

Les jeux vidéos en bref
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

0 commentaires

  1. Pingback: c3m

  2. Pingback: Pierre-Alain Baly

  3. Pingback: c3m

  4. Pingback: s3m

  5. Pingback: c3m

  6. Pingback: c3m

  7. Pingback: c3m

  8. Pingback: c3m

  9. Pingback: c3m

  10. Pingback: c3m

  11. Pingback: c3m

  12. Pingback: Charles - PressMyWeb

  13. Pingback: Charles - PressMyWeb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *