#Avdice la place de marché pour les #freelances

Choisir le bon freelance peut savérer être un exercice difficile et chronophage tant le nombre de ces derniers ne cesse de croître. De nombreuses places de marché dédiées aux métiers du freelancing s’attaquent au problème en vous proposant d’obtenir des devis ou de vous mettre en relation avec des freelances gratuitement. Entretien avec Jérémy BLOCK, le fondateur d’Avdice qui nous propose une solution innovante : utiliser les recommandations de son réseau.

  • Pouvez-vous vous présenter votre équipe et présenter Avdice ?

Avdice c’est une petite équipe de trois personnes. Eugénie au marketing, Romain au technique et moi, qui gère le reste. Nous travaillons à la création d’une application qui a pour objectif de remplacer les 10 coups de fils que nous passons habituellement lorsque nous cherchons un freelance. Pour faire simple, nous allons plus loin que les places de marché traditionnelles en permettant à nos utilisateurs d’utiliser leur réseau afin d’obtenir des recommandations.

avdice - place de marché

avdice – place de marché

Notre mission ? Faire gagner du temps à nos utilisateurs et leur permettre un choix en toute connaissance de cause.

  • Comment vous est venue cette idée ? Qu’est-ce qui vous a décidé à vous lancer ?

L’idée est née d’un constat simple : j’ai quelques amis de promo qui se sont lancés en tant d’indépendant dans des métiers de la finance et je me suis demandé comment je pouvais les aider. C’est en voyant que les places de marché existantes n’utilisaient que très peu voire pas du tout les réseaux sociaux que je me suis dit qu’il serait intéressant de travailler sur la question. C’est un comble lorsqu’on sait que ce genre de métier fonctionne énormément sur recommandation !

J’ai donc commencé à parler de l’idée autour de moi et c’est lorsque j’ai vu l’engouement suscité par cette idée d’utiliser les réseaux sociaux pour obtenir des recommandations que je me suis dit qu’il fallait tenter le coup.

  • Quel est votre business model ? Quelles sont vos cibles clients ?

Avdice s’adresse à toute personne cherchant un freelance ou tout freelance cherchant des missions.

Concernant le Business Model, il est très simple, nous sommes là pour faire gagner du temps à nos utilisateurs. Pour se faire, nous allons leur proposer d’acheter des informations de type recommandations ou feedbacks des anciennes missions pour les aider dans leur choix.

  • Pouvez-vous nous donner quelques chiffres  (Statistiques, nombre de ventes, progression…) sur avdice ?

Bien sûr ! Nous avons à l’heure actuelle un peu plus de 300 utilisateurs pour plus de 350 compétences référencées. Ces compétences concernent principalement les métiers du marketing, communication et de l’informatique ou du design, avec d’un autre côté des métiers comme la finance, le juridique ou la stratégie qui deviennent de plus en plus nombreux.

Avdice - mise en relation

Avdice – mise en relation

  • Pouvez vous nous raconter une journée type chez avdice ?

L’avantage de l’entrepreneuriat, c’est qu’aucune journée ne se ressemble, et bien souvent, on sait à quelle heure la journée commence, mais jamais à laquelle elle finit !

En terme d’organisation propre, disons que je passe énormément de temps avec mes utilisateurs afin de concevoir quelque chose qui leur corresponde réellement.

  • Sur quelle plateforme a été conçue avdice ?

Ruby on Rails et les API Twitter et LinkedIn.

  • Quels sont vos concurrents et en quoi vous différenciez vous ?

Nos premiers utilisateurs ont pour la plupart l’habitude d’utiliser des places de marché et je dois avouer qu’ils sont jusqu’à présent assez surpris de notre démarche.

Avec Avdice, lorsqu’un donneur d’ordre dépose une offre, il a tout de suite accès à une liste de personnes qui correspondent au profil qu’il cherche et peut dès lors diffuser son offre auprès de son réseau pour obtenir ses recommandations.

Côté freelance, c’est tout aussi simple. A chaque fois qu’une offre correspond à ses compétences et ce qu’il cherche comme type de mission, il est notifié et peut en un clic dire si oui ou non il est intéressé. De là, il lui appartient de relayer l’offre auprès de son réseau pour être recommandé.

C’est donc cette question de la recommandation par les réseaux de chacun qui nous permet d’apporter un vrai plus à nos utilisateurs.

  • Quelle est votre stratégie de marketing/communication ?

Nous misons une grande partie de notre développement à un bon référencement et des offres de qualité. En effet, à chaque offre déposée, nous voyons de nombreux freelances s’inscrire car ils peuvent accéder directement aux coordonnées du donneur d’ordre.

D’autre part, si nous transformons l’essai d’avoir une application simple, rapide et efficace, nous pourrons compter sur une certaine viralité puisque c’est la base même de notre proposition de valeur. En faisant intervenir son réseau, l’utilisateur diffuse naturellement notre application auprès de ses contacts. Si nous apportons la valeur qu’ils peuvent attendre de nous, c’est gagné !

  • Comment intégrez-vous les réseaux sociaux dans votre stratégie, quels rôles jouent-ils ? 

A vrai dire, ils sont primordiaux. Comme je l’expliquais, nous utilisons les réseaux sociaux pour permettre à nos utilisateurs d’obtenir des recommandations. Une fois ses contacts importés, l’utilisateur pourra très facilement interagir avec son réseau pour obtenir ce qu’il souhaite.

Pour te donner un exemple, je te propose de tester le Twitter Wall, sur lequel on agrège les tweets ayant les mots clé “recherche” et “freelance”. Une fois inscris, tu peux répondre à plusieurs tweets en toute simplicité !

Avdice - recherche freelance

Avdice – recherche freelance

  • Quels sont vos besoins actuellement (recrutement, communication, financier, …) ?

Nous avons besoin de passer la seconde et d’accélérer notre développement. Nous entamons donc les discussions avec les Business Angels pour un premier financement qui nous permettra de recruter autant de technique que de marketing.

  • Selon vous, quelles sont les clés du succès ?

Etre à l’écoute du client et comprendre son besoin. Ne pas hésiter à se remettre en question lorsque les résultats ne sont pas au rendez vous et quoiqu’il arrive, continuer d’avancer.

  • Quels sont vos objectifs pour cette année ? Et pour dans 3 ans ?

Cette année, notre priorité est la mise en place d’une application disruptive et d’arriver à confirmer les hypothèses que nous avons émises grâce aux premiers retours de nos utilisateurs.

Une fois cette étape passée, la question de l’international se posera naturellement étant donné que les réseaux sociaux ne connaissent pas les frontières !

  • Qu’aimeriez vous dire à toutes les personnes qui feront bientôt le grand saut et se lanceront dans entrepreneuriat ?

Qu’elles ne le regretteront pas ! Il faut bien comprendre que même si un projet se concrétise finalement par un échec, c’est l’aventure en elle même qui est intéressante. On apprend énormément de choses, que ce soit sur soit, les autres ou un métier en particulier. D’autre part, nous avons un écosystème en France qui nous permet de toucher des personnes passionnantes et rien que pour ça, ça vaut le coup.

  • Une petite phrase “historique” pour la fin ?

Keep rocking ! 😉

 

Nous remercions Avdice pour avoir répondu à nos questions.

#Avdice la place de marché pour les #freelances
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *