#TacTill vous fait passer à la caisse avec un #iPad
Au sommaire :
  1. L’idée du logiciel germe...
  2. Le système de caisse débarque !
  3. Encaissement en cours...
  4. Elle est pas belle ma caisse ?
  5. Le système de caisse prend son envol...

Depuis lidée dune caisse enregistreuse sur iPad, il sen est passé des choses ! Je vais essayer de partager le cheminement de TacTill, de la conception au développement en passant par la naissance. La phase la plus importante c’est indéniablement les 2 ans que nous avons passés à l’incubateur de l’EFREI, sur lesquels je vais m’attarder.

L’idée du logiciel germe…

debut idee plante germeD’un projet de fin d’étude naît une idée simple : une caisse enregistreuse sur iPad pour les commerçants… C’est  pratique, mobile, simple, esthétique… Pourquoi est ce que ça n’existe pas encore d’ailleurs ? Nous décidons de monter une équipe, et de creuser l’idée. Au bout de 6 mois de réflexion, ça commence à ressembler à quelque chose et on décide de poursuivre l’aventure à trois…
Mais attention, une entreprise ça ne se lance pas comme ça ! Pas encore diplômés, on réalise qu’il nous faut un vrai réseau, un vrai nom, des vrais financements et des locaux pour que le projet devienne une vraie startup. C’est là qu’on découvre l’incubateur de notre école. Parfait : il va nous permettre de rencontrer pas mal de gens du milieu et de récupérer un maximum de conseils. Ça y est, c’est décidé, on emménage.

Le système de caisse débarque !

A deux pas de nos anciennes salles de cours, dans une petite maison bien aménagée, quatre entreprises planchent déjà. Nous investissons nos bureaux et sommes rapidement accueillis par nos nouveaux camarades. Dans cette ambiance dynamique, entourés de start-upers motivés, on se sent déjà chez nous, et les premiers conseils arrivent ! Les projets menés dans cet incubateurs sont très variés :  de l’agence de photographes à la validation de média, la diversité des projets nous apporte autant de regards différents et d’expériences enrichissantes pour TacTill.
L’idée de la caisse enregistreuse sur iPad connaît aussi son succès auprès des entrepreneurs que nous côtoyons désormais tous les jours. Et c’est tant mieux, car du soutien, nous en avons besoin. TacTill n’en est qu’à ses débuts; et si nous avons de solides connaissances en informatique, un coup de pouce pour le développement marketing de notre caisse enregistreuse n’est pas de refus ! C’est ce que j’ai beaucoup apprécié à l’incubateur, c’est qu’il suffit de frapper au bureau d’à coté pour recueillir de précieux conseils. Et surtout, cela permet d’avoir une vision extérieure plus objective de notre business, qui nous aide à lever la tête du guidon.

Encaissement en cours…

calculatrice encaissementPetit à petit, TacTill se fait une place à l’incubateur. Nous profitons de cet environnement favorable pour nous développer à grands pas. Je pense que le passage par un incubateur est vraiment bénéfique à une start-up. Il est difficile de retrouver cet état d’esprit ailleurs. Nous sommes tous tournés dans la même direction et partageons les mêmes galères. Toutes les entreprises de l’incubateur se serrent les coudes. Les liens humains que nous tissons nous aident à avancer sur notre projet, mais sont aussi importants psychologiquement.
C’est essentiel d’être bien entouré, car créer son entreprise n’est pas toujours une partie de plaisir ! Même si la plupart des moments que nous passions à l’incubateur resteront de très bon souvenirs, s’appuyer sur des entrepreneurs plus expérimentés aide à passer les phases plus difficiles. C’est également l’occasion de se former un premier réseau, élément capital dans la phase de développement d’une entreprise. Cela permet de se faire connaître et de pouvoir contacter les bonnes personnes quand il faut. C’est aussi très utile pour recruter, car plus on avance et plus on a besoin de cerveaux bien faits !

Elle est pas belle ma caisse ?

Ainsi, dès la première année nous sommes rejoints par deux nouvelles têtes. Je considère aujourd’hui cette première année comme une phase de création, ponctuée par le lancement de la version commerciale (et non plus bêta) de TacTill. C’est véritablement à ce moment que nous avons nos premiers clients et que nous commençons à appliquer une vraie stratégie commerciale.
Entre temps, d’autres entreprises sont rentrées à l’incubateur, et nous nous réjouissons de pouvoir à notre tour donner des conseils ! Nous prenons alors conscience des progrès que nous avons faits. Je ne sais pas si ça aurait été le cas ailleurs. A l’incubateur on peut vraiment booster son évolution, et suivre celle des autres business. Cette ambiance crée une véritable émulation et stimule notre imagination. Grâce à ça, nous avons pu porter l’application TacTill là où elle est aujourd’hui.

Le système de caisse prend son envol…

fusee envol entreprenariatDeux ans après notre arrivée à l’incubateur, nous avons bien avancé et la caisse enregistreuse sur iPad est bien une réalité, installée dans de nombreux commerces ! Il est temps de laisser la place aux nouveaux arrivants. Un an avant nous, c’est Imagera qui s’en est allée, pour s’installer un peu plus loin. Ces amis avec qui nous n’avons jamais perdu contact nous proposent alors une place dans leur locaux. C’est avec joie que nous acceptons d’aller les rejoindre, en espérant retrouver là bas l’esprit pionnier qui nous a été si cher pendant ces deux dernières années.
C’est encourageant de voir que les nouvelles promos continuent à être créatives et motivées. Nous sommes fiers de leur laisser notre place pour qu’ils puissent à leur tour profiter de ce qui nous a permis de devenir une vraie entreprise. Partir de l’incubateur et s’installer dans des vrais bureaux marque une étape pour nous : nous grandissons ! C’est riche d’une expérience que je recommande à tous que nous partons découvrir d’autres horizons. L’objectif reste le même : apprendre encore et toujours. D’ailleurs, l’arrivée au Spot, est marquée par l’arrivée d’une nouvelle version de TacTill. Coïncidence ?

 

Article invité : Grégoire est un jeune entrepreneur de 25 ans, ingénieur issu de l’EFREI. Passionné par les technologies, il a décidé d’en faire son métier en créant la caisse enregistreuse sur iPad. Un peu barré de la vie, il n’attend qu’une seule chose : pouvoir recoder son ADN…

#TacTill vous fait passer à la caisse avec un #iPad
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *