82% des internautes français sont préoccupés par les médias sociaux

Une étude Faronics dévoile que 82% des internautes français sont préoccupés par le nombre d’informations personnelles partagées sur les réseaux sociaux. Une grande majorité de français sont inquiets de la sécurité de leurs informations personnelles en ligne malgré la configuration des paramètres de confidentialité.

Faronics, l’un des leaders mondiaux dans la simplification, la sécurisation et le management des environnements informatiques multi-utilisateurs, annonce lesrésultats de son étude sur la sécurité des réseaux sociaux. Mené auprès de 300 employés et particuliers Français, ce sondage révèle notamment que 74% des internautes pensent encourir un risque de fraude et de piratage plus grand dans le cadre de leurs activités sur les réseaux sociaux.

Après avoir étudié la question de la sécurité des données sur les réseaux sociaux en Grande-Bretagne, Faronics délivre les résultats de son étude en France :

réseaux sociaux

engagement réseaux sociaux

84% des personnes interrogées ont personnalisé leurs paramètres de confidentialité Facebook pour limiter l’accès à leur profil. Sur LinkedIn en revanche, seulement 24% des personnes ont sécurisé leur contenu et 34% déclarent avoir un profil public sur ce réseau professionnel. 64% des utilisateurs Facebook et 47% des utilisateurs LinkedIn acceptent seulement les connections d’internautes qu’ils connaissent personnellement. En effet,74% des internautes pensent encourir un risque de fraude plus important avec leurs activités sur les réseaux sociaux. Parmi les réponses négatives, 24% des utilisateurs ne se sentent pas en danger grâce à la configuration stricte de leurs paramètres de confidentialité.

Cependant, malgré le réglage des paramètres de sécurité, certains internautes ont encore des comportements dangereux sur internet. En effet, 23% des personnes sondées seraient prêtes à ouvrir un lien ou un document envoyé par email ou via les réseaux sociaux s’il semble intéressant même si elles ne connaissent pas le destinataire.

De même, de nombreuses personnes seraient prêtes à donner les informations suivantes via email ou réseaux sociaux : leur adresse email (101 réponses), leur adresse professionnelle (68 réponses), leur numéro de téléphone (53 réponses), leur date de naissance (23 réponses) et leur adresse postale (15 réponses).

Ainsi, 33% des  personnes interrogées ont déjà été victimes de « spear fishing » (piratage par message personnalisé en utilisant des sources privées) et de ce fait 82% des personnes sondées sont préoccupées par le nombre d’informations personnelles qu’elles partagent en ligne.

Les entreprises, quant à elles, peinent à mettre en place une politique contre le piratage des messageries professionnelles : 26% des personnes sondées doivent suivre des procédures de sécurité au sein de leur entreprise. 33% déclarent ne pas savoir si des mesures ont été adoptées et 26% ne suivent aucune mesure de prévention contre le piratage des boites mails et des réseaux sociaux.

Cette étude souligne donc les inquiétudes des internautes quant à la sécurité de leurs informations en ligne. Cela est dû dans un premier temps, à un manque de discipline des internautes dans leur partage d’informations au quotidien, car ils ne sont pas assez vigilants quant aux risques de fraude et de piratage auxquels ils peuvent être confrontés.

Dans un second temps, un manque de clarté dans les paramètres de confidentialité des réseaux sociaux est à déplorer ; un sujet d’autant plus d’actualité avec le récent scandale des publications de données personnelles stockées dans les messages privés Facebook sur la Timeline des individus. Cette histoire démontre, faille de sécurité ou non, un besoin de transparence et de simplification des paramètres de confidentialité afin que les utilisateurs puissent partager leurs informations personnelles à un cercle choisi.

Les résultats complets de l’étude sur la sécurité des réseaux sociaux sont disponibles ici.

À propos de Faronics :

Avec une réputation bien établie d’aide aux entreprises pour gérer, simplifier et sécuriser leurs infrastructures informatiques, Faronics permet d’en faire plus avec moins en maximisant la valeur de la technologie existante. Faronics est le SEUL fournisseur de logiciels de sécurité de terminaux à offrir une solution de sécurité complète à plusieurs niveaux comprenant un anti-virus, la possibilité de créer des listes blanches d’applications et une protection de restauration instantanée du système. Fondée en 1996, Faronics possède des bureaux aux États-Unis, au Canada et en Grande-Bretagne, ainsi qu’un réseau mondial de partenaires. Nos solutions sont développées dans plus de 150 pays dans le monde et aident plus de 30 000 organisations.

82% des internautes français sont préoccupés par les médias sociaux
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

0 commentaires

  1. Pingback: s3m

  2. Pingback: Charles - PressMyWeb

  3. Pingback: Netva

  4. Pingback: Charles - PressMyWeb

  5. Pingback: Florent Hernandez

  6. Pingback: Gilbert MAHE

  7. Pingback: Amal Bois

  8. Pingback: FranceMOB.fr

  9. Pingback: Charles - PressMyWeb

  10. Pingback: Acemis

  11. Pingback: ANAAFATECH

  12. Pingback: Charles - PressMyWeb

  13. Pingback: Sébastien Schropff

  14. Pingback: Charles - PressMyWeb

  15. Pingback: s3m

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *