Nouveau record de trafic pour France-IX
Au sommaire :
  1. Un succès renforcé par la grande accessibilité du point
  2. Un carrefour des flux numériques en évolution
  3. A propos de France-IX

Le point d’échange Internet français, France-IX a enregistré un pic de trafic exceptionnel atteignant les 200Gbit/s dans la nuit du 25 au 26 mars. France-IX franchit ainsi un nouveau cap dans son parcours pour devenir l’un des principaux points d’échange Internet au monde. Le record précédent des 100 Gbit/s avait été établi en janvier 2012.

Un succès renforcé par la grande accessibilité du point

Depuis sa création en juin 2010, France-IX se développe à grande vitesse : le mois dernier, le point connectait son 200ème membre, Rue du Commerce. Cette croissance rapide est le fruit d’une politique d’ouverture hors du commun. Dès son démarrage, le point a misé sur des partenariats avec des homologues régionaux tels quele LyonIX à Lyon et le TouIX à Toulouse, ou encore nationaux (le Sfinx), voire internationaux avec les interconnexions avec le Lu-cix (Luxembourg)le Topix (Turin/Piemonte)

Mais ce qui rend France-IX accessible à n’importe quel membre dans le monde entier reste avant tout l’offre de revente lancée en Mars 2012. Tout opérateur peut intégrer dans son offre le service additionnel d’interconnexion à France-IX. Cette solution élargit grandement le champ des possibles : « Avec l’offre de revente, nous nous associons sur des partenaires fiables qui étendent la zone d’accès à nos services. Grâce à eux, un réseau opérant à l’autre bout du monde peut très bien se connecter au France-IX et bénéficier des mêmes droits qu’un membre connecté par ses propres moyens à Paris ou Marseille », étaye Franck Simon, Directeur général de France-IX. Neo Telecoms, IX Reach et Viatel sont les premiers revendeurs officiels à ce jour.

En définitive, France-IX met en place les bons outils pour tirer le meilleur profit d’une situation géographique déjà privilégiée. Les portes du Moyen-Orient, de l’Asie et de l’Afrique sont notamment ouvertes sur la France grâce aux nombreux câbles sous-marins atterrissant à Marseille et en Bretagne.

Un carrefour des flux numériques en évolution

Franck Simon ajoute : « Ce pic de trafic signifie beaucoup pour nous et montre que la France a ce qu’il faut pour devenir un point d’échange Internet d’envergure internationale. L’explosion du trafic Internet est une tendance lourde que nous devons intégrer dans notre stratégie. A l’heure actuelle nous interconnectons des flux de type « data » mais à terme, nous réfléchissons à l’acheminement de flux d’autres types comme la vidéo ou la voix. ». De nouveaux flux qui ne manqueront pas d’augmenter encore le trafic global du point et d’accroître son attractivité

A propos de France-IX

France-IX est le point d’échange de dernière génération offrant des services de peering Unicast et Multicast IPv4/IPv6, de peering privé (Closed User Group), de serveurs de routes et de contrat de revente au travers de différents ports de connexion : 100 Mbit/s RJ45, 1000 Mbit/s RJ45 plein débit ou trafic inférieur à 200Mbit/s, 1 Gbit/s SX ou LX plein débit ou trafic inférieur à 200Mbit/s et 10 Gbit/s LR plein débit ou trafic inférieur à 2Gbit/s.

Nouveau record de trafic pour France-IX
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *