#startup #winestar fait sa rupture : #vin en canette

Le distributeur des vins australiens en canettes Barokes, lance un nouveau concept de vins français Premium en canettes : Winestar. Le concept fait appel à un procédé breveté Vinsafe qui garantit la parfaite conservation des vins pendant plusieurs années. Il proposera une gamme de vins français premium, issus des grandes appellations françaises en Bordeaux, Bourgogne, Rhône, Provence, Beaujolais, Loire, Alsace mais aussi Languedoc avec une première référence : le Château de l’Ille, un domaine de l’AOC Corbières. Cette canette slim individuelle de 187 ml est idéale pour le snacking, la restauration à emporter, picnic et randonnées mais aussi pour accompagner un repas chez soi.

  • Pouvez-vous vous présenter, votre équipe et présenter winestar ?

Je suis diplômé d’une école de commerce ISG Paris et j’ai acquis une expérience du commerce international, notamment au Japon ou j’ai travaillé 5 ans. En rentrant en France en 2005, j’ai fondé ma première entreprise. Akayama, qui importe et distribue des marques de chaussures américaines (Minnetonka, GH Bass, TOMS, etc.)

équipe winestar

équipe winestar

En 2010 j’ai créé Fabulous Brands, une société qui importe et distribue des boissons innovantes (bière japonaise au thé vert iKi, thé en cuiller Spoonty, etc.).
En 2012, j’ai négocié l’exploitation d’un brevet permettant de conserver les vins dans des canettes sans les altérer.
C’est alors que j’ai créé Winestar®, la sélection des meilleurs vins de France dans un packaging individuel, tendance et écologique ! Je sélectionne les vins auprès de domaines indépendants de préférence, qui ont un historique reconnu et qui peuvent à la fois répondre à mes exigences de qualité et de quantité. Je m’appuie également sur club de dégustateurs de vin, Vindicateur, qui sélectionne les meilleurs vins de France et agrège des notes des guides professionnels avec les notes issues de dégustations d’amateurs.
J’ai présenté pour la première fois Winestar® au salon SIAL à Villepinte en Octobre 2012 où il a remporté le prix SIAL INNOVATION 2012 !

  • Quelle est votre vision du e-commerce gastronomique et viticole en France et en Europe ?

Le vin est un produit de grande consommation avec l’équivalent de 4 milliards de bouteilles* consommées par an en France !
C’est un marché énorme ! Mais c’est un chiffre qui baisse, notamment à cause des législations visant à réduire l’alcool au volant et la loi restrictive en matière de communication. De plus, lorsqu’on est seul ou en couple, on ne souhaite pas forcément ouvrir une bonne bouteille de vin, car on ne va pas la boire en entier et on craint de la gâcher…
Le vin de qualité en consommation individuelle permet de répondre à cette problématique.
On constate par ailleurs que la consommation occasionnelle prend le pas de façon continue sur la consommation régulière de vin*.
De plus la canette est beaucoup moins fragile et plus légère que le verre, et donc parfaitement adapté à la vente online.
* Source : Etude GFK-ISL

  • Comment vous est venue cette idée ?

C’est au Japon que j’ai découvert la première fois des vins australiens en canette. Meme si ces vins ne correspondaient pas forcément à mes goûts, je n’ai pas pu m’empêcher d’imaginer des vins français dans de telles canettes.
Le club de dégustation Vindicateur avec qui j’ai collaboré me fournit une base de donnée fiable des meilleurs vins de France. Je me suis rapproché des Australiens et j’ai pu négocier une licence d’exploitation exclusive pour utiliser leur technologie avec des grands crus français.

  • Quel est votre business model ?

Je souhaite m’inspirer de ce que Nespresso a réalisé dans la consommation de café à domicile : changer les habitudes de consommation en proposant un produit de qualité dans un conditionnement individuel. Nous proposerons bientôt une gamme complète d’une dizaine de vins issus de terroirs reconnus (Bordeaux, Bourgogne, Rhône, Loire, Beaujolais, Provence, etc.) qui constitueront notre gamme principale.
Par la suite nous proposerons notre gamme de Crus Etoilés, une sélection de vins en série limitée, issus de régions plus confidentielles, et exceptionnels par la qualité et la typicité de leur terroir, et le savoir faire reconnu de leur vigneron. Cela permettra d’explorer le vignoble français (il existe plus de 450 AOC en France !), de mettre ces domaines sur un pied d’égalité avec les grands noms du vin, et de faire découvrir de nouveaux vins aux consommateurs qui n’auraient peut-être pas pris le risque de les acheter en bouteille…

  • Quelles sont vos cibles clients ?

Nous ciblons en France les cavistes indépendants et les épiceries fines. Nous allons également refondre le site internet pour permettre des ventes en ligne.
Et bien sur nous avons un fantastique potentiel à l’export où le vin français dispose d’une notoriété exceptionnelle.

  • Pouvez-vous nous donner quelques chiffres  (Statistiques, nombre de ventes, progression…) sur winestar ?

Il est trop tôt pour donner des chiffres mais le potentiel du marché se chiffre en plusieurs milliards d’euros

  • Quels sont vos concurrents et en quoi vous différenciez vous ?

Nos concurrents sont le vin au verre dans les restaurants, ou les demi-bouteilles chez les détaillants.
Notre différence vient de la sélection très exigeante de nos vins et du conditionnement individuel, à l’abri de l’air et de la lumière, qui préserve parfaitement les arômes du vin.
Nous avons enfin un avantage écologique avec un bilan carbone amélioré (plus léger que le verre) et 100% recyclable. Nous réfléchissons d’ailleurs à mettre au point un système de collecte pour améliorer encore les taux de recyclage en France.

cannette vin

cannette vin

  • Quelle est votre stratégie de marketing/communication ?

Nous sommes présents sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter) et dès le mois de mai, nous allons lancer une campagne de relations presse auprès des professionnels et de la presse grand public. Nous allons également exposer sur les salons professionnels comme Vinexpo à Bordeaux en juin et sur les salons internationaux.
Je participe à différents concours comme la BFM Académie, la Startup Académie, etc.
J’ai aussi étudié une PLV spécifique pour les détaillants.
Nous avons également innové en proposant une campagne de financement participatif : http://igg.me/p/winestar

  • Comment intégrez-vous les réseaux sociaux dans votre stratégie, quels rôles jouent-ils ?

Ils nous permettent de nous faire connaitre, surtout Twitter, auprès des professionnels.
Facebook nous permettra de relayer des campagnes plus orientées grand public, et Twitter permettra de diffuser du contenu auprès des “followers” de nos détaillants.

  • Quels sont vos besoins actuellement (recrutement, communication, financier, …) ?

Nous recherchons des investisseurs pour financer le développement de la gamme des vins, notre développement commercial à l’international et notre communication. Nous envisageons également 4 embauches dans les 2 ans à venir.

  • Selon vous, quelles sont les clés du succès ?

Je suis très exigeant sur la qualité des vins. Lorsque les professionnels et prescripteurs seront convaincus que la qualité du vin en canette est similaire à celle du vin en bouteille, ce sera gagné ! Cela passe notamment par la participation à des concours de vins dans différents pays.

  • Quels sont vos objectifs pour cette année ? Et pour dans 3 ans ?

J’envisage de produire 1 million de canettes cette année, et 3 millions d’ici 2015.

  • Une petite phrase “historique” pour la fin ?

Winestar® propose de révolutionner la consommation mondiale du vin. Une canette à la fois.

#startup #winestar fait sa rupture : #vin en canette
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *