#Dossier : Comment les réseaux sociaux influencent-ils le comportement du #shopper : Définition

Tout dabord, rappelons que les réseaux sociaux ont toujours existé au sein de nos sociétés et qu’ils sont d’ailleurs à l’origine de nombreux travaux de recherche, notamment en sociologie. Chaque individu possède son propre réseau social dans son quotidien, que ce soit au sein de son entourage privé ou professionnel. Plus concrètement, un réseau social peut se définir comme un ensemble d’individus qui entretiennent des liens entre eux.Suite à mon Introduction, mon article du jour sera une brève définition et genèse des réseaux sociaux.

Cependant les évolutions technologiques de l’Internet, avec notamment le développement du web 2 .0, ont donné une nouvelle dimension à ce phénomène et sont à l’origine de l’émergence des réseaux sociaux numériques. Les réseaux sociaux en ligne constituent donc une extension des réseaux sociaux « traditionnels », qui peuvent se définir tel : «un ensemble d’individus, d’organisations ou entités entretenant des relations sociales fondées sur l’amitié, le travail collaboratif, l’échange d’information», L. Garton et al. (1997). Ainsi, de façon plus générale, un réseau social peut être perçu comme un « ensemble de relations entre des entités sociales (individus) » selon Stanley Wasserman et Kathrine Faust (1994).

Réseaux sociaux - e-shopper

Réseaux sociaux – e-shopper

La dimension relationnelle constitue effectivement le fondement de tout réseau social entre individus. D’autre part, il faut noter que les réseaux sociaux font partie intégrante de toute société et de notre quotidien, puisqu’ils se forment aussi bien dans la sphère privée que dans la sphère professionnelle.

Quant à la journaliste et experte de l’e-business, Esther Dyson, elle propose une définition des réseaux sociaux numériques qui permet de prendre en compte les dimensions sociales, mais aussi technologiques, inhérentes à ces réseaux: « Les réseaux sociaux fournissent des outils qui facilitent le processus de mise en relation autour d’un centre d’intérêt commun et permettent la prise de contact en ligne. ». En effet la plupart des réseaux sociaux actuels, tels que Myspace ou Facebook sont caractérisés par ces deux dimensions que constituent le regroupement d’individus autour d’un intérêt commun, et la possibilité d’échanger facilement et d’entrer en contact avec les autres membres de ce réseau.

D’après Danah Boyd et Nicole Ellison (2007), les réseaux sociaux sont définis tels des « services basiques du web qui permettent aux individus de construire un profil public ou semi-public au sein d’un système délimité, de posséder une liste d’autres utilisateurs avec lesquels ils partagent une connexion et, enfin, de voir et de consulter leurs listes de contacts ainsi que celle des autres, au sein de ce système ». De plus, « la nomenclature et la nature de ces relations peuvent varier d’un réseau à un autre ». Cette définition des réseaux sociaux numériques proposée par D. Boyd et N. Ellison s’avère être relativement pertinente dans le cadre de notre étude. En effet, cette dernière met en avant l’ensemble des critères constitutifs des réseaux sociaux, que sont : la création d’un profil numérique en ligne, le partage de ce profil avec une liste de contacts personnelle au sein de ce réseau et, enfin, la possibilité d’interaction entre les internautes grâce au partage de la même connexion internet.

Ainsi, il est important de préciser que, contrairement aux réseaux sociaux « physiques » traditionnels, au sein desquels la proximité physique et géographique est généralement essentielle, les réseaux sociaux numériques ont une ampleur internationale et ne présentent aucune limite géographique.

(A suivre…)

#Dossier : Comment les réseaux sociaux influencent-ils le comportement du #shopper : Définition
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *