Quand le réseau social Tumblr censure

Les réseaux sociaux permettent de propager des informations à toute vitesse mais aussi de lancer des rumeurs ou de faire passer des messages pour des mouvements très dangereux : les suicides ou automutilations au sein d’une communauté, les anorexiques ou boulimiques assumant parfaitement leur statut.

Tumblr réagit face aux nombreux textes, conseils ou image poussant à l’anorexie et a décidé de prendre des mesures préventives afin de lutter contre ces mouvements.

Les personnes de ce mouvement sont des pro-ana ou pro-mia, c’est-à-dire des personnes qui considère l’anorexie comme un mode de vie idéal. Elles dévoilent ainsi très activement sur les réseaux sociaux leur mode vie. Cela peut gêner, effrayer.. mais parfois envier !

Tumblr web social
Tumblr web socialalexandrakgallery /Free Photos
Tumblr communauté

Tumblr communauté

Tumblr a décidé de réagir en filtrant tout ce qui concerne ce thème. De nouvelles conditions générales seront établies visant à réguler ce genre d’informations : « ne postez pas de contenu qui promeut activement ou glorifie l’automutilation […] cela inclut le contenu qui pousse ou encourage les lecteurs à se couper ou se mutiler; à devenir anorexique, boulimiques […] ou à se suicider plutôt que, par exemple, demander de l’aide ou des conseils […] ».

Ce site de micro-blogging va établir des recherches sur les messages postés afin de lancer un message d’avertissement envers les dangers encourus avec des liens vers des centres d’aide ou association.

 

 

Toutes ses mesures sont perçues comme une très bonne chose, cependant, elles ouvrent un débat concernant la liberté d’expression de chacun !

Qu’en pensez vous ?

 


Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

15 commentaires

  1. Pingback: c3m

  2. Pingback: Ma Veille Web

  3. Pingback: Florence Cann

  4. Pingback: c3m

  5. Pingback: Maddyness

  6. Pingback: Eliott LEHOUX

  7. Pingback: c3m

  8. Pingback: c3m

  9. Pingback: c3m

  10. Pingback: Ma Veille Web

  11. Pingback: Charles - PressMyWeb

  12. Pingback: Charles - PressMyWeb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *