Faites des rencontres grâces à internet

Linterview qui vous est proposée a été réalisée dans le cadre dune mise en avant des startup en France, et des nombreuses idées de nos créateurs d’entreprise. Pendant 10 jours, chaque jour vous découvrirez une nouvelle startup. Cette startup présentera son service, son idée et qui sait dans quelques années ce sera peut être encore plus connu que FacebookTwitterPixmania ou Amazon 😉

Découvrez Onetous à travers l’interview de Sébastien Schropff. Onetous est un site web de mise en relation, de partage et d’entraide entre internautes. Plus qu’un réseau social, c’est « un idéal social ».

  • Pouvez-vous vous présenter votre équipe et présenter Onetous ?

Bonjour et merci de nous accueillir. Je m’appelle donc Sébastien Schropff et je suis à l’origine du projet Onetous. Je suis accompagné de Benoit, à la technique, et de Yoann, au marketing.

Nous avons un peu moins de 30 ans, et sommes passionnés par le Web et les nouvelles technologies. Mais ce que nous préférons par-dessus tout, c’est faire des rencontres et échanger.

onetousC’est ainsi que nous avons imaginé Onetous. Une plateforme Web de mise en relation, de partage et d’entraide entre internautes. Un système innovant et unique permettant d’être mis en relation avec des personnes qui nous ressemblent, des hommes et femmes, à proximité ou à l’autre bout du monde, avec qui on peut partager, échanger et s’entraider.

Cet outil unique en son genre permet de découvrir des personnes partageant des similarités avec soi, que ce soit sur une ou plusieurs de ces grandes catégories : personnalité, éducation, valeurs, goûts, activités ou encore passions. C’est un accélérateur des relations sociales existantes dans le monde réel : trouver des partenaires d’activité, de nouvelles connaissances et mêmes des amis, comme on le ferait dans la vie réelle mais en quelques minutes !

Dernière chose : Onetous c’est avant tout une vision du monde. Celui de demain. Plus qu’un réseau social, c’est « un idéal social ».

  • Comment vous est venue cette idée ?

Onetous est né lorsque j’ai dû déménager à Lyon pour raisons professionnelles. Je ne connaissais personne sur Lyon. Associations, clubs sportifs, sites web : je n’ai trouvé aucun moyen pertinent d’accélérer efficacement ce qui me faisait défaut : rencontrer des amis. Il m’a fallu un peu plus d’un an d’efforts pour considérer que je m’étais recréé une communauté de vrais amis. Et un an, quand on ne connait personne, c’est long.

  • Qu’est-ce qui vous a décidé à vous lancer dans la création d’un réseau social ?

Un constat : les sites pour rencontrer des amis ou se faire de nouvelles connaissances sont soit peu pertinents (peu de membres), soit peu ergonomiques (difficile de s’y retrouver), soit peu fonctionnels (ne prennent pas en compte les passions, la personnalité, etc). Et bien souvent, c’est les trois en même temps.

Qui plus est, le contexte actuel (crise économique, individualisme, mobilité) fait que les hommes aspirent plus que jamais à un retour aux « vraies valeurs », autours des interactions sociales : solidarités, échanges, partages et entraide.

Et puis, nous avons tous la capacité de faire évoluer le monde dans le bon sens. Pour nous, le « bon sens », c’est un monde plus humain, plus ouvert et plus solidaire. C’est ce que l’on veut partager au travers de notre plateforme de sa communauté naissante.

  • Pourquoi avoir le soutien de la CCI de Haute-Savoie, du réseau France Initiative (via Annecy Initiative) et de la pépinière Galiléo ?

Pour renforcer nos compétences et notre crédibilité. Ces entités nous assistent durant tout le processus de création d’entreprise, et même après. Ça nous évite des erreurs et nous permet de rassurer les investisseurs et tous ceux qui nous soutiennent. Ça aide aussi pour la communication. Par ailleurs, la pépinière nous permet d’avoir des locaux à bon prix et de partager avec tous les autres créateurs d’entreprises hébergés nos expériences et nos aventures.

  • Pouvez-vous nous raconter une journée chez type chez onetous ?

Nous n’avons pas encore vraiment de journée type. Disons qu’elle commence aux alentours de 8 heures avec l’analyse des statistiques du site, la lecture des mails, puis du community management et de la veille (principalement). Ensuite il s’agit de bosser sur nos domaines respectifs.

Nous travaillons en télétravail et nous retrouvons au moins une fois par semaine dans nos locaux. L’important est que l’on travaille toujours en interaction, ce qui permet d’être plus productifs et plus créatif. Benoit s’occupe à plein temps du développement. Yoann du marketing et des actions de communication (particulièrement via les réseaux sociaux, mais aussi les relations presse). Quant à moi de la gestion globale (comptabilité, administratif) et de la partie commerciale (clients pros, partenaires, investisseurs, aides, etc.) et de la partie gestion de projet (remontée des bugs, allocation des tâches, contrôle du planning, gestion des prestataires). Je m’occupe aussi d’imaginer les nouvelles fonctionnalités en fonctions du retour des utilisateurs et des nouvelles tendances, et d’ajuster la stratégie de développement.

La journée se finit vers 23 heures… On n’a pas le temps de chômer !

  • Quel est votre business model ?

Aujourd’hui, le site est entièrement gratuit.
Nous projetons de mettre en place notre business model dans les prochains mois. Nous sommes sur un marché biface : d’un côté les internautes, de l’autre les professionnels. Pour les internautes, nous allons nous reposer sur un modèle Freemium. C’est-à-dire que l’utilisation du site est gratuite mais que certaines fonctions à plus-values ne sont accessibles qu’avec un pass ou un abonnement de quelques euros. Pour les professionnels, nous proposons des prestations de communication vers le grand publique (publicité, pages dédiés) et d’intermédiation (vente de service groupé). Bien sûr, tout en respectant les données des utilisateurs (pas de revente, pas de mise en relation directe, etc.)

  • Quels sont vos cibles clients ?

Dans un premier temps, tous les férus de nouveauté et de Web, plutôt jeunes, mais dans la vie active (l’occasion de faire des rencontres sont plus faible et la mobilité est souvent forte à cet âge). Maintenant, nous accueillons tous ceux que notre plateforme peut aider : ceux qui voyagent, qui déménagent, qui ont besoin d’aide ou d’assistance… Et tous les autres

Notre objectif est de faire tomber toutes les frontières qui entravent au rapprochement des Hommes : les frontières géographiques bien sûr, mais également sociologiques, économiques, physiques… A terme par exemple, un portoricain de 17 ans pourrait très bien être mis en relation avec un Français de 77 ans, car ils partageront de nombreuses similarités.

Notre cible correspond donc à toute personne souhaitant optimiser qualitativement ses relations sociales.

  • Comment se déroule la gestion de votre e-commerce au quotidien ?

Aujourd’hui le site est entièrement gratuit. Nous nous basons sur la méthode dite du « lean startup » pour valider nos hypothèses et améliorer notre concept en fonction du retour des utilisateurs. Cette méthode nous permet également de tester et de trouver le business model le plus pertinent, modèle que nous mettrons en place en 2013.Nous pouvons nous permettre ceci par l’importance de nos fonds propres et la réalisation d’une prochaine levée de fond dans les prochains mois.

Aujourd’hui donc, il s’agit surtout d’obtenir un maximum de retour des utilisateurs et d’interagir avec eux. Il est très important pour nous d’avoir un focus sur nos utilisateurs et de répondre à leurs attentes avec réactivité.

  • Quels sont vos concurrents et en quoi vous différenciez vous ?

Nos concurrents se retrouvent en plusieurs catégories de services Web. Mais ils sont loin d’être aussi pertinent et complet sur la mise en relation par affinité et l’entraide entre internautes : réseaux sociaux, sites de rencontres (amicales/amoureuses), sites de questions/réponses, sites d’organisation de sorties, sites d’entraide, sites de petites annonces.

La plupart des réseaux sociaux, Facebook en tête, ne facilitent pas la mise en relation de personnes qui ne se sont jamais rencontrées auparavant. Sur Onetous, au contraire, tout est fait pour que vous rencontriez de nouvelles personnes avec qui vous avez de fortes probabilités de tisser des liens amicaux. Ceci en comparant simplement certains éléments qui vous caractérisent : vos traits de personnalités, votre éducation, vos valeurs ou encore vos passions. Et de manière totalement paramétrable : c’est vous qui définissez ce qui importe pour vous dans une relation amicale. Fini le superflu, place aux relations sincères et profondes.

De même, les sites permettant de se rencontrer dans le réel, comme les sites d’organisation de sorties par exemple, sont très peu pertinents sur la qualité des personnes que vous pouvez rencontrer : vous vous joignez à une sortie car elle correspond à une activité ou une passion qui vous plait, mais ce n’est pas pour autant que vous vous entendrez bien avec les personnes qui organisent ou participent à cette sortie. Sur Onetous, nous mêlons efficacité fonctionnelle (organisation de sorties) et qualité des relations (mettre en relation des personnes qui s’entendent vraiment). De plus, nous avons un très grand focus sur l’entraide et la solidarité, et nous développons des fonctionnalités permettant d’encourager ces valeurs avec efficacité et qualité. Vous pouvez par exemple demander de l’aide et obtenir des membres Onetous les réponses les plus adaptées à votre cas, à vos attentes, et à votre façon d’être.

Aujourd’hui aucun site ne propose une agrégation efficace et logique de ces trois points.

Enfin, Onetous est très axé sur la protection et la gestion des données personnelles : nous sommes complètement transparents et vous pouvez facilement gérer vos paramètres de confidentialité. Vous pouvez même supprimer complètement toutes vos données en moins de 3 clics !

 Notre slogan résume tout : « Rencontrer les amis qui vous correspondent ! »

principe onetous

 

  • Quelle est votre stratégie de marketing/communication ?

Nous avons un focus utilisateur. Ce qui veut dire que nous adaptons le développement et le fonctionnement de Onetous en continu, par rapport à l’utilisation et aux besoins de nos utilisateurs. En agissant ainsi, nous nous appuyons principalement sur le bouche-à-oreille. Nos utilisateurs sont nos premiers ambassadeurs.

Nous essayons également d’être très actifs sur les relations presse (journaux, magazines, sites) et les relations avec les bloggeurs. Ce qui nous permet de voir apparaître de temps à autres des articles sur Onetous. Nous réalisons aussi des partenariats gagnant-gagnant lorsque l’on se retrouve les thématiques du partenaire. Si vous souhaitez en savoir plus et échanger avec nous, n’hésitez pas.

Enfin, nous faisons énormément d’actions sur les réseaux sociaux et autres plateformes communautaires. Ce que l’on nomme aujourd’hui community management.

  • Comment intégrez-vous les réseaux sociaux dans votre stratégie, quels rôles jouent-ils ?

Il tout d’abord possible, mais ce n’est pas obligatoire, de se connecter à Onetous via ses identifiants Facebook.

Ensuite, nous avons chacun un compte Twitter sur lesquelles nous faisons entre un et 15 tweets par jour. Ce sont des comptes personnels (comme @Sebiacy), mais nous évoquons régulièrement des sujets liés à notre plateforme et à ses usages, voir à Onetous directement.

Nous avons également un compte Twitter dédié, @Onetous, au travers duquel nous communiquons avec nos utilisateurs. Nous tenons enfin une page Facebook, sur laquelle nous relayons les informations de notre blog et surtout échangeons avec tous ceux qui le désirent. Et bien sur notre blog, complètement intégré aux médias sociaux, afin de favoriser le partage de nos billets. Nous
sommes également présents sur d’autres plateformes communautaires (exemple : Google+, Viadeo).

Nous nous efforçons d’être les plus réactifs possibles sur ces médias sociaux. N’hésitez pas à nous y rejoindre !

Le rôle de ces médias sociaux est pour nous primordial puisque, bien gérés, ils permettent de développer et d’asseoir notre notoriété. Ils sont un outil majeur dans notre stratégie marketing, basée principalement sur le bouche-à-oreille. Et ils permettent d’humaniser notre activité, en nous confrontant à tout un chacun qui le désire. En nous mettant en contact direct avec nos clients et
utilisateurs. Yoann, notre directeur marketing, est d’ailleurs à l’origine un community manager.

  • Quels sont vos besoins actuellement (recrutement, communication, financier, …) ?

Nous allons bientôt avoir besoin de stagiaires et de freelances (avec possibilité d’embauche à l’issue de la mission) dans les domaines suivant : développement, graphisme, communication. Nous réfléchissons également à l’embauche d’un premier salarié, technique, dont la mission sera de d’optimiser le fonctionnement actuel du site et de développer les nouvelles fonctionnalités. Des compétences en algorithmes sont un plus, ainsi que dans le data-mining et le web sémantique en général.  Nous avons également besoin de nous faire connaitre auprès du plus grand nombre. La communication est un axe majeur sur lequel nous avons de nombreux besoins. Nous nous efforçons, comme dit précédemment d’obtenir des articles de presse, aussi bien sur papier que sur Internet.

Enfin, bien que la première levée de fond est quasiment validée, nous sommes toujours ouverts à ceux qui souhaiteraient nous accompagner financièrement au développement et au succès de notre activité (Business Angels, Capital-Risque).

  • Pouvez-vous nous donner quelques chiffres (Statistiques, nombre de ventes, progression…) sur Onetous ?

Aujourd’hui, nous sommes encore en bêta privée. Quelques centaines d’utilisateurs ont donc la chance de pouvoir tester notre plateforme et leurs retours sont extrêmement encourageants. Nous avons plusieurs centaines de visites chaque jour et plusieurs milliers de pré-inscrits (avec une croissance régulière) à qui nous débloquerons bientôt les invitations pour la bêta publique. Nous bénéficions également d’une très bonne, et surtout croissante, notoriété sur les médias sociaux.

Nos objectifs pour 2012, en termes de nombre d’utilisateurs, sont élevés mais les statistiques actuelles nous rendent très confiants sur leur réalisation.

  • Selon vous, quelles sont les clés du succès ?

La masse critique. Pour proposer un service tel que le nôtre, il est nécessaire qu’un très grand nombre de personnes l’utilise. En tout cas pour qu’il soit pertinent et répondent réellement aux problématique que nous soulevons. En effet, on est tous unique (valeurs, passion, personnalité…). Trouver nos pairs est difficile car ils sont peu nombreux. Pour optimiser le matching, il faut donc de très nombreux utilisateurs.

Un des clés du succès est donc de parvenir à se faire massivement connaitre en un laps de temps très court.

Maintenant une autre clé est également de conserver un focus utilisateurs, avec une vraie communication à double sens, et d’adapter les fonctionnalités de Onetous à leurs besoins. C’est pourquoi nous étudions avec une extrême attention chaque demande ou critique et réagissons avec réactivité.

Enfin, rendre rentable une telle plateforme demande un certain temps, lié justement à l’atteinte de la masse critique, et il est donc primordial de bien gérer notre trésorerie (en particulier en ce qui concerne les dépenses liées à l’hébergement, au développement ou encore à la communication). Il est également nécessaire de recourir à des levées de fonds, pour conserver une croissance dynamique, en finançant notre BFR.

Ah oui, une dernière clé : la passion. Sans passion, je crois qu’il n’est pas possible d’avoir du succès. La passion permet de travailler comme si c’était un loisir (à de rares exceptions près). Avec la passion, on peut déplacer des montagnes. Et surtout la passion est contagieuse

  • Quels sont vos objectifs pour cette année ? Et pour dans 3 ans ?

Nous sommes ambitieux, et le succès que remporte aujourd’hui notre concept nous rend confiants dans cette ambition. Nous souhaitons devenir le leader européen de la rencontre amicale d’ici à trois ans.

De nombreux travaux sont encore à faire. Aujourd’hui, nous tablons sur 60 000 utilisateurs à la fin de cette année et 1,3 millions dans 3 ans. Nous souhaitons lancer nos applications smartphone et projetons d’ouvrir notre plateforme à l’international d’ici la fin d’année. Et bien sûr, nous comptons réaliser notre première levée de fond, au cours des 6 prochains mois.

Et au milieu de tout ça, il nous faut continuer d’optimiser et de développer les fonctionnalités de Onetous, en fonction des retours de nos premiers utilisateurs.

  • • Qu’aimeriez-vous dire à toutes les personnes qui feront bientôt le grand saut et se lanceront dans la création d’un site web ?

La création d’un site Web est aujourd’hui accessible à tous. Mais avoir un site web ne signifie rien si personne ne le visite. Il faut donc posséder les compétences (ou s’entourer de ceux qui les possèdent) afin de le rendre fonctionnel, ergonomique et visible. Trop de gens pensent encore que le Web est un monde magique où l’on s’enrichit facilement et rapidement, sans trop de travail. C’est
faux. C’est probablement même plus dur (mais moins risqué) que de lancer une activité plus terre à terre. Et surtout, il faut écouter ses clients, ses utilisateurs, ses visiteurs. Quitte à prendre un virage à 180° par rapport à son idée d’origine.

  • Une petite phrase “historique” pour la fin ?

Je parlerais davantage de la création d’entreprise Web. C’est une aventure incroyablement enrichissante, professionnellement comme personnellement. Aujourd’hui trop de français ont peur de se lancer, alors que les idées et les compétences sont pourtant bien là. On a plus à avoir honte vis- à-vis des startups américaines. Mais il faut y aller : on a tout à y gagner, personnellement mais aussi
collectivement. La France a un potentiel et un grand rôle à jouer dans les nouvelles technologies, j’en suis intimement persuadé. Osez, battez-vous et soyez passionnés ! Votre vie n’en sera que plus vivante.

 

Nous remercions  Sébastien Schropff d’avoir répondu à nos questions. Comme vous avez pu le découvrir l’idée et le concept est intéressant encore plus dans le monde actuelle ou nous sommes amenés à déménager, que ce soit pour nos études ou pour le travail. Créer du lien et se faire un réseau est une belle que ce sont fixé les équipes de Onetous.

Faites des rencontres grâces à internet
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

25 commentaires

  1. Pingback: Netva

  2. Pingback: Ma Veille Web

  3. Pingback: c3m

  4. Pingback: Ma Veille Web

  5. Pingback: c3m

  6. Pingback: c3m

  7. Pingback: c3m

  8. Pingback: s3m

  9. Pingback: s3m

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *