Connaissez vous vraiment #Etsy ?

Peut être, sans doute devrais-je dire, que vous avez entendu parler dʼEtsy, voire même vous avez déjà commandé de petites merveilles sur leur site e-commerce. Etsy, c’est un peu une success story à l’américaine, dont le concept a été repris et copié en France et en Europe.

  • Pouvez-vous vous présenter votre équipe et présenter ETSY ?

Etsy est un site internet ouvert aux créateurs indépendants des quatre coins du monde qui souhaitent vendre en ligne leurs créations faites à la main ou vintage. Créé en 2005, Etsy est à l’origine de ce que l’on appelle aujourd’hui le Social Commerce ou le PtoP (People to People): des particuliers vendent à d’autres particuliers en s’appuyant sur Etsy et sur les résaux sociaux pour faire connaître leurs créations.

Chad Dickerson CEO

Chad Dickerson CEO

  • Comment est née cette idée ? Qu’est-ce qui vous a décidé à vous lancer dans le e-commerce ?

Etsy a été créé en 2005 à Brooklyn par Rob Kalin parce qu’il n’y avait aucun espace sur internet, économiquement viable, pour exposer et vendre ses créations «fait main».

  • Pouvez-vous nous raconter une journée chez type chez ETSY ?

L’équipe en France s’occupe du marketing et de la communication. Nous travaillons à la fois sur des angles communautaires à travers les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter ou Pinterest. Nous sommes aussi en contact direct avec des blogueurs. Nous passons aussi beaucoup de temps en direct avec nos vendeurs pour les accompagner en leur fournissant beaucoup d’articles d’aide liés à leur problématique business. Souvent nous organisons des rencontres avec nos membres autour d’un verre ou participons à des expo-ventes de jeunes créateurs ou bien animons nos propres Craft Nights pour plus de 120 jeunes filles qui pratiquent le DIY en toute convivialité.

  • Quel est votre business model ? un déploiement à l’étranger ?

Nous fonctionnons en C-to-C. 
Créer sa boutique est gratuit, puis vous payez 0,14€ pour chaque article mis en vente. Ensuite, à chaque vente, nous prenons un pourcentage de 3,5% sur la vente.
Etsy regroupe  plus de 150 pays au sein de sa plateforme. Notre volonté est d’être une plateforme globale car la créativité n’a pas de frontière et les visiteurs d’Etsy recherchent avant tout l’inspiration et naviguent de produits en produits, de créateurs en créateurs, de pays en pays.

  • Quelles sont vos cibles clients ?

Nous avons deux cibles, les consommateurs à la recherche de créativité, de produits uniques. Ces consommateurs  commencent à avoir conscience de l’impact de leur acte d’achat. Acheter directement à un jeune créateur, va permettre de soutenir son activité… et non celle d’une multinationale inconnue.
L’autre cible sont les vendeurs, ces micro-business créatifs indépendants.

  • Comment se déroule la gestion de votre site au quotidien ?

    Etsy social commerce

    Etsy social commerce

Toute la gestion est faite aux Etats-Unis. Plus de 200 ingénieurs, travaillent pour sans cesse améliorer  l’expérience de nos membres et fournir toujours plus d’outils pour que nos vendeurs réussissent le mieux possible.

  • Quels sont vos concurrents et en quoi vous différenciez-vous ?

Nos principaux concurrents sur le marché français et européen sont Dawanda et A Little Market. Tous deux sont des “copy cat” d’Etsy limité à la France ou à l’Europe.

Toutefois, Etsy a une strategie d’accompagnement très forte de ses artistes indépendants. Notre objectif est le “seller happiness”. Nous voulons créer une nouvelle économie où les consommateurs savent à qui ils achètent. Et ça, pour le coup, nous n’avons aucun concurrent qui a cette même volonté que nous de changer la façon dont fonctionne l’économie.

  • Comment intégrez-vous les réseaux sociaux dans votre stratégie, quels rôles jouent-ils ?

Les réseaux sociaux sont très importants. Ils font partie de nos actions marketing depuis nos débuts en France (2010) et Etsy.com intégre systématiquement les nouveaux réseaux sociaux : Etsy a été le premier e-retailer à intégrer les attributs de Pinterest par exemple. Etsy est maintenant le premier e-retailer à profiter du traffic de Pinterest.
Etsy a aussi beaucoup investi dans l’intégration de l’opengraph de Facebook. Les vendeurs peuvent ainsi complètement connecter leur boutique Etsy avec leur page FB, donnant ainsi la possibilité à leurs aficionados d’être au courant de toutes les nouveautés en temps réel. Les membres peuvent aussi publier leurs articles favoris sur leur timeline facebook. Il ne faut pas oublier que Etsy relie les individus. Nous avons toujours placé au centre de notre activité le caractère humain de notre service et l’engagement fort de notre communauté nous le prouve à chaque instant.

  • Quels sont vos besoins actuellement (recrutement, communication, financier, …) ?

Etsy vient de lever une serie F avec 40M de dollars pour accélérer son développement à l’international.

  • Pouvez-vous nous donner quelques chiffres  (Statistiques, nombre de ventes, progression…) sur ETSY ?
  • Plus de 19 millions membres
  • Plus de 800 000 boutiques actives
  • 42 millions de visiteurs uniques chaque mois
  • 150 pays ayant des transactions
  • Plus de 1.4 milliard de pages vues chaque mois
  • Plus de 15 millions d’articles en vente
  • 1.7 million de followers Twitter
  • 920 000 fans Facebook

En 2011, l’ensemble des ventes a représenté un volume de 525.6 millions de dollars

Etsy est actuellement valorisé à 600 millions de dollars

Etsy bijoux, cadeaux

Etsy bijoux, cadeaux

  • Selon vous, quelles sont les clés du succès ?

Notre vision à long terme est un cap qui nous permet d’apporter une vraie approche différentielle sur le marché. La force de notre communauté est la clé de notre succès.

  • Quels sont vos objectifs pour cette année ? Et pour dans 3 ans ? 

Nous ne communiquons pas nos objectifs. Par contre, il est clair que nous souhaitons changer la manière dont fonctionne l’économie, en permettant aux micro-business de prendre une place importante dans l’économie mondiale.

  • Qu’aimeriez vous dire à toutes les personnes qui feront bientôt le grand saut et se lanceront dans la vente en ligne ?

Il est important de se mettre à la place de son client, et de communiquer. Avoir un beau produit ne suffit pas, il faut le mettre en avant, le faire découvrir à son audience potentielle.

  • Une petite phrase “historique” pour la fin ?

“Keep it real” , c’est ce qu’on se dit entre nous en interne chez Etsy. Difficile à traduire en Français, mais cela explique notre volonté au quotidien de préserver notre authenticité, le contact humain, bien que nous travaillons sur un site web. Et puis s’amuser en travaillant est aussi très important. Cette phrase résume tout ça, et un peu plus.

Nous remercions Etsy pour avoir répondu à nos questions, Noël arrive à grand pas, vous savez quoi faire maintenant 😉


Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *