#crowdfunding De belles histoires, s’écrivent aussi en France.

Si vous vous intéressez à cette nouvelle voie de financement de la création et de linnovation, qu’est le crowdfunding, vous connaissez Kickstarter. Vous n’êtes pas sans connaître les nombreux projets fous, drôles, parfois étranges, mais souvent géniaux, qui ont été financés sur cette plateforme. Ils sont devenus de vrais « success story » relayées dans le monde entier. (Voir l’article de Télérama apres veronica mars dix projets fous droles etranges finances par les internautes).

En France, toujours avec un peu de retard certes, de belles histoires s’écrivent aussi, des projets ne se seraient jamais concrétisés, des produits jamais nées, s’ils n’avaient pas pu rencontrer leur public en amont de la production grâce au financement participatif.

La réussite du projet Inside 3 sur Ulule, en est un des plus beaux exemples.

Derrière ce nom de code, INSIDE3, se cache un nouveau jeu grand public financé grâce au financement participatif. Plus de 460 personnes ont déjà donné plus de 46 000 euros pour financer ce projet, premier grand succès en crowdfunding pour un jeu grand public en Europe.

INSIDE3, un jeu casse-tête grand public innovant où une bille parcourt un labyrinthe en 3 dimensions et qui se joue en aveugle.

crowdfunding

crowdfunding

L’histoire de ce jeu a débuté simplement : un particulier – Romain-Guirec Piotte – a créé dans son coin une petite boite en plastique contenant le fameux labyrinthe. Ce concept malin mêle le design au jeu et renvoie à une myriade de références geeks.  Grâce à l’impression 3D, le concepteur réalise quelques prototypes qui lui permettent d’entraîner dans son sillage 2 compagnons bien motivés pour l’assister (développement du site du produit, gestion des réseaux sociaux, dépôt de modèle, création de la structure commerciale de la société, …).

Rapidement, le projet gourmand en ressources arrive sur Ulule pour une levée initiale de 40000 euros. Deux mois plus tard, il est financé et commence à dégager un excédent (la collecte continue jusqu’au 4 avril).

Pourtant, rien n’était gagné d’avance. L’ensemble a été réalisé en mode “garage” : une communication sur les réseaux sociaux partant de rien et faite de bouts de ficelles, une méconnaissance totale du milieu du jeu et des règles de fabrication industrielle, aucun moyen financier. La petite équipe s’est improvisée éditeur de jeu. Elle a trouvé des relais dans la presse et a su convaincre les industriels de l’intérêt du concept.

Désormais, et grâce à la  magie du financement participatif, les fonds levés vont permettre de lancer la fabrication de moules industriels très coûteux. La fabrication sera 100% française pour ce jeu en 6 niveaux de difficultés qui ne demande qu’à partir à l’assaut du grand public.

Si l’on étudie et regarde de près cette campagne, je pense que l’on peut distinguer trois facteurs de succès :

  • La maturité des réseaux sociaux

En France, 99 % des internautes connaissent au moins un réseau social,

Près de 2 inscrits sur 3 les fréquentent tous les jours ou presque”,

Chacun d’entre eux crée des tributs qui échangent des opinions, des points de vue, se mobilisent et s’investissent.

  • Rejet du circuit classique de financement et volonté donner du sens à son investissement
  • Retour des valeurs de proximité, de consommation collaborative et d’économie du partage
crowdfunding

crowdfunding

Le projet sur ulule : ulule.com/insidezecube

le site inside3 : insidezecube.com

Vous aussi vous pouvez financer vos projets  :


Article invité par Nicolas Dehorter ; Spécialiste des nouvelles solutions de financement et de partage de la création.
Auteur du guide du crowdfunding   achat possible sur la page dédiée et disponible également sur le site de Colligence

#crowdfunding De belles histoires, s’écrivent aussi en France.
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *