[entrepreneur] Pourquoi pense-t-on à #entreprendre ?
Au sommaire :
  1. L’opportunité de s’associer avec quelqu’un de confiance.
  2. Trouver un petit problème, juste suffisant pour se motiver à travailler
  3. Le manque d’occupation pousse à l’exécution
  4. Pivoter sur un problème plus important, issu du problème précédent
  5. Compléter son expérience pour créer la Dream Team
  6. Être soutenu et bien s’entourer, pour ne plus penser qu'à avancer

Dune chambre d’étudiant jusquau camping, découvrez dans cet article comment  un concours de circonstances fait passer de l’idée à l’entreprise.

L’opportunité de s’associer avec quelqu’un de confiance.

Tout commence fin 2010 et ressemble en tout point à une histoire banale d’étudiants un peu feignants.

Je suis un cours de développement web. Il y a un projet à rendre. Je sais que je ne vais pas pouvoir assister souvent à ce cours. Je cherche donc un partenaire qui l’acceptera et qui pourra me couvrir.

Juste après avoir frappé à sa porte, Guillaume, co-équipié de Hand-Ball, accepte la proposition.

Trouver un petit problème, juste suffisant pour se motiver à travailler

Quelques semaines plus tard, notre conscience nous rattrape et pour nous investir dans le projet nous cherchons un sujet qui nous intéresse. Nous réfléchissons aux différents « problèmes » que nous pouvions identifier à l’époque et nous décidons de créer un site internet qui regroupe seulement des soirées étudiantes à destination des étudiants. Lorsque nous finissons le projet, notre site est fonctionnel. Nous sommes récompensés par une note plutôt bonne. Le projet en reste donc là en Janvier 2011. Nous finissons l’année, occupée par nos différentes associations étudiantes.

Le manque d’occupation pousse à l’exécution

A la rentrée 2011, nous ne faisons plus partis de ces associations et pour nous « occuper » Guillaume et Moi décidons de reprendre notre projet et tester son potentiel. Nos capacités techniques atteignant leur limite, nous appelons Nicolas qui a effectué un stage dans l’armée de terre avec Guillaume et qui a participé à l’organisation de Point Gamma (Plus grand festival étudiant de France) avec moi.

Maintenant, l’idée de créer une entreprise prend de plus en plus forme. Nous suivons tous les 3 des cours d’entrepreneuriat et grâce à Nicolas nous mettons en ligne StudentEvent.fr en octobre 2011.

Pivoter sur un problème plus important, issu du problème précédent

Ce que nous apprenons de nos utilisateurs, de nos expériences personnelles, de nos cours et des différents entrepreneurs que nous rencontrons, nous amènent, début 2012, après plusieurs pivots, à WePopp: la plateforme pour l’organisation de sorties ou de voyages entre amis.

L’idée nous semble bonne, mais avant de se lancer il faut la tester. Nous en parlons donc beaucoup. Et contrairement à certaines idées reçues, c’est très bénéfique. Nous avions en plus la chance dans notre master entrepreneuriat d’avoir à présenter un business plan en Mars 2012. Lors de cette présentation nous avions eu des commentaires de Jean-David Chamboredon (ISAI). Les retours sont bons, et nous sommes alors convaincu qu’il faut que nous tentions cette nouvelle idée.

Compléter son expérience pour créer la Dream Team

san_francisco wepopp entreprendreNos stages de fin d’études obligent, nous devons retarder le développement à septembre 2012. Mais nous ne nous plaignons pas, nos stages sont à San Francisco, au cœur de la silicon Valley, berceau des grands champions, dont la réputation n’est plus à faire. Nicolas, chez CruiseWise, en tant que développeur web, Guillaume chez Work4 Labs en tant que développeur produit et moi même en Business Intelligence/Analyse produit. Nous sommes alors colocataires. Notre idée murit alors et le premier prototype prend forme.

Fort de cette expérience, nous rentrons en septembre 2012 plus déterminés que jamais. Nous travaillons sur le projet en part-time, Guillaume poursuit le cursus entrepreneuriat à l’Ecole Polytechnique, Nicolas et moi, sommes à HEC entrepreneurs.

Nicolas s’occupe du code, Guillaume du produit et moi-même des partenariats et de tous les aspects administratifs. Nous lançons notre première version béta publique, le plus tôt possible, en Janvier 2013.

Être soutenu et bien s’entourer, pour ne plus penser qu’à avancer

Nous sommes admis au Camping Paris, en Mars 2013. Nous y travaillons à plein temps depuis. Grâce à la bourse Google de 4500€ que nous verse le camping, nous effectuons tous des prêts personnels pour ajouter 15000€ dans la structure. Avec presque 20k€, nous avons pu recruter notre premier développeur en stage et nous cherchons un stagiaire en web design. Ces fonds seront probablement complétés de quelques dizaines de milliers d’euros en prêts d’honneur. Le tout nous permettra de mettre en place notre stratégie marketing.

Le réseau de l’école Polytechnique, d’HEC et du Camping nous apporte tous les conseils et les atouts nécessaires à faire de notre idée une belle entreprise. Nous mettons donc tout en œuvre pour prouver notre concept d’ici septembre prochain. Si tout se passe bien, nos métriques seront très bonnes, nous serons alors dans de bonnes conditions pour lever des fonds et diffuser notre produit dans le monde entier.

Cet article est un article invité rédigé par Julien Hobeika fondateur de WePopp.

[entrepreneur] Pourquoi pense-t-on à #entreprendre ?
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *