[Etude] Le numérique au cœur des attentes des Français
Au sommaire :
  1. La 4G : des apports perçus encore insuffisants pour déclencher l'achat
  2. Les Français plébiscitent encore cette année tablettes et Smartphones pour Noël
  3. L'engouement pour les nouveaux produits

La chaire Économie numérique de l’Université Paris-Dauphine publie la huitième édition de son baromètre trimestriel de l’économie numérique, réalisé avec Médiamétrie, sur les attentes et comportements des Français dans le domaine de l’économie numérique.

« Le numérique poursuit sa pénétration au sein des ménages français, avec un engouement particulier pour les nouveaux produits, même si certains équipements et usages se stabilisent », commente Dominique Roux, Responsable scientifique de la chaire Économie numérique.

La 4G : des apports perçus encore insuffisants pour déclencher l’achat

Plus de huit personnes sur dix (84 %) ont entendu parler de la 4G. Parmi ceux qui ne connaissent pas ce nouveau mode de transmission de données, les 50 ans et plus (23 % déclarent ne pas savoir ce qu’est la 4G) et les inactifs. En revanche, seuls 10 % des CSP+ et 10 % des 15-34 ans ne connaissent pas cette technologie.

Interrogées sur les bénéfices, près de huit personnes sur dix déclarent que la 4G offre une plus grande rapidité dans la transmission des informations (78 %). Un avantage particulièrement marqué chez les Franciliens (84 %), qui bénéficient d’une couverture totale à Paris, et les CSP+ (83 %). Deuxième bénéfice mis en avant par une personne sur quatre (24 %), une meilleure lecture des vidéos. Les 15-34 ans, particulièrement adeptes de vidéo sur mobile, sont quant à eux près d’un sur trois (31 %) à plébisciter cette performance. Enfin, une personne sur cinq cite la meilleure qualité de l’image.

Un peu plus d’une personne sur dix (11 %) déclare avoir l’intention de souscrire à un abonnement 4G. Les Franciliens (18 %) et les CSP+ (15 %), plus informés, sont plus nombreux à y songer.

62 % des interrogés ne montrent pas d’intérêt pour ce nouveau service. Ce désintérêt est particulièrement fort chez les inactifs (66 %) et les 50 ans et plus (65 %).

Indécis, 27 % des interrogés ne savent pas encore s’ils souscriront à cette option.

Ces éléments démontrent que si la 4G bénéficie d’une bonne notoriété, ses bénéfices perçus ne semblent pas encore assez forts pour déclencher le désir de souscription*.

*Attention : questions posées avant les récentes déclarations de Free Mobile et de Bouygues Télécom

Les Français plébiscitent encore cette année tablettes et Smartphones pour Noël

44 % des personnes interrogées ont l’intention d’acheter un équipement numérique pour Noël, pour soi ou pour offrir. Leur premier choix ? La tablette tactile : 14 % des interrogés prévoient d’en acquérir une ou d’en faire cadeau. Une intention plus élevée chez les 35-49 ans (20 %) et les CSP+ (18 %). Juste derrière, le Smartphone : 13 % des interrogés ont l’intention d’en acheter un pour Noël. Les 35-49 ans (19 %) et les CSP- (15 %) sont les plus nombreux à s’y intéresser. Entroisième position, on trouve les consoles de jeu, en lien avec le lancement des nouvelles générations Playstation 4 et Xbox One : 11 % des interrogés prévoient d’en faire l’acquisition. Viennent ensuite ordinateur, appareil photo ou caméra numérique, téléviseur, GPS, liseuse.

L’engouement pour les nouveaux produits

Près de 5 millions de foyers sont équipés d’une smart TV au 3e trimestre 2013, soit 300 000 nouveaux équipés en un trimestre.

6,8 millions de foyers – près d’un foyer sur quatre – sont équipés d’une tablette tactile, soit plus de 880 000 nouveaux équipés en un trimestre.

Ce trimestre, l’équipement en téléphone mobile se stabilise à un niveau élevé et le taux d’équipement en Smartphone ne cesse de progresser : deux tiers des internautes équipés d’un mobile possèdent un Smartphone.

Plus de Smartphones implique plus de mobinautes : on en compte près de 700 000 de plus au 3e trimestre de l’année et plus de 3 millions en un an.

Le Baromètre de l’économie numérique s’appuie sur les études d’équipement et d’usages de Médiamétrie (Référence des Équipements Multimédias avec Gfk, Observatoire des Usages Internet, Téléphonie et Services Mobiles et Web Observatoire), ainsi que sur son outil Omnibus Médiafit pour les questions barométriques et les questions d’actualité.

[Etude] Le numérique au cœur des attentes des Français
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *