#Dossier : Comment les réseaux sociaux influencent-ils le comportement du #shopper / Émergence du 2.0

Comme le souligne très justement Alain Lefebvre (2005), les logiciels sociaux en ligne se sont développés avec les évolutions d’internet. En effet, comme nous avons pu le préciser précédemment, l’émergence des réseaux sociaux est inhérente au développement du web 2.0, symbole du renouveau des technologies, et donc des nouveaux usages de l’Internet.

Suite à ma Définition et Genèse des réseaux sociaux, je vais développer aujourd’hui l’émergence et les caractéristiques du web 2.0

Initialement, la fonction primaire du Web, appelé aussi Web 1.0, était exclusivement statique et passive, et l’internaute pouvait seulement consulter des informations et naviguer sur les pages des sites internet. Cependant, les innovations technologiques ont permises le développement de nouvelles applications et services en ligne qui placent l’utilisateur au cœur de la création de contenus personnalisés, ce qui marque la naissance du web 2.0. Dès lors, ce renouveau de l’internet définit le web comme une véritable plateforme interactive de partage, ce qui ajoute à cette nouvelle version du web une dimension sociale, mais aussi collaborative. D’ailleurs, Tim O’Reilly, à l’origine du terme, précisera que le web 2.0 « n’est pas quelque chose de nouveau, mais plutôt une réalisation plus approfondie du réel potentiel de la plateforme du web ».

Web-2.0-Style-Web-Design

Dans son article fondateur « What is Web 2.0 », il définit désormais internet comme une plateforme, un espace d’interaction entre les internautes et l’ensemble des services et autres applications en ligne.

Aussi, Tim O’Reilly et John Batelle, qui ont popularisés ce terme, mettent en exergue le fait qu’au sein de ce nouvel espace interactif, les données constituent désormais des « connaissances implicites » pour les internautes. De plus, ces derniers caractérisent aussi le web 2.0 par l’entrainement entre les différents effets de réseau dans le cadre de l’« architecture de participation » effective au sein de ces plateformes interactives. De leur côté, Tapscott et Williams (2007) décrivent le web 2.0 comme une « business » révolution qui s’avère être la conséquence de deux facteurs principaux. Selon les auteurs, nous pouvons constater d’une part, une capacité technologique plus élevée, puis, d’autre part, l’arrivée d’une nouvelle donne démographique. Ces deux phénomènes sont à l’origine d’une nouvelle dynamique représentée par l’émergence d’une plateforme de participation. Ainsi, dans la perspective d’une nouvelle ère d’utilisateurs, ils affirment l’émergence d’une nouvelle génération qui « a grandit en ligne, et qui apporte une nouvelle éthique d’ouverture, de participation et d’interactivité au sein de l’environnement de travail, des communautés et des marchés » L’internaute va désormais s’inscrire dans un nouvel espace de collaboration et de partage avec les autres individus.

Selon Louis Nauges, fondateur de Microsoft, le web 2.0 peut se caractériser principalement par deux dimensions : la dimension sociale et la dimension technologique. Du point de vue technologique, la richesse des outils en ligne proposés par les sites sont accessibles à tous, aussi bien aux entreprises et professionnels, qu’aux internautes dans le cadre de leur sphère privée. Les nombreux services web proposés permettent d’offrir aux internautes des interfaces riches et interactives, qui constituent de réels centres de gravité. D’autre part, la dimension relationnelle implique le fait que le web 2.0 repose sur une architecture de participation, au centre de laquelle le partage et la collaboration en sont les principes fondamentaux.

(A suivre …)

#Dossier : Comment les réseaux sociaux influencent-ils le comportement du #shopper / Émergence du 2.0
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *