L’expérience d’achat physique : 3 tendances pour fidéliser la clientèle
Au sommaire :
  1. La réalité augmentée
  2. Le magasin intelligent
  3. Le test au cœur de l’achat

  • 78% des consommateurs préfèrent acheter dans les magasins physiques parce qu’ils peuvent voir, toucher et essayer les produits.
  • Les smartphones et la réalité augmentée sont deux des plus grands alliés du secteur de la vente au détail.

La faillite récente de Toys “R” Us, l’une des marques de commerce de détail les plus établies au monde, met à nouveau l’accent sur la crise que connaissent les magasins physiques face à la montée du e-commerce. Selon les prévisions de Statista, les ventes du e-commerce augmenteront de 72% au cours des trois prochaines années.

Cependant, et malgré cette consolidation, le commerce conventionnel a toujours des adhérents parmi les consommateurs. tiendeo logoUn récent rapport de Mood Media note que 78% des acheteurs préfèrent les magasins physiques en raison de leur capacité à voir, toucher et tester les produits. En outre, 67% veulent les articles qu’ils achètent sur le moment, sans les délais d’attente pour la livraison.Bien que les consommateurs préfèrent toujours la chaîne conventionnelle pour leurs achats, les magasins cesseront bientôt d’être un endroit où les produits sont seulement achetés. Selon une étude récente d’Ipsos, dans les 5 prochaines années, un nouveau profil de consommateur augmentera sa présence de 78% : le Shopper 5.0. Ces clients recherchent la simplicité dans les processus d’achat grâce aux nouvelles technologies. Ipsos souligne que les marques doivent aller un peu plus loin dans l’omnicanal et diriger leurs efforts vers le canal Infinity, en intégrant les différents canaux d’achat et en proposant de nouvelles expériences. Selon cette tendance, Tiendeo.fr fournit les clés pour révolutionner l’expérience des magasins de détail dans les années à venir.

La réalité augmentée

La réalité augmentée (RA) est l’une des technologies les plus utilisées par les magasins physiques pour attirer les consommateurs. Grâce à la RA, les acheteurs peuvent savoir si un vêtement particulier leur convient sans avoir à se rendre au vestiaire, ou si un meuble irait bien avec leur décor de salon. IKEA est l’un des détaillants qui mise sur cette tendance. En plus des planificateurs de chambres sur son site Web, la marque suédoise a lancé en septembre dernier IKEA Place, une application mobile pour iOS et Android qui aide les clients à visualiser l’apparence d’un meuble dans un espace particulier.

Le magasin intelligent

Les données de Mood Media révèlent que 55% des consommateurs utilisent leur smartphone dans un magasin physique, en particulier pour comparer les prix et rechercher des offres. Cependant, les détaillants peuvent profiter de ce comportement pour rationaliser les achats de leurs clients dans l’espace physique. C’est le cas de Hointer, une entreprise qui combine le magasin intelligent à la vente au détail. Hointer propose des magasins où seuls des échantillons uniques de chaque vêtement en stock sont exposés. Les clients scannent les codes QR qui apparaissent sur les étiquettes des vêtements avec leurs appareils et sélectionnent la taille qu’ils veulent essayer. Les vêtements sont ensuite envoyés directement au vestiaire, où le consommateur se voit présenter deux canaux, l’un par lequel entrent les vêtements demandés et l’autre par lequel les vêtements qu’ils ne veulent pas sont renvoyés. Enfin, le paiement est effectué via le smartphone lui-même.

Le test au cœur de l’achat

La première étape pour assurer la satisfaction du consommateur avec le produit qu’il achète est la conviction totale qu’il répond à ses besoins. Pour cette raison, de plus en plus de marques sont conscientes de l’importance pour les utilisateurs de tester les articles dans le magasin avant de les ramener chez eux. C’est le cas de Leroy Merlin, qui a introduit différents ateliers de bricolage dans ses magasins européens, où les participants peuvent apprendre des techniques de réparation et des installations de base dans leurs maisons avec les produits que la marque propose dans leurs établissements.

La gestion des nouvelles technologies et du canal en ligne, ainsi que son intégration en magasin pour la génération de nouvelles expériences, ouvrent la voie à des établissements qui vont au-delà des espaces dans lesquels les produits sont acquis. Les acheteurs choisissent de passer plus de temps libre dans les magasins, ce qui permet aux détaillants de se connecter avec les clients, de gagner leur fidélité et d’augmenter les taux de conversion.


Pin It
 
ABONNEZ-VOUS
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *