Construire et gérer l’e-reputation de son entreprise en 7 points clés
Au sommaire :
  1. Faire un audit
  2. Définir vos axes d’amélioration
  3. Priorité aux avis
  4. Pensez au référencement naturel
  5. Vos réseaux sociaux
  6. Impliquez vos équipes
  7. Mettre en place une veille

Cest aujourdhui un passage obligé pour toute entreprise, sauf rares exceptions : gérer, maîtriser, entretenir son e-reputation. Autrement dit, porter une attention toute particulière à l’image de votre entreprise sur internet. Et faire en sorte que celle-ci soit irréprochable. Ce n’est pas seulement un enjeu de communication, mais aussi de business. Votre e-reputation est étroitement liée à votre chiffre d’affaires. Une entreprise dont beaucoup se plaignent sur internet est une entreprise en voie d’extinction dans le “réel”. Alors comment construire et gérer l’e-réputation de son entreprise ? La réponse en 7 points clés.

Faire un audit

L’e-reputation de votre entreprise se compose de tout ce qui est dit sur elle sur internet.
L’idée est donc, avant même d’établir une stratégie à long terme, de faire un bilan (même sommaire) de votre e-reputation au moment T. Le premier (bon) réflexe, consistera à taper le nom de votre entreprise dans Google et de voir ce qui ressort, sur la première page, mais aussi (au moins) les quatre suivantes.

Définir vos axes d’amélioration

L’audit, même sommaire, que vous aurez fait en étape 1, doit vous permettre de mettre en exergue les points sur lesquels vous allez devoir travailler en priorité. Quels sont les sites sur lesquels votre entreprise apparaît : des forums de consommateurs, des sites institutionnels, des annuaires d’entreprise de mauvaise qualité ? Disposez-vous d’un encart Google My Business ? Vos pages sociales sont-elles suffisamment visible ? Votre site manque-t-il de contenu ?

Priorité aux avis

L’e-reputation de votre entreprise se compose en très grande partie des avis clients (ou partenaires, fournisseurs, employés…) que l’on pourra trouver sur la toile. Faites la liste de tous les sites/plateformes sur lesquels un avis a été déposé sur votre entreprise. Ces avis sont-ils bons ou mauvais ? Vous semblent-ils tous vrais ? Recueillez-vous vos propres avis via un tiers de confiance comme B-Reputation ? Si ce n’est le cas, considérez l’opportunité de vous doter d’un canal dédié où vos clients pourront venir s’exprimer dans un cadre légal et où vous n’aurez pas à vous battre contre les faux avis.

Pensez au référencement naturel

La visibilité de votre nom/marque/site est l’un des facteurs principaux de votre e-reputation.
Sans visibilité, point d’existence sur le web ! Le référencement de votre site internet est donc très important et sa qualité passe par la production de contenus utiles et qualifiés. Votre site dispose-t-il d’un espace “blog” ? Produisez-vous des livres blancs, des vidéos, des podcasts ? Ce n’est pas tant la quantité de contenus produite qui est importante, mais sa qualité. Un livre blanc fourni, sourcé et montrant votre expertise, sera toujours plus efficace que vingt article sans rapport avec votre savoir-faire.

Vos réseaux sociaux

Il est aujourd’hui inimaginable d’envisager construire une e-reputation digne de ce nom sans les réseaux sociaux. Au minimum, il vous faut des pages/comptes entreprises sur LinkedIn, Facebook et Twitter. Mettez bien à jour vos informations (votre métier, votre expertise, vos coordonnées…) et publiez régulièrement votre contenu, vos actualités, vos annonces.

Impliquez vos équipes

La construction et la gestion d’une bonne e-reputation d’entreprise passe nécessairement par l’implication de toute l’équipe. Demandez à vos employés de parler sur leurs propres comptes sociaux de leur entreprise, ses actualités (la présence sur un salon professionnel par exemple), ses réussites (la signature d’un gros contrat), ses nouveaux produits le cas échéant… Proposez aussi à vos équipes des contenus de qualité qu’ils seront plus à même de partager. L’esprit “corporate” est l’un des fondements d’une bonne e-reputation d’entreprise.

Mettre en place une veille

Une fois vos actions mises en place, il faut “suivre” l’évolution de votre e-reputation. Ne rien rater par exemple de ce que l’on pourrait dire sur votre entreprise. Il existe de nombreux outils de veille, des plus simples aux plus complets. Si vous n’avez pas de budget à consacrer à un abonnement à l’une des solutions de veille disponibles sur le marché, vous pouvez sans complexe vous contenter du service Google Alerts : il suffit de définir votre nom d’entreprise comme un mot clé, et vous recevrez tous les jours un récapitulatif des sites où votre nom sera apparu. Vous pourrez ainsi réagir en conséquence, de façon rapide. En cas d’avis déposé sur Google par exemple, vous pourrez répondre dans un délai court, ce qui est toujours mieux, surtout dans le cas d’un client mécontent.


Pin It
 
ABONNEZ-VOUS
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *