Google abandonne PageSpeed Services : quelles conséquences ?
Au sommaire :
  1. Qu’est-ce qui disparaît ?
  2. Pourquoi Google décide de laisser tomber PageSpeed Services ?
  3. La performance web intéresse-t-elle toujours Google ?
  4. Quelles conséquences pour les sites web utilisant PageSpeed Services ?
  5. Quelles alternatives ?

Google vient de lannoncer : ils abandonnent PageSpeed Services pour se concentrer sur de nouveaux projets. Les utilisateurs de Page Speed Services ont jusqu’au 3 août pour modifier leur DNS. Sans cela, leur site deviendra indisponible.

Qu’est-ce qui disparaît ?

google abandon PageSpeed ServicesIl est important de faire la différence entre les 3 outils “Page Speed” de Google. Ce qui disparaît c’est PageSpeed Services qui est un proxy d’optimisation de sites web hébergé directement sur les serveurs de Google (service équivalent à Cloudflare ou Fasterize).
Les autres modules PageSpeed tel que Pagespeed Insight (l’outil qui donne un score aux sites et explique comment l’accélérer) sont toujours en fonction.

Pourquoi Google décide de laisser tomber PageSpeed Services ?

Google déclare préférer se concentrer sur d’autres projets. Nous n’avons donc que peu d’informations sur le sujet.

Toutefois, nous pouvons souligner :

  • la difficulté de monétiser un service gratuit en beta
  • le souhait des entreprises d’avoir accès à une expertise, un accompagnement, un support qui
    n’existaient pas chez PageSpeed Services.

Rappelons aussi que Google est bloqué depuis la Chine ce qui représente un obstacle pour les entreprises montrant de plus en plus d’intérêt pour le marché asiatique.

La performance web intéresse-t-elle toujours Google ?

La question est légitime. Mais malgré cet abandon, Google continue de développer ses autres modules PageSpeed. D’autre part, Google a récemment testé le “Red Slow Label” ayant pour but d’identifier un site mobile inhabituellement lent.
Quand bien même personne ne sait dans quelle mesure la vitesse d’un site impacte l’algorithme de ranking de Google, celle-ci est toujours d’actualité. Il a d’ailleurs été démontré que la vitesse d’un site a un effet sur le nombre de pages indexées.

Quelles conséquences pour les sites web utilisant PageSpeed Services ?

Les utilisateurs de ce service ont jusqu’au 3 août pour modifier leur DNS. Sans cela, leur site sera indisponible.
Par ailleurs, le ralentissement du site lié à la coupure du service peut se traduire par une baisse du nombre de visiteurs, du nombre de pages vues et même du taux de conversion. De nombreuses études ont démontré le lien entre la vitesse d’un site et ces différentes métriques.

Quelles alternatives ?

Les webmasters ne sont pas dépendants de Google. Il existe plusieurs solutions pour retrouver de bonnes performances :

  • appliquer soi-même les conseils communiqués par PageSpeed Insight
  • faire appel à des solutions tierces qui fonctionnent sur le même principe.

Parmi ces solutions tierces, un acteur est français : Fasterize, une solution SaaS qui ne nécessite
aucune installation matérielle ou logicielle, ni aucune modification du code.

Google abandonne PageSpeed Services : quelles conséquences ?
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *