Créer sa #startup : le grand saut !
Au sommaire :
  1. Le concept de Skippair
  2. Le choix de l’idée / du marché
  3.  L’équipe fondatrice
  4. Le grand saut
  5. De la méthode « grands groupes » au mode « startup »

4 mois après le lancement de notre startup Skippair, voici un partage dexpérience de notre parcours de création de startup et quelques apprentissages qui aideront, on l’espère, d’autres (futurs) entrepreneurs à se lancer dans l’aventure !

Le concept de Skippair

Tout d’abord, notre startup en quelques mots ! Skippair est un tout nouveau concept dont l’ambition est de démocratiser les voyages en bateaux. Nous rassemblons la première communauté de skippers professionnels pour vous faire partir en toute confiance en croisière en voilier dans le monde entier ! Que vous soyez soleil ou iceberg, bikini ou ciré jaune, croisière kitesurf ou croisière œnologie : Skippair a la croisière et le skipper qu’il vous faut ! Par ailleurs, en mettant directement en relation skippers et particuliers, nos prix sont jusqu’à 40% inférieurs aux loueurs de bateaux. Enfin, vous pouvez partir avec vos amis ou rejoindre un équipage Skippair en cours de constitution. Ce service est accessible sur www.skippair.com !

skippair startup skippers professionnels site internet

Site internet Skippair

Le choix de l’idée / du marché

On nous demande souvent comment l’idée de Skippair est née. A l’origine Skippair vient vraiment d’une envie de partager une passion : celle des voyages et des bateaux. En effet, en tant que navigatrices, nous avions constaté par le passé que si la mer fait beaucoup rêver, peu de gens font du bateau. Cette activité reste réservée à un cercle d’initié. Ce constat a été par la suite été confirmé par les chiffres : si 70% des français souhaitent pratiquer une activité nautique pendant leurs vacances, seulement 10% se jettent à l’eau. Une raison simple à ce décalage : il est encore compliqué pour un novice de prendre le large… Un vrai potentiel que nous souhaitons développer avec Skippair.

A retenir : lancer sa startup dans un secteur qui vous plait vraiment peut constituer un réel atout ! Cela représente une énorme source de motivation qui permet de mieux appréhender des baisses de régime … Cela permet aussi d’avoir une connaissance marché déjà développée dès le début. C’est finalement cette connaissance qui nous a permis de découvrir le besoin marché pour Skippair. Attention cependant à ne pas idéaliser un secteur donné, ce qui pourrait à l’inverse être source de désillusions fatales…

 L’équipe fondatrice

skippair startup skippers professionnels fondatricesNous sommes deux associées fondatrices de Skippair : Claire et Maïna. Nous sommes deux amies de longues dates. De profils complémentaires (ingénieur pour Claire, commercial pour Maïna), nous avons toutes les deux travaillé plusieurs années dans des grands groupes avant de larguer les amarres et nous lancer dans l’aventure entrepreneuriale.

Un mot sur le choix de l’équipe. Dans notre phase de création, on a souvent lu et entendu que c’est absolument déconseillé de créer une startup avec un(e) ami(e). En effet le risque est énorme et si cela se passe mal, on perd son entreprise mais aussi une belle amitié. Malgré tout, aujourd’hui je continue de penser que c’est un bon choix. Cela permet d’être en confiance à 100%. Cette confiance est indispensable dès que les questions d’investissements entrent en jeu. Cela permet également de développer facilement une communication fluide pour gérer au mieux les désaccords, car évidemment il y en a aussi !

Le grand saut

Une des premières difficultés du projet consiste à accepter de prendre le risque de se lancer dans la création d’entreprise et de quitter notre zone de confort, c’est-à-dire nos précédents jobs plutôt intéressants et bien rémunérés. Une fois ce premier choix engagé, les choses se simplifient beaucoup ! Et on ne regrette pas bien longtemps 🙂 Car finalement le risque est faible. Même si les chances de succès d’une startup sont faibles et l’énergie demandée énorme, la probabilité d’apprendre énormément tant sur soi qu’en terme de compétences réutilisables est, elle, garantie à 100% !

De la méthode « grands groupes » au mode « startup »

skippair startup skippers professionnels methodePas évident le décalage d’un grand groupe de l’informatique ou du conseil au lancement d’une startup !

Déjà il faut s’habituer à manquer de tout !

  • De temps évidemment car en mode startup on a plus de ressources sous la main (équipes bien staffés avec stagiaires) pour répartir le travail … il faut alors apprendre encore plus à prioriser, à déléguer à des prestataires externes, quand cela est possible et pas trop couteux …
  • De ressources financières bien sur car on ne peut plus profiter de la trésorerie de grandes entreprises !… on apprend alors à faire parler de nous avec des petits (très petits) moyens ! et cela peut fonctionner et être très bien accueilli notamment par la presse
  • De certitudes ! En passant en création d’entreprise, c’est tout notre environnement qui change. On passe d’un environnement globalement prévisible, stable et confortable à un environnement par définition incertain, imprévisible et ouvert. Ainsi au lieu d’apprendre à anticiper, planifier, optimiser, il faut découvrir comment écouter le marché, s’adapter, évoluer et à nouveau tout recommencer ! Finalement, comme le suggère le proverbe marin, il faut rester en connexion avec la réalité et constamment adapter sa voilure !

 

Biographies des fondatrices Maïna Marquette et Claire Blangez

Parcours professionnels :

Maïna : diplômée de l’ESCP EAP, 4 ans chez Microsoft en business development puis en tant que chef de produit Windows Phone.
Claire : diplômée des Arts et Métiers (ENSAM), 7 ans chez Accenture en tant que manager-conseil achat et logistique.

Depuis 2013, lancement de Skippair, la startup qui vous emmène prendre le large !

Expériences nautiques :

Maïna : j’ai commencé la voile en famille dès 7 ans, monitrice de voile aux Glénans,  définitivement amoureuse de la mer et des voyages.
Claire : grande amatrice de voile et surtout des destinations soleil. Disons que je suis plus adepte du paréo que du ciré jaune !

Créer sa #startup : le grand saut !
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *