Réussir ses débuts d’entrepreneur
Au sommaire :
  1. L’idée de votre prochaine décennie et non du siècle
  2. Constituer l’équipe, votre premier grand test
  3. Getting started

Jai eu la chance (!) de me rompre le ligament croisé au foot. De prendre du recul et d’avoir le temps de réfléchir à un projet de startup. C’est comme ça que Braineet, la plateforme pour partager vos idées constructives avec vos marques préférées, est né. Un an plus tard, voici mes conseils pour réussir vos débuts d’entrepreneur.

L’idée de votre prochaine décennie et non du siècle

LA grande question que se pose toute personne qui réfléchit à se lancer dans l’entrepreneuriat : « Comment, grand dieu, vais-je trouver l’idée du siècle ? »

Mes réponses suite à mon expérience sur Braineet :

  • Ne vous méprenez pas : Ne cherchez pas l’idée du siècle. Cherchez l’idée qui répondra à ces deux questions suivantes :
  1. « Cette idée remplit-elle les critères que j’ai en tête pour me lancer ? ».

Par exemple, si l’on prend mon cas personnel avec Braineet, je cherchais une idée ambitieuse, peu consommatrice de cash, avec un business model clair, que je serais capable d’exécuter, sur laquelle j’aurais plaisir à travailler et qui serait si possible utile au monde qui m’entoure.

  1. « Parmi les idées qui remplissent ces critères, est-ce celle-ci que je choisis ? »

Bonne nouvelle ! Il n’existe pas qu’une seule idée capable de répondre à vos critères. En revanche, si vous les classez, il y en aura bien une « meilleure » à la fin.

Alors surtout, prenez le temps de la décision, ne vous précipitez pas sur la première idée que vous envisagez de lancer et qui vous parait « convenable ».

On parle ici de votre plus grande aventure professionnelle. Soyez donc sûr du potentiel de succès de votre projet et de votre envie de vous y consacrer pleinement.

avoir des idees indiana jones
Le meilleur moyen pour cela est de se poser la question suivante : « Puis-je faire comme si je n’avais jamais eu cette idée et ne pas la lancer ? ». Personnellement je n’en dormais pas de la nuit. J’avais donc ma réponse. Et Braineet est né.

  • Pour trouver l’idée, cherchez le besoin. Votre startup devra amener de la valeur à vos clients ou utilisateurs. Et cette valeur viendra du fait que vous adressez un de leurs besoins mieux que ne le font les solutions existantes.

Alors, partez donc à la recherche de ces gisements, demandez-vous ce qu’il vous manque, demandez à vos cercles proches, faites de la veille sur google et les réseaux sociaux. Vous trouverez d’ailleurs probablement votre bonheur sur Braineet : parmi les milliers d’idées déjà partagées se trouvent d’excellentes idées business.

Constituer l’équipe, votre premier grand test

Une fois que vous vous êtes donné votre « GO », la première chose à faire est de constituer votre équipe.
Convaincre des personnes, que vous connaissez ou non, de vous rejoindre est un premier signal positif de l’attractivité de votre projet. Mais aussi de votre personnalité et de votre motivation.

Equipe - Gardiens de la Galaxie
Sans surprise, l’équipe est le premier facteur clé de succès. Et ce quelle que soit l’idée de départ.

Pour constituer votre équipe, parlez un maximum de votre projet. Ne vous inquiétez pas, la probabilité que quelqu’un veuille lancer votre idée, ait les ressources de temps et d’argent, et exécute votre projet de façon similaire, est proche de zéro. Alors allez-y : discutez-en en personne, participez à des événements d’entrepreneurs et futurs créateurs et contactez les profils que vous recherchez par Linkedin (notamment grâce à l’excellente recherche avancée).

Ce que vous devez rechercher : des associés compétents dans leur domaine, extrêmement fiables, et avec qui il vous sera agréable de travailler au quotidien.

Une fois l’équipe constituée, officialisez votre association et vos engagements respectifs par un Pacte d’Associés bien pensé.

Getting started

Passer de l’idée à un business va vous prendre des milliers d’heures de travail. Disons par exemple 2000 heures. Ce temps de travail étant incompressible, vous avez deux options.

Soit vous vous y consacrez à temps plein et cela vous prendra environ 1 an à raison d’une cinquantaine d’heures par semaine travaillée ; soit à temps partiel, disons à hauteur d’une quinzaine d’heures par semaine et cela vous prendra donc plus de 3 ans.

Vous connaissez ma préférence, et donc mon conseil. Une fois ce sujet réglé, vous êtes prêts à attaquer.

Travailler en startup peut être traitre car vous pouvez faire ce que vous voulez. Et vous le verrez, c’est difficile de se contraindre soi-même.

vaincre ses peurs grandir
Mais en équipe, à condition qu’un certain cadre s’installe au fur et à mesure de vos journées de travail, cela devient bien plus facile.

Il faut simplement s’accorder officieusement entre associés sur un certain nombre d’éléments, par exemple sur le niveau d’exigence, les horaires de base, les méthodes de travail et la réactivité hors heures travaillées.

J’espère que ces conseils vous aideront et je vous souhaite beaucoup de succès et de plaisir dans vos projets entrepreneuriaux respectifs. N’hésitez pas à me contacter si vous pensez que je peux vous être utile : jonathan.livescault@braineet.com.

 

Article invité : Jonathan Livescault, CEO & Co-Fondateur de Braineet
Toujours en train d’observer le monde qui l’entoure, Jonathan a conseillé de nombreuses PME et grands groupes à la sortie de l’Essec en fonds d’investissement et conseil en stratégie. En 2006, son père dit un jour tout haut « Et s’il y avait des lumières vertes et rouges dans les parkings pour trouver rapidement une place? ». Des années et une rupture du ligament plus tard… Braineet est né!

Réussir ses débuts d’entrepreneur
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *