#startup : 5 #conseils pour entreprendre dans le secteur des jeux vidéos
Au sommaire :
  1. Soyez passionnés !
  2. Mettez vos idées sur papier.
  3. Confrontez votre projet à des inconnus.
  4. Restez approximatif sur la date de sortie !
  5. Entourez vous d’une équipe de confiance.

Entreprendre dans le jeu vidéo nest pas tâche aisée. De plus en plus de passionnés se lancent dans l’aventure via des sites internet, des serveurs de jeu ou autre création. Si nous ne prétendons pas être plus légitime qu’un autre et qu’aucune recette miracle n’existe, voici quelques conseils qui ont été appliqués à FanatiC Game :

Soyez passionnés !

Si il n’existe pas beaucoup de certitudes lorsque l’on entreprend, celle-ci est vérifiée : il y aura toujours des personnes pour vous décourager de manière plus ou moins cordiale. Soyez avant tout un passionné ! Cette règle ne s’applique pas qu’au jeu vidéo, mais lorsque vous enchainez les journées de travail, parfois il n’y a que ça qui pourra vous motiver à vous mettre dans le bain et produire du bon contenu.

Une autre chose dont vous pouvez être certains, c’est que l’amour que vous porterez à votre projet se ressentira auprès de votre communauté. Et une communauté qui sent que son créateur est investi dans son domaine est une communauté plus tolérante sur vos erreurs.

Entering Hyperspace
Éole / Foter.com / CC BY-NC-SA

Mettez vos idées sur papier.

Le papier c’est ringard, ça tue des arbres, mais ça semble encore être en 2013 le meilleur moyen d’organiser vos idées. Avant de vous lancer dans n’importe quel projet n’hésitez pas à sortir une feuille blanche sur laquelle vous écrirez quelques mots clés et faites quelques dessins de ce que vous êtes en train d’imaginer. Même si cela reste très primaire vous verrez que cela vous permettra d’avoir un raisonnement organisé et de faire éclore l’organisation entre les différents éléments. Un arbre organisationnel, des schémas, des esquisses… Tout ce qui peut vous permettre une fois arrivé à l’heure du développement de perdre le moins de temps possible et d’avoir une vue d’ensemble sur votre réalisation.

Confrontez votre projet à des inconnus.

Question mark
Marco Bellucci / Foter.com / CC BY

Lorsque vous développez un projet l’essentiel est de ne pas le jeter en pâture trop rapidement.

Bien sûr vous serez sans doute pressé de voir votre site ou votre jeu en ligne mais il existe plusieurs étapes. La première est de le faire essayer à vos amis. Malheureusement ils auront souvent tendance à ne pas vous titiller et dans un souci d’objectivité il faudra très vite le confronter à des inconnus.

A ce propos je vous conseille de lire le billet de blog de Shivaan Keldon sur FanatiC Game qui vous explique « Ce qu’il ne faut pas dire à un créateur ».  Vous ne sélectionnerez pas pour autant n’importe quel inconnu. On entre alors dans une phase que l’on appelle couramment « béta test ». Cette phase consiste à sélectionner selon vos critères quelques élus qui pourront tester votre projet et vous apporter leur retour. D’une part cela est très valorisant pour la personne qui teste le produit, et d’autre part celle-ci sera bien souvent beaucoup plus apte à vous suivre dans l’évolution de votre plateforme.

Restez approximatif sur la date de sortie !

C’est bien souvent le souci lorsque l’on est indépendant et que l’on développe avec de petits moyens : la date de sortie. Si votre projet accroche déjà un premier public, il aura tendance à vous relancer souvent sur la date de sortie, seulement avant de vous avancer au risque de les décevoir donnez vous une fourchette ! Le meilleur moyen de perdre une communauté est de repousser éternellement la date de sortie de votre création. En restant vague vous entretenez le teasing autour de votre projet et vous évitez de décevoir votre communauté. Il vaut mieux surprendre vos utilisateurs dans le bon sens.

Entourez vous d’une équipe de confiance.

Vient la dernière étape mais pas la moins importante : votre équipe.

Mener un projet tout seul est louable mais difficilement réalisable si vos journées ne durent que 24 heures. De même votre équipe doit être un véritable soutien moral qui vous pousse à avancer. Il existe des tonnes de manières de la constituer. Vous pouvez avoir la chance de le faire avec des amis auprès de vous qui auront des compétences complémentaires aux vôtres et qui seront autant engagés dans votre projet. Si ce n’est pas le cas alors il faudra passer par l’étape du recrutement. Dans votre cas, ce n’est certainement pas un entretien d’embauche que vous allez mener. Prenez le temps de discuter, de cerner et de connaître les personnes avec lesquelles vous allez être amené à travailler. La pire des erreurs serait de vous précipiter et de vous rendre compte au bout de quelques semaines que vous avez confié votre création à une personne avec qui vous ne pourrez pas vous entendre.

Alors il est prioritaire de savoir à qui vous avez affaire, surtout sur Internet…

Cet article est un article invité rédigé Stéphane Le Bris de l’équipe FanatiC Game, nous le remercions pour son témoignage et son précieux retour d’expérience.


Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *