#Interview #Newpharma, première #pharmacie en ligne

Mike Vandenhooft, co-fondateur de Newpharma, première pharmacie en ligne belge et développé en Europe notamment en France, nous présente son entreprise ainsi que son  quotidien au travers de notre interview.

  • Pouvez-vous vous présenter, votre équipe ?

Mike Vandenhooft newpharma pharmacie en ligneJe m’appelle Mike Vandenhooft, co-fondateur de Newpharma. Je suis Responsable du Marketing et du Support Client. Mon associé Jérôme Gobbesso, également co-fondateur de Newpharma, est en charge de tout l’aspect opérationnel : de la finance à la logistique en passant par les achats, les ressources humaines ou l’IT.

L’équipe de Newpharma est composée de 30 personnes : 2 pharmaciennes, 2 assistantes en pharmacie, 10 ouvriers logistiques pour s’occuper du colisage et 14 employés.

  • Pouvez-vous nous rappeler l’activité Newpharma ?

Newpharma est la première pharmacie en ligne belge, créée fin 2008. Au départ nous vendions des produits de parapharmacie. Depuis février 2009, suite au décret autorisant la vente de médicaments sans prescription sur internet, nous avons élargi notre offre en proposant à nos clients des médicaments sans ordonnance.

Initialement actif en Belgique, nous avons ouvert en 2010 des sites localisés pour la France et les Pays-Bas, et tout récemment l’Allemagne et l’Autriche.

Actuellement 51% de notre chiffre d’affaire est réalisé en Belgique, les 49% restant à l’étranger, dont 33% sur la France, 10% sur la Hollande et 5% sur l’Allemagne.

  • Quelles sont vos cibles client ?

Nous ciblons toutes les personnes souhaitant acheter un produit de parapharmacie ou un médicament sans prescription comme dans une pharmacie physique.

70% de nos clients sont des femmes. Cela ne signifie pas que les hommes commandent moins mais bien souvent il n’y a qu’un seul compte pour toute la famille et ceux-ci sont en général gérés par les femmes.

En ce qui concerne les tranches d’âge, nous avons observé une forte progression des plus de 55 ans, alors qu’au contraire il y a très peu de clients de moins de 25 ans.

Il y a plusieurs consommateurs types sur Newpharma. Nous avons la maman connectée qui apprécie le côté pratique (ouvert 24h/24, 7j/7), le consommateur orienté santé pour le large choix proposé et la liberté de choix, le consommateur de produits intimes pour la discrétion dans l’achat, les personnes à mobilité réduite ou les habitants en zone rurale pour la praticité (livraison), le fervent consommateur de e-commerce qui lui est intéressé par les petits prix, et le consommateur de produits lourds qui apprécie la livraison à domicile.

  • Pouvez-vous nous donner quelques chiffres, statistiques, nombre de ventes, progression, chiffre d’affaires sur Newpharma ?

Le chiffre d’affaires est en constante progression. En 2013 nous avons atteint les 14 millions.

En 6 ans nous avons expédié plus de 3 500 000 de produits et nous avons plus de 400 000 patients, hors Mon Guide Santé.

En ce qui concerne les ventes, plus de 20 % sont des produits de cosmétique, suivis de près par les compléments nutritionnels (environ 15% du chiffre d’affaires).

  • Pouvez-vous nous en dire plus sur le marché de la pharmacie et de la parapharmacie en ligne ?

Il s’agit d’un marché compliqué car il dépend des législations de chaque pays. L’Europe a décidé que les médicaments sans prescription sont des marchandises, qui ont la liberté de circulation, les pays sont donc obligés d’adapter leurs lois pour permettre la vente de médicaments sans prescription. Cela reste compliqué pour la France.

A l’heure actuelle, il reste encore l’Autriche et l’Espagne, qui doivent mettre à jour leurs législations courant 2015, et le Luxembourg qui n’a pas annoncé de date pour le moment.

Certain pays ont été plus loin et autorisent la vente de médicament avec prescription, par exemple la Hollande, l’Allemagne et l’Angleterre.

carte newpharma pharmacie en ligne

  • Quels sont les produits stars de votre site E-Commerce ?

Tout dépend de la personne qui commande, mais la première catégorie de produits qui ressort est celle la beauté. Suivie par les médicaments (sans prescription) et en troisième position les compléments alimentaires.

  • Sur quelle plateforme a été conçue Newpharma ?

Au niveau IT nous avons fait le choix délibéré de commencer à partir d’une feuille blanche afin de pouvoir l’adapter totalement à la vente de produits pharmaceutiques. Nous avons actuellement un stock de plus ou moins 9 000 à 10 000 références. Mais on travaille en temps réel avec différents grossistes répartiteurs qui nous livrent 6 fois par jour. Cette solution nous permet de tout gérer : la logistique liée à notre activité, la gestion des stocks, le site web.

  • Quels sont vos concurrents et en quoi vous différenciez-vous ?

Notre premier “concurrent” est la pharmacie physique qui est en fait complémentaire à la pharmacie en ligne (et inversement). Nous nous différencions tout d’abord par nos créneaux horaires : ouvert 24h/24 et 7j/7. D’ailleurs 50% de nos ventes s’effectuent en dehors des horaires d’ouvertures des officines. Notre grande différence c’est le choix de produits : 30 000 références sur Newpharma contre 3500 en moyenne en stock en officine classique.

  • Quelle est votre stratégie marketing, communication ?

L’ensemble du marketing est géré en interne, nous avons fait le choix de ne pas faire appel à une agence. Nous privilégions la communication online. Actuellement nous sommes principalement actifs en référencement naturel et en achat de mots-clés uniquement sur la parapharmacie.

  • Comment vous adaptez vous aux règles réglementaires et à la ANSM ?

Tout d’abord il faut savoir que nous sommes une pharmacie belge et nous dépendons de la législation belge. L’Europe estime que chaque pays à la responsabilité de chaque produit commercialisé sur son territoire et nous répondons directement à l’Agence Fédérale du Médicament en Belgique. Nous ne pouvons pas faire de promotions sur les médicaments : pas de prix barrés. Dans les catégories de médicaments nous devons classer les produits par ordre alphabétique et non par prix.

  • Comment intégrez-vous les réseaux sociaux dans votre stratégie, quel rôle jouent-ils ?

Nous avons une page Facebook au nom de Newpharma qui n’est cependant pas encore utilisée. Pour l’instant nous n’avons pas de stratégie à court terme même si nous nous rendons compte qu’il y a des leviers intéressants du côté des médias sociaux.

  • Quels sont vos besoins actuellement : recrutement, communication, financier ?

D’un point de vue financier, nous avons tout fait sur fonds propres et nous n’avons pas besoin de financement extérieur.

Au niveau marketing principalement nous sommes toujours à la recherche de nouveaux talents.

  • Quels sont vos objectifs pour cette année et pour dans trois ans ?

Nous terminerons l’année avec une croissance de plus de 29%. Nous venons de racheter le site MonGuideSanté, créé en 2005 qui a plus de 300 000 patients dont 200 000 Français. Il fait partie du top 10 des parapharmacies en ligne françaises et a fait un chiffre d’affaire de 3 millions d’euros en 2013.

Notre objectif à 3 ans est de poursuivre la croissance principalement sur les marchés français et allemand.

  • Une petite phrase de conclusion

Le secteur de l’e-commerce mélangé aux challenges du secteur de la pharmacie est extrêmement enrichissant. Il nous force à évoluer chaque jour, et le côté “amateur” des débuts du projet il y a 6 ans est maintenant bien loin derrière nous.

 

Mini Biographie de Mike Vandenhooft, co-fondateur de Newpharma

Mike Vandenhooft (38 ans) est passionné d’internet depuis plus de 15 ans. Après avoir lancé la première agence d’e-marketing belge à la sortie de ses études de marketing en 1998, il s’est ensuite spécialisé dans le référencement (organique et payant) de sites web. Après avoir vendu son agence de référencement à Belgacom Skynet fin 2005, il est devenu partenaire d’Auximus, une agence nearshoring de développement web située en Roumanie, et s’est également associé au projet Newpharma lors de son lancement en 2008.

#Interview #Newpharma, première #pharmacie en ligne
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *