Comment réussir ses #emailing ?

Un mail qui arrive dans les spams et ne sera jamais lu ou au contraire reçu en triples exemplaires ou encore acheminé hors délais … une mauvaise maîtrise technique peut avoir des conséquences désastreuses sur l’image de marque de votre entreprise.

L’emailing est l’outil le plus utilisé en marketing pour conquérir de nouveaux clients et fidéliser sa base clientèle. Cette opération peut s’apparenter à un simple clic, pourtant il faut choisir le bon partenaire technologique ainsi que les bons outils pour garantir un retour sur investissement positif.

Dans cette perspective, Emailvision, un acteur historique du marketing relationnel online a développé des plates-formes techniques permettant l’acheminement de milliers d’emails sur des fenêtres de tir très réduites. Il possède 32 000 clients à travers le monde et diffuse pas moins de 630 000 campagnes emailings ‘opt in’ (1) mensuelles. Pour optimiser ses solutions et réduire ses coûts, il a opté pour une solution technique qui fait figure d’exemple pour toutes les entreprises ayant des gros volumes d’emailings. Il a choisi en effet de se raccorder au point d’échange Internet, France-IX.  Ce dernier lui assure une connexion directe avec les grands fournisseurs de messagerie Internet. Il gagne ainsi en fiabilité et réduit ses coûts techniques.

Les points d’échange Internet ou les tuyaux de la toile

Les points d’échange Internet sont répartis partout dans le monde et facilitent les échanges Internet. Comme chacun sait, Internet est un ensemble de réseaux connectés entre eux. Ces réseaux appartiennent aux FAI, aux hébergeurs ou encore aux CDN (2). Tous ces acteurs de par leurs utilisateurs, doivent s’échanger du trafic sur leurs réseaux. Pour faciliter cette opération, les points d’échange Internet – GIX- fédèrent tous ces acteurs qui peuvent s’échanger directement du trafic, on parle alors de peering. Les points d’échange Internet limitent ainsi les intermédiaires pour transporter les informations d’une source à une destination, ce dispositif permet un Internet plus fluide à des coûts réduits.

Emailvision, 7 milliards d’emails par mois

Avec plus de 600 000 campagnes mailing par mois pour un volume total de 7 milliards d’emails, les besoins en bande passante d’Emailvision sont très importants. Son trafic est inégal et fait de grands pics dans ses envois SMTP (3) en périodes de soldes par exemple. En quelques heures seulement, il doit diffuser des milliers d’emails, d’où l’intérêt de garder une marge de manœuvre en termes de débits.

emailvision,Un accès direct aux boites emails de Google et Microsoft

Un accès direct aux boites emails de Google et Microsoft

Via France-IX, Emailvision reçoit un accès direct aux réseaux de Google et de Microsoft, ce qui optimise l’envoi des campagnes sur les boîtes de messagerie Gmail, Hotmail et Outlook, les plus utilisées par les internautes français. Par le même biais, Emailvision développe également des liens avec d’autres fournisseurs de plus petite envergure hébergeant et gérant leurs propres boites e-mails. Ces liaisons directes avec les principaux opérateurs de l’internet francophone assurent une grande fiabilité et une constance technique, et ce à des coûts maitrisés. En effet, les solutions classiques de transit IP n’apportent pas de visibilité sur les opérations d’emailing ; le transit IP étant facturé au volume, il est difficile de savoir à l’avance le nombre d’emails qui seront envoyés via ces accès IP.

emailvision

Nicolas Gaudin, Responsable Sécurité Réseau d’Emailvision conclut : « Notre raccordement au point d’échange France-IX nous donne accès aux principaux FAI du marché tout en garantissant une grande souplesse dans la gestion du trafic sortant avec des pics transparents pour l’infrastructure et ce, pour des coûts réduits. Notre politique de peering est très ouverte et nous suivons avec intérêt le développement de France-IX notamment en Asie et plus particulièrement en Chine, où l’établissement d’interconnexions peut vite devenir une opération complexe. »

(1)    Opt-in : signifie que l’internaute recevant l’e-mailing a donné son accord préalable pour cela

(2)    CDN : Content Delivery Network, ou gestionnaire de contenu en français

(3)    STMP : Simple Mail Transfer Procotol, protocole de messagerie
Cet article est un article invité rédigé par emailvision, spécialiste en emarketing par email.

Comment réussir ses #emailing ?
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *