#Mailjet, l’histoire et l’évolution d’une #startup française
Au sommaire :
  1. 2010 : le produit Mailjet est vivant !
  2. 2011 : de Nantes à Paris, le début du succès
  3. 2013 : objectif monde
  4. Et après ?

Le 23 janvier dernier, Mailjet, société spécialisée dans le routage demails, leader européen de l’envoi d’emails transactionnels, annonçait la nomination d’Alexis Renard au poste de PDG. Cette nouvelle étape marque l’histoire de cette startup au passé riche. Julien Tartarin, fondateur et aujourd’hui Chief Product Officer de Mailjet, revient sur la genèse et le développement de cette entreprise.

2009 : l’idée avant le projet  

Delivrabilité Mailjet

Delivrabilité des emails Mailjet

Avant Mailjet, Julien faisait de l’infogérance pour de grands sites français. C’est à partir de fin 2009 que le déclic Mailjet arrive : « Au gré des différents projets sur lesquels j’ai pu travailler, j’ai été confronté à des absences de fonctions : Comment tracker facilement un email ? Comment suivre et pallier les emails non délivrés au destinataire (bounces) ? Comment gérer efficacement les actions de plainte (mise en spam, blocage,…) des récepteurs d’emails ?… Je me suis alors rendu compte que l’on pouvait répondre à cet ensemble de besoins via un outil simple et pratique. C’était quelque chose que je pouvais faire techniquement et dont le développement ne dépendait pas des ressources humaines ou financières. »

2010 : le produit Mailjet est vivant !

En décembre 2009, l’idée Mailjet naît. Elle va mûrir au fil des mois suivants. « En mai 2010, j’en parle avec Wilfried Durand, un camarade de promotion. Il me confirme l’intérêt pour les entreprises d’un service permettant d’envoyer des emails transactionnels et marketing, de les suivre et d’en assurer une délivrabilité optimale. » Les compétences techniques de Julien et Wilfried sont complémentaires. D’un commun accord, ils s’associent et se consacrent au développement de ce nouveau produit.

Peu de temps après, Wilfried rencontre Thibaud Elzière, fondateur de Fotolia. Ce dernier est très motivé par Mailjet. En un week-end, le projet se structure : Julien et Wilfried développeront l’outil, Thibaud investira et Nicolas Chaunu (fondateur de Tuto.com) apportera son expertise produit. Tout le second semestre 2010 est consacré à la conception du produit qui sera présenté en version beta lors de l’édition 2010 de LeWeb. Ce nouvel événement est l’occasion pour les fondateurs de faire connaître Mailjet à la communauté tech européenne et mondiale.emailing mailjet delivrabilité

2011 : de Nantes à Paris, le début du succès

Cette année annonce de nouveaux changements pour la startup : Mailjet s’installe dans ses premiers locaux parisiens (jusqu’ici, tout se faisait en télétravail). « Le choix de Paris s’est facilement et rapidement imposé : je vivais à Nantes, Wilfried à Toulon et Thibaud à Bruxelles, explique Julien Tartarin. Paris nous permettait de faire venir et rencontrer des interlocuteurs européens et mondiaux beaucoup plus facilement et rapidement. »

2011 voit également l’arrivée de Quentin Nickmans au sein de l’équipe Mailjet. Fort de son expérience d’entrepreneur, il exerce un rôle de consultant chargé de consolider les bases commerciales et marketing de la société. C’est grâce à lui que Mailjet, en 2012, réalise une levée de fonds de 2,5 millions d’euros. Pendant ce temps, le produit continue son évolution, acquérant toujours plus de fonctionnalités. Fin 2012, Mailjet compte plus de 10 000 utilisateurs.

2013 : objectif monde

La startup accélère sa croissance internationale : ouverture d’un bureau nord-américain en janvier, puis d’un bureau berlinois en septembre. « Nous avons fait le choix d’ouvrir à Toronto pour pouvoir offrir un support client anglophone permanent à nos utilisateurs, poursuit Julien Tartarin. Avec l’arrivée récente d’une équipe support au Viêtnam, nous pouvons assurer un service client efficace 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. »

Dans le second semestre de cette année, les équipes Mailjet se spécialisent et croissent : les effectifs doublent en un trimestre, passant d’une vingtaine de collaborateurs à plus de 40. Aujourd’hui, l’accent est donné sur l’acquisition de grands comptes et le développement international.

Et après ?

« Trois ans et demi après sa création, Mailjet est toujours une startup, conclut Julien Tartarin. Parce qu’une startup n’est pas définie par son domaine d’activité ou ses effectifs. Une startup est avant tout une société en forte croissance. Compte tenu des investissements que nous réalisons constamment pour améliorer notre produit, Mailjet n’a pas fini de croître. La sortie imminente de notre nouvelle API, l’arrivée de nouvelles fonctionnalités, comme la personnalisation des emailsou la segmentation des envois, augure d’une année 2014 riche et intense ».

#Mailjet, l’histoire et l’évolution d’une #startup française
Rate this post

Pin It
 

ABONNEZ-VOUS

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *